Togo : « Woèkpo » chanté par des élèves en classe indigne la toile

Togo : « Woèkpo » chanté par des élèves en classe indigne la toile (Vidéo)

La dépravation des mœurs en milieu scolaire est de nouveau un sujet de débat sur la toile. L’un des tubes des vacances titré « woèkpo » fredonné dans une salle de classe crée des remous.

Cela ne fait qu’une semaine depuis la rentrée scolaire 2022-2023, et certains élèves font déjà parler d’eux de façon négative.

Une vidéo apparue sur les réseaux sociaux ce week-end, montre des élèves en train de délirer dans une salle de classe. La séquence qui dure 25 secondes a provoqué une vague d’indignations.

En effet, d’après les commentaires, il s’agirait des élèves du CPLA de Lomé. On peut les voir dans la vidéo en train de chanter le morceau « Woèkpo », des artistes Sethlo, Lomérica, Conii Gangster et Mic Flammez.

Lire aussi : Une vidéo d’élèves sauvagement fouettés indigne la toile

Ces élèves, particulièrement des filles, interprétaient, de manière virulente, la partie la plus « hot » de la chanson. Une partie qui fait mention des actes sexuels, notamment le cunnilingus.

Mécontents, certains internautes ont appelé les autorités à réagir face à ces actes en milieu scolaire. « Les salles de classes ne sont des scènes de concerts », peut-on lire.

Pour eux, la chanson « Woèkpo » devrait être interdite à l’école. le tube à succès devra t-on dire cumule déjà plus d’1 million de vues Youtube.

Regarder la vidéo ci-dessous :

Qui est Ibrahim Traoré, le nouveau putschiste du Faso?

Qui est Ibrahim Traoré, le nouveau putschiste du Faso?

Il n’était pas connu de la sphère politique burkinabé jusqu’à récemment. Le Cpt Ibrahim Traoré est l’actuel homme fort au Burkina Faso depuis le 30 septembre 2022. Il a pris le pouvoir par un Coup d’État après avoir annoncé la destitution de Paul-Henri Damiba. Ce dernier, a finalement accepté sa démission officielle sous certaines conditions qui ont été acceptées par les nouveaux arrivants au pouvoir.

Ce que nous savons sur Ibrahim Traoré

Âgé de 34 ans, le Cpt Ibrahim Traoré était jusqu’alors le chef de corps du régiment d’artillerie dans le nord du Burkina Faso. Il n’est pas issu du Prytanée Militaire de Kadiogo, comme la plupart des officiers burkinabés. Après avoir obtenu son Bac en 2006 à Bobo Dioulasso, il fit des études universitaires en géologie à l’Université Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou. Il intégrera l’armée en 2010.

Lire aussi : Burkina Faso : Un nouveau coup d’État militaire ?

L’ascension fut rapide pour le jeune soldat. En 2012, il devient sous-lieutenant. Deux ans plus tard, il passe lieutenant, avant d’être promu capitaine en 2020. Nommé chef d’artillerie de Kaya par Damiba, le Capitaine Traoré participera à plusieurs opérations militaires dans la lutte contre le djihadisme.

L’actuel homme fort du pays des hommes intègres faisait partie des officiers qui ont soutenu le coup d’État qui a conduit Damiba au pouvoir. Cependant, pour des raisons sécuritaires et du non-respect des engagements pris lors de ce coup d’État, ces officiers ont choisi de renverser une nouvelle fois le pouvoir.

Joint par la RFI ce 03 octobre, le nouveau maître du Burkina Faso affirme qu’il n’a pas l’intention de présider la future transition.

Indonésie : Une émeute entre Arema FC et Persebaya fait plusieurs morts

Indonésie : Une émeute entre Arema FC et Persebaya fait plusieurs morts

Une bagarre entre les supporters de l’équipe du Arema FC et de Persebaya Surabaya en Indonésie. Un affrontement qui s’est viré à un drame causant plusieurs morts et blessés au stade Kanjuruhan, dans la ville de Malang (est).

