Saint Jean de Dieu Afagnan : une grève annoncée par le SYPHCA-TO

Saint Jean de Dieu Afagnan : une grève annoncée par le SYPHCA-TO

Dans une note adressée à la direction de l’hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan, le personnel soignant annonce un sit-in ce vendredi 24 juin 2022.

Le mot d’ordre est intervenu suite à l’indignation du personnel sur la non implication des autres syndicats au processus électoral en cours.

Selon le personnel, la direction veut organiser les élections en excluant la participation du nouveau syndicat (SYPHCA-TO) créer sous la houlette de SYNPHOT.

« Il y avait un seul syndicat (SYNPHATO) par le passé, et depuis début de l’année, il y a un nouveau syndicat (SYPHCA-TO) qui a vu le jour et la direction de l’hôpital d’Afagnan de commun accord veuxx exclure la participation à l’élection du nouveau syndicat (SYPHCA-TO) ainsi que tous les fonctionnaires (pratiquement une trentaine personnel soignant que l’état a affecté dans l’hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan) », explique les responsables du SYPHCA-TO.

Lire aussi : Togo : l’hôpital de référence Saint Pérégrin change de nom

Ceci étant, un boycott est annoncé pour empêcher la tenue de ces élections. « Le bureau exécutif de SYPHCA-TO invite tout le personnel de l’hôpital St Jean de Dieu Afagnan, au boycotte de ces élections du 24 juin 2022, et lance une manifestation de mécontentement et du pire à venir par le port de brassard rouge en ce jour du 24 Juin 2022 », indique la note.

Togo : Dr Michel KODOM frappé par un deuil

Togo : Dr Michel KODOM frappé par un deuil

Un grand malheur a frappé Dr Michel KODOM, Président Fondateur de AIMES-AFRIQUE. Le Médecin Interniste a perdu son père le 22 juin 2022 à l’âge de 78 ans.

Pour l’instant les causes du décès ne sont pas encore connues. Nous présentons nos condoléances à celui qui œuvre pour la bonne santé des populations et à toute sa famille.

Nous y reviendrons.

Lire aussi : Décès de Florent Mèffon, créateur du concept “point d’interrogation”

Togo : un corps sans vie repêché dans la lagune de Nyékonakpoè

Lagune de Nyékonakpoè : un corps sans vie repêché ce mercredi

Ce mercredi, les sapeurs-pompiers ont sorti un corps sans vie dans la lagune de Nyékonakpoè, un quartier de Lomé.

S’agit-il d’un meurtre ou d’une noyade ? c’est la grande question que pose actuellement les populations qui étaient présent sur les lieux.

D’après les constats qui sautent à l’œil à la sortie de l’eau, on aperçoit un tatouage sur le bras gauche, la langue enflée et presque sortie de la bouche de la victime. Elle porte une culotte noire et un T-shirt vert-citron.

Lire aussi : Mystère : la foudre tue un voleur à Lomé

Selon nos confrère letabloid, certains disent que la victime est de teint clair, d’autres parlent de décoloration de sa peau ou plutôt d’éclaircissement sous l’effet de l’eau et avancent la thèse d’une durée longue du corps dans la lagune ».

Une enquête sera ouverte probablement pour élucider l’affaire et déterminer s’il s’agit d’un meurtre ou d’une noyade.

Sénégal : L’éditeur d’un site web de pr*stitution arrêté

Sénégal : L’éditeur d’un site web de pr*stitution arrêté

L’éditeur d’un site web de pr*stitution au Sénégal, activement recherché depuis un moment, est finalement arrêté. C’est un commissariat de l’unité 15 des parcelles-Assainies qui a réussi ce coup.

D’après les informations de Seneweb, EMT alias «Al Jana», le promoteur de site web de pr*stitution a été arrêté par les hommes du commissaire Mountains Khouma. Al Jana avait dans ses deux smartphones 1229 vidéos porno.graphi.ques et 5200 photos obscènes.

Lire sur : Pornographie : une structure basée au Sénégal recrute des jeunes

Cette arrestation est un gros coup de filet de l’unité 15 des parcelles-Assainies. C’était lors d’une patrouille aux HLM Grand Médine que le promoteur du site de pr*stitution à bord d’une moto a été interpellé pour un contrôle de routine.

Fête de la musique : voici les artistes togolais les plus écoutés par Victoire Dogbé

Fête de la musique : voici les artistes togolais les plus écoutés par Victoire Dogbé

Le Premier ministre togolais, Victoire Dogbé a dévoilé sa nouvelle playlist des artistes togolais. C’est dans le cadre de la fête de la musique célébrée traditionnellement les 21 juin de chaque année.

