• NW TV 23 2
Togo le ministre Kokoroko avertit les etablissements prives pas en regle avec les nouvelles dispositions

Togo : le ministre Kokoroko avertit les établissements privés pas en règle avec les nouvelles dispositions

Au Togo, la majorité des établissements privés n’ont toujours pas fait parvenir leur permis de construire et les caractéristiques techniques de leurs bâtiments au ministère en charge de l’Enseignement primaire et secondaire et technique. C’est ce que déplore le Prof Kokoroko dans une note en date du 16 janvier 2023.

En effet, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat a, en octobre 2022, demandé aux promoteurs de ces types établissements scolaires de lui faire parvenir ces papiers afin de se conformer aux nouvelles dispositions. Chose qui n’est toujours pas faite par la plupart des promoteurs malgré le délai du 04 novembre 2022 dépassé. 

Dans sa nouvelle note, le Prof Kokoroko leur donne jusqu’au 31 janvier pour se conformer à cette exigence.

« Eu égard au caractère extrêmement délicat du dossier, je demande aux promoteurs d’établissements scolaires privés non encore en règle, qu’ils ont jusqu’au 31 janvier 2023, délai de rigueur, pour se conformer aux dispositions de la note de service du 17 octobre 2022 », a-t-il indiqué.

Lire aussi : Togo : Kokoroko annonce la création d’un Conseil National de l’Éducation

Pour rappel, c’est dans une note de service en date du 17 octobre 2022, que le Prof Kororoko a demandé aux promoteurs des établissements scolaires dont les infrastructures d’accueil sont construites en rez-de-chaussée et plus, de faire parvenir au cabinet du Ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat le permis de construire et les caractéristiques techniques de leurs bâtiments.

changer de sexe

LGBTQIA+ : l’Australie autorise les adolescents à changer de sexe sans l’avis de leurs parents

La loi sur le changement de sexe évolue en Australie. En début de semaine, l’État du Queensland a annoncé son intention d’autoriser les adolescents à changer de sexe sur le leur acte de naissance. Ceci sans l’avis de leurs parents.

En effet, lorsque les habitants dudit État souhaitent changer de sexe sur leur extrait de naissance, ils devraient subir une opération de réaffectation. Cependant, les nouveaux plans du gouvernement envisagent de supprimer l’exigence de la chirurgie.

D’après Mail Online, la nouvelle réforme permettra également aux nouveaux parents de ne pas mentionner le sexe sur les documents de leur nouveau-né. Tout cela afin de faciliter le changement de sexe lorsqu’il le souhaitera.

L’une des principales motivations du changement de loi est le coût de la chirurgie de réaffectation, qui n’est pas couvert par l’assurance-maladie et pourrait coûter environ 80 000 $. Si les nouveaux plans sont adoptés, plusieurs autres changements entreront également en vigueur.

Lire aussi : « Loi trans » : tout homme peut devenir femme et toute femme peut devenir homme en Espagne

Les enfants de plus de 16 ans pourront bientôt s’identifier légalement en tant que sexe différent sans consentement parental. Pendant ce temps, les enfants âgés de 12 à 15 ans auront besoin de l’autorisation de leurs parents pour modifier leur acte de naissance. Cependant, ils peuvent toujours saisir les tribunaux si leurs parents ne les soutiennent pas

Les critiques affirment déjà que l’auto-identification affecterait le droit à la vie privée dans les espaces réservés aux femmes tels que les toilettes, les vestiaires et les prisons.

Toofan ce cliché du clip C'est pas normal fait le buzz sur la toile

Toofan : ce cliché du clip « C’est pas normal » fait le buzz sur la toile

De nos jours, les internautes ne ratent rien dans les clips vidéos. Un petit détail et vous êtes dans une bonne sauce de railleries et de critiques. Mais, cette fois-ci, la remarque qui fait buzz sur Internet est plutôt positive.