D’après les rapports de la Police locale, au moins 127 personnes sont mortes. Selon les autorités, les supporters de l’équipe du Arema FC ont pénétré le terrain et ont provoqué la réplique du camp adverse causant des décès dont deux policiers.

Ce mouvement d’humeur est intervenu après que l’équipe du Arema FC a été battu (3-2) par son principal challenger Persebaya Surabaya. Une première pendant 20 ans d’affrontement entre les deux équipes.

Lire aussi : Qatar 2022 : Adebayor, Mbappé …, New World TV dévoile ses consultants à la Coupe du monde

Inconcevable, les supporters d’Arema FC ont envahi l’air de jeu. La tentative de dispersion par les gaz lacrymogènes de la police n’a pas donné grands résultats. « Dans l’incident, 127 personnes sont mortes, parmi lesquelles deux policiers. Trente-quatre personnes sont décédées à l’intérieur du stade et le reste a succombé à l’hôpital », indique le communiqué du chef de la police locale Nico Afinta.

Saisi par l’affaire, le président indonésien a ordonné l’ouverture d’une enquête et « une évaluation complète des matchs de football et des procédures de sécurité », par les acteurs du football et la police.

Burkina Faso : Des manifestants réclament la démission de Damiba

Burkina Faso : Des manifestants réclament la démission de Damiba

La situation reste toujours confuse au Burkina Faso. Après des tirs nourris dans la capitale ce matin, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées près de la place de la Nation pour demander la démission du président de la transition Damiba. Ils ont par la même occasion, demandé la libération du Lt-Col Zoungrana.

Très peu de nouvelles informations ont filtré depuis ce matin par rapport à la situation à Ouagadougou. La thèse d’une tentative de coup d’État a circulé sur la toile, mais en réalité, nous n’en savons rien. 

Un communiqué de la Présidence a parlé de « mouvement d’humeur » et de « pourparlers » en cours pour revenir à une situation normale. Vers midi, nous apprenons des sources sur place, qu’une manifestation réclame la démission du président Damiba et la libération du Lt-Col Zoungrana, supposé cerveau derrière la tentative de coup d’État.

« À bas la France…, vive la Russie, libérez Zoungrana, … », clamaient des manifestants aux abords de la place de la Nation de Ouagadougou ce 30 septembre 2022 autour de 12 h, selon Burkina 24.

Mais qui est exactement le Lt-Col Zoungrana ?

En effet, Emmanuel Zoungrana est actuellement en prison. Il a été mis aux arrêts depuis le 10 janvier pour avoir préparé une tentative de coup d’État. Huit de ses collègues ont été incarcérés dans l’affaire. Écrivain et penseur, ce diplômé du Prytanée militaire de Kadiago fait penser à Thomas Sankara. Son procès devrait se tenir le 27 octobre prochain.

Il faut noter que parmi les manifestants, certains ont demandé un rapprochement de leur pays avec la Russie.

Scoop : Gims plaqué par sa femme à l'aéroport et... sans lunettes

Scoop : Gims plaqué par sa femme à l’aéroport et… sans lunettes

Fin d’une quinzaine d’années de vie commune entre Gims et Demdem ? C’est la question que se posent les fans de l’artiste. Le magazine Public rapporte ce 29 septembre, que l’artiste congolais a été quitté par la femme de sa vie.

Gims et Demdem traverseraient une sérieuse crise. L’artiste congolais a « Tout donner » comme dans la chanson, mais rien n’y fait. La mère de trois de ses enfants aurait pris le large et lui aurait fait savoir que leur histoire serait terminée. Une décision qui n’aurait pas été acceptée par Gims.

Toujours d’après le magazine, la deuxième épouse, une dénommée Joséphine qui a choisi d’embrasser l’Islam pour vivre avec eux dans leur villa au Maroc, serait la cause de ce conflit.