En effet, pour l’édition de cette année, Madame le premier ministre a également célébré en dévoilant au public togolais ses morceaux les plus écoutés. Une façon pour la Cheffe de la primature de célébrer les artistes togolais et montrer encore une fois la bonne musique produit par les artistes du 228.

« J’ai le plaisir de partager avec vous ma playlist actuelle, des morceaux d’hier et d’aujourd’hui qui témoignent du talent immense des artistes Togolais. Enjoy! », a-t-elle posté sur ses comptes sociaux.

Lire aussi :

Ils sont une quinzaine d’artiste à figurer sur la playlist du premier ministre. De l’artiste en vogue actuellement, Santrinos Raphaël en passant par Master Popa, Victoire Dogbé savoure les musiques d’hier et d’aujourd’hui. Suivre la liste sur le visuel ci-dessous.

Notons que la PM avait livré lors de l’édition de l’année passée sa playlist des artistes de l’ancienne génération. Cette édition elle a plutôt fait un mix.

Par ailleurs, pour la célébration de cette année, plusieurs activités ont meublé le secteur culturel togolais. Il s’agit des discussions entre acteurs culturels, du showbiz ainsi que des concerts.

Togo : que faisait Gims chez Faure Gnassingbé (Photo)

Togo : que faisait Gims chez Faure Gnassingbé ?(Photo)

Le Président togolais Faure Gnassingbé a reçu l’artiste congolais Gims le dimanche dernier. En effet, sur invitation du numéro togolais, l’artiste chanteur a été reçu pour des échanges culturelles entre le Togo et le Congo.

Sous la casquette d’ambassadeur de la culture congolaise cette invitation s’inscrit dans la dynamique de l’artiste d’étendre la culture congolaise dans l’Afrique entière.

Mais pour l’instant soulignons que des détails n’ont pas encore été donné sur les échanges tenus lors de la rencontre.

Gims reçu par Faure Gnassingbé à Lomé

Lire aussi : Musique / concert : Koffi Olomidé ne jouera plus à Paris la Défense Arena

Pour rappel, en janvier 2022, Gims et son frère Dadju ont été officiellement nommés « Ambassadeurs de la rumba congolaise » par le président congolais Félix-Antoine Tshisekedi. A l’issue de la rencontre, ils ont reçu un passeport diplomatique pour entamer leur mission de faire rayonner l’image du Congo à travers le monde.

WhatsApp : Cette nouvelle fonctionnalité que beaucoup d’utilisateurs n’apprécieront pas

WhatsApp : Cette nouvelle fonctionnalité que beaucoup d’utilisateurs n’apprécieront pas

La fonctionnalité déjà présente sur Facebook Messenger a débarqué sur l’application de chat instantané WhatsApp. Elle arrange si on peut le dire ceux qui n’aiment pas trop parler et suscite des grincements de dent pour certains car elle réduit les conversations.

Si vous ne l’avez pas encore remarqué sur votre application, faites juste une mise à jour et vous aurez la nouvelle fonctionnalité.

Quelle est donc cette nouvelle fonctionnalité sur WhatsApp ?

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’application, la nouvelle fonctionnalité a pour fonction de répondre à tous les messages avec un émoticône qui se place à la fin du message reçu.

Techniquement, cette innovation est pratique car elle raccourci les échanges. Cependant, elle est déplorée par certains utilisateurs parce qu’elle ne donne une réponse texte. Parfois même certaines réponses via les émoticônes prêtent à confusion et on ne comprend pas vraiment ce que veut dire exactement celui avec qui on échange.

Lire aussi : Whatsapp : ces téléphones n’auront plus accès à l’application

Également dans les conversations groupées, chacun pourra exprimer son avis sur le message d’une autre personne simplement en mettant un « smiley » en bas de la bulle qui contient le texte envoyé (et non l’intégralité du chat).

Les émoticônes ou smileys qui peuvent être utilisés sont les pouces vers le haut (ok ou « j’aime »), le cœur, le visage qui rit, le visage qui pleure et l’émoji qui prie.

Pour les utilisés, il suffit d’appuyer simplement lentement sur la bulle contenant un message dans une conversation WhatsApp et attendez que l’option apparaisse.

Tunisie : "l’islam n’est pas une religion d’Etat"

Tunisie : l’islam n’est plus une religion d’Etat !