Une autre piste a été évoquée par Legossip. Gims, marié religieusement à Demdem, aurait refusé d’unir sa destinée à sa partenaire qui l’avait pourtant demandé en mariage sur les réseaux sociaux.

Pour l’heure, les deux intéressés n’ont pas encore réagi à la rumeur sur leur séparation. Gims aurait choisi de partir quelques semaines pour se mettre au vert loin de toute agitation.

Un Russe se fait briser la jambe pour éviter le front

Un Russe se fait briser la jambe pour éviter le front

Un jeune russe s’est montré en demandant à son ami de lui casser une jambe afin d’éviter d’être mobilisé. Plusieurs Russes sont clairement contre la guerre en Ukraine et sont prêts à tout pour échapper au front.

C’est la grogne au sein de la population russe depuis l’annonce d’une mobilisation partielle d’hommes pour renforcer la force d’invasion russe en Ukraine. Le président Vladimir Poutine, pour atteindre ses objectifs de mobiliser au moins 300.000 personnes, a interdit aux hommes âgés de 18 à 35 ans de quitter les régions.

Cette annonce a provoqué des protestations généralisées dans le pays et la panique chez les jeunes hommes. Parmi ces derniers, certains prennent des mesures plutôt radicales pour éviter le service militaire.

Lire aussi : Guerre en Ukraine : Poutine veut mobiliser 300.000 réservistes et provoque une fuite de la population

Un jeune homme a décidé de se faire casser la jambe pour éviter d’être enrôlés dans l’armée. Dans une vidéo devenue virale, on peut voir le Russe, désespéré, s’allonger en bas d’un escalier et poser ses pieds sur les marches. Un autre homme saute sur sa jambe et la brise.

On pouvait l’entendre crier : « Ça fait super mal. C’est cassé, c’est sûr ». La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Qatar 2022 : les règles strictes pendant le mondial dévoilées

Qatar 2022 : les règles strictes pendant le mondial dévoilées

La coupe du monde 2022 ne sera pas comme les éditions précédentes. Organisée pour la première fois dans un pays islamique, les personnes accréditées et les supporters, auront des règles strictes à respecter. De l’attitude envers les femmes aux tenues vestimentaires, ces consignes sont particulièrement importantes aux yeux de Doha.

Les fans du foot qui se rendront au Qatar pour le Mondial sont enfin fixés. Ce jeudi, le comité d’organisation de la Coupe du Monde 2022 a dévoilé les règles établies par le Qatar durant la compétition.

« Qatar – Do’s and Don’ts 2022 » (à faire et à ne pas faire en français), un document de 16 pages dans lequel est détaillé l’ensemble des règles a été diffusé.

Qatar 2022, voici quelques points essentiels

Lorsqu’un étranger rentre dans un foyer qatari, il doit saluer en premier la personne la plus âgée et celles qui ont un « statut supérieur. » En ce qui concerne les femmes, c’est très clair :  » le fait de se serrer la main, surtout avec une personne de sexe opposé, n’est pas bien vu au Qatar, surtout « sur le plan religieux. »

Fixer un Qatari est « impoli et inapproprié » et lorsque vous êtes à table, il faut toujours se servir de sa main droite pour boire le thé arabe ou manger. Le côté droit semble être le côté noble au Qatar. Selon le document, lorsque vous sortez d’un ascenseur, d’une porte, d’un escalier, la personne sur le côté droit doit sortir en premier.

Lire aussi : Qatar 2022 : Adebayor, Mbappé …, New World TV dévoile ses consultants à la Coupe du monde

Flirter est en public est considéré comme désagréable au Qatar. Le document rappelle qu’il faut respecter les files spécifiques pour les femmes dans différents lieux publics.

Il est également bien vu de « porter un voile » pour les femmes. La réglementation qatarie met en avant la religion musulmane et une grande partie du code pénal est basée sur la charia.

Le document consacre une large place à la tenue vestimentaire. Il est demandé aux visiteurs de s’habiller modestement. Les femmes doivent porter des pantalons longs ou jupes et des chemises longues couvrant la poitrine et la nuque. Les chemises sans manche, robes ou jupes courtes, sont strictement interdits.

Enfin, le document se montre aussi clair sur l’alcool et la drogue. Il indique qu’il est interdit d’apporter de l’alcool, de la drogue, des produits à base de porc, mais aussi tout élément lié à la pornographie.

Affrontement Wagner et soldats maliens, l'origine du conflit 

Affrontement Wagner et soldats maliens, l’origine du conflit 

Voilà plusieurs mois que des tensions sont perceptibles entre les mercenaires de Wagner et certains militaires maliens, qui n’apprécient guère de recevoir des ordres de ces étrangers. Le mardi 27 septembre, dans la matinée, elles ont dégénéré dans l’enceinte du camp militaire d’Ansongo, dans le nord-est du pays, où cohabitent les Forces armées maliennes (Fama) et leurs supplétifs de la société militaire privée russe.

D’après « Jeune Afrique » les soldats maliens acceptent de moins en moins les règles qui leur sont fixées par les hommes de Wagner – et notamment celle qui consiste à leur prendre régulièrement leurs téléphones. Ce mardi matin, l’un d’entre eux a refusé de donner le sien à un mercenaire. Le ton est alors vite monté puis une violente bagarre a éclaté : des armes ont été dégainées et des coups de feu ont été tirés, le tout devant de nombreux témoins. Bilan : deux morts dans les rangs des Fama et neuf blessés, dont un membre de Wagner et des civils qui étaient présents dans le camp.

Lire aussi : Nouvelles sanctions de la CEDEAO contre la Guinée : le Mali « se désolidarise »

Une réunion de crise a depuis eu lieu à l’état-major pour faire le point sur cette affaire et éviter qu’elle ne s’ébruite. Au camp d’Ansongo, la tension reste vive entre les militaires maliens et les mercenaires de Wagner, qui vivent dans le même lieu mais chacun de leur côté.

Burkina Faso

Burkina Faso : Un nouveau coup d’État militaire ?

La situation est confuse au Burkina Faso ce 30 septembre 2022. Des coups de feu ont été entendus très tôt dans la matinée de ce vendredi dans le Camp Baba Sy et dans les environs du palais présidentiel.

D’après RFI, le signal de la Radio Télévision du Burkina (RTB) a été coupé, son siège encerclé par des militaires depuis la nuit dernière. Des hommes lourdement armés sont positionnés entre la Primature et le rond-point des Nations Unies. Selon un proche du président de la transition cité par Jeunes Afrique, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba va bien.

Néanmoins, la piste d’un nouveau coup d’État mené par le Lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana a été évoquée. Mais certaines sources à Ouagadougou parlent de mécontentement de soldats et de pourparlers seraient en cours pour les calmer. Nous y reviendrons.

Elizabeth II : Les détails sur son décès enfin révélés

Elizabeth II : Les détails sur son décès enfin révélés

Nous connaissons enfin la cause et l’heure du décès de la reine Elizabeth II. Les archives nationales d’Écosse viennent de rendre public son certificat de décès.

La reine Elizabeth II est décédée à l’âge de 96 ans de « mort naturelle » à 15 h 10 heure, le 8 septembre à Balmoral. Soit plus de trois heures avant que sa mort, soit annoncée aux médias. C’est la princesse Anne, sa fille qui a signé le registre établi le 16 septembre sur lequel figurent le nom de ses grands-parents. Et dans la case profession, on peut lire : « Sa Majesté la reine ».

Lire aussi : Elizabeth II : Ces pays interdits d’assister aux funérailles de la reine

Enfin, vers 18h30, Buckingham informait finalement que la reine était « morte paisiblement à Balmoral cet après-midi ». Son fils Charles devient automatiquement roi. Dans la foulée, le drapeau a été mis en berne au palais devant lequel la foule était rassemblée depuis déjà plusieurs heures.

Pour rappel, la reine Elizabeth II a régné sur le Royaume-Uni pendant 70 ans.