Le président tunisien Kais Saied a confirmé mardi que l’islam ne sera pas inscrit comme « religion d’Etat » dans la nouvelle Constitution qu’il soumettra à référendum le 25 juillet.

« Dans la prochaine Constitution de la Tunisie, nous ne parlerons pas d’un Etat dont la religion est l’islam mais (de l’appartenance de la Tunisie) à une Oumma (nation) dont la religion est l’islam. La Oumma et l’Etat sont deux choses différentes », a déclaré Kais Saied à des journalistes à l’aéroport de Tunis.

M. Saied s’est vu remettre lundi un projet de nouvelle Constitution qu’il doit valider avant de le soumettre à référendum le 25 juillet, jour du 1er anniversaire du coup de force par lequel il s’était arrogé les pleins pouvoirs.

Sadok Belaïd, le juriste que dirige la commission chargée de la rédaction de ce texte, avait affirmé dans un entretien à l’AFP le 6 juin qu’il présenterait au président un projet de charte expurgée de toute référence à l’islam, pour combattre les partis d’inspiration islamiste comme Ennahdha, suscitant un vif débat dans le pays.

L’islam, une religion en Tunisie

Le premier article de la Constitution actuelle adoptée en grande pompe en 2014, trois ans après la chute de la dictature de Zine El Abidine ben Ali, stipule, tout comme celle de 1959, que la Tunisie « est un Etat libre, indépendant et souverain, l’islam est sa religion, l’arabe sa langue et la République son régime ». Dans son préambule, la Constitution de 2014 évoque « l’appartenance culturelle et civilisationnelle (du peuple tunisien) à l’Oumma arabe et islamique » et son « identité arabe et islamique ».

Lire aussi : Homosexualité : Macky Sall très catégorique et prévient

La nouvelle Constitution doit remplacer celle de 2014 qui avait instauré un système hybride source de conflits récurrents entre les branches exécutive et législative.

L’opposition et des organisations de défense des droits humains accusent M. Saied de chercher à faire adopter un texte taillé sur mesure pour lui. Interrogé mardi sur la nature du système de gouvernement qui sera instauré par la nouvelle Constitution, M. Saied a botté en touche.

« Qu’il s’agisse d’un système présidentiel ou parlementaire n’est pas la question. Ce qui compte est que le peuple a la souveraineté. Pour le reste il s’agit de fonctions et non pas de pouvoirs », a-t-il dit. « Il y a la fonction législative, la fonction exécutive et la fonction judiciaire et une séparation entre elles », a-t-il ajouté.

Avec AFP

Décès de Florent Mèffon, créateur du concept “point d’interrogation”

Décès de Florent Mèffon, créateur du concept “point d’interrogation”

Florent Mèffon est utilisé dans plusieurs montages vidéos qui circulent sur la toile surtout chez les web humoristes grâce à son concept. Béninoise de nationalité, celui qui a créé le concept « Zorba » ou encore « point d’interrogation » n’est plus.

Le web humoriste Florent Mèffon alias « Balley Amimi » est décédé dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 juin 2022 à l’âge de 54 ans, a annoncé les médias locaux.  

Lire aussi : Ghana : ce féticheur révèle les secrets pour démasquer les faux pasteurs

A en croire la source, dans son entourage, personne n’a vu le danger venir. « Il n’était pas malade », a confié une source proche de son équipe. Que son âme repose en paix !

Joe Biden tombe lors d'une balade à vélo

Etats-Unis : Joe Biden tombe lors d’une balade à vélo (photo)

Le président américain Joe Biden, en pleine activité sportive, a fait une chute à vélo à Rehoboth beach, situé à Delaware, un Etat de la côte est des États-Unis, où le patron de la maison blanche à l’habitude de se reposer. L’incident est survenu alors que le Président voulais marquer une pause pour échanger avec des passants et des journalistes.

« Chute sans conséquence ni blessure pour Joe Biden qui n’a pas réussi à dégager un pied de la pédale de son vélo alors qu’il s’arrêtait pour parler à des passants et des journalistes, à Rehoboth beach, une station balnéaire du Delaware où le président à l’habitude de se reposer. Joe Biden a 79 ans, le président américain s’est rapidement relevé et il est reparti cinq minutes après », a écrit les médias.

Le président Joe Biden entrain d’être aider par garde du corps

Lire aussi : Nigéria : Buhari traîné en justice pour des cartes SIM bloquées, Biden met en garde