Les fans sont tombés sous le charme du nouveau clip vidéo « C’est pas normal » de Toofan. Mis en ligne dans la soirée du vendredi 13 janvier, les internautes ont passé au peigne fin ce clip. Si quelques-uns ont affirmé la chanson est « éclatax », il faut dire que la majorité l’a validé.

En effet, le titre « C’est pas normal » est non seulement un message de gratitude envers le Seigneur pour tous ses bienfaits, mais aussi une chanson d’espoir à l’endroit des personnes déboussolées par les vicissitudes de la vie. Le clip a été réalisé dans un lieu de prière avec des fidèles venus exprimer leur reconnaissance envers le créateur.

Une partie de la vidéo, réalisée par Emmanuel Seoute, a retenu l’attention des internautes. Il s’agit de la partie où l’on voit, l’un des gars qui font le back à l’œuvre comme témoigne la photo ci-dessous. Papa God l’a béni (lol).

WhatsApp Image 2023 01 17 at 16.50.52

Lire aussi : Togo : « Téré Téré » de Toofan bat un nouveau un record

Pour les internautes, soit ouvrir sa gueule ainsi dans un clip « C’est pas normal », soit « C’est de l’art ». Tout compte fait, on sent de la passion dans son geste. Notons que le son sorti il y a trois jours cumule désormais près d’un million de vues sur YouTube.

Vietnam le president Nguyen Xuan Phuc demissionne

Vietnam : le président Nguyen Xuân Phuc démissionne

Le président vietnamien, Nguyen Xuân Phuc a présenté sa démission des postes qu’il occupe, a indiqué ce mardi matin, l’agence d’État VNA. La démission a été confirmée ce même jour par le Comité central du Parti communiste du Vietnam.

Nguyen Xuân Phuc quitte son emploi et prend sa retraite politique. Ce départ soudain est très inhabituel au Vietnam, où les changements politiques sont généralement orchestrés par le régime communiste.  

On ignore pour l’heure ce qui a poussé Nguyen Xuân Phuc à la démission, mais l’agence de presse vietnamienne (VIA) précise que le départ du président s’explique par des scandales de corruption au sein du gouvernement. Selon VnExpres, il a également été exclu du Bureau politique et du Comité central du parti.

Récemment, deux vice-Premiers ministres ont été limogés, dans le cadre d’une campagne anticorruption qui a également entraîné l’arrestation de plusieurs dizaines d’autres hauts responsables.

chinois tue une femme

Drame au Nigeria : un Chinois tue une femme pour n’avoir pas tenu sa promesse de l’épouser

Triste fin pour une femme nigériane âgée de 22 ans, poignardée à mort. L’auteur, un Chinois, affirme avoir commis ce crime pour une raison valable. Selon lui, son ex-petite amie a refusé de l’épouser après qu’il a dépensé plus de 130 milles dollars (près de 85 millions de fcfa) sur elle lorsqu’ils sortaient ensemble.

Les faits se sont déroulés dans l’État de Kano au Nigeria. GQ, homme d’affaires chinois, résident à Kano, a été inculpé pour homicide volontaire. Ce dernier a avoué son crime devant la haute cour de justice de la ville. En effet, le meurtrier présumé allègue avoir dépensé énormément sur la victime. Ceci après qu’elle a promis de l’épouser. Pourtant, elle serait déjà mariée.

Je lui ai acheté une maison d’une valeur de 4 millions de nairas et une voiture d’une valeur de 10 millions de nairas. Je lui ai donné 18 millions de nairas comme capital pour lancer son entreprise, 500 milles naira pour son magasin de sacs et de chaussures et une maison à Abuja qu’elle a commencé à construire, a-t-il déclaré.

Témoin de l’horrible incident, la mère de la victoire a déclaré : il venait toujours dans le coin pour la voir et elle refusait. Cette fois-ci, quand il est venu, il a continué à frapper à la porte. Quand j’en ai eu assez, j’ai ouvert la porte et il m’a poussé, est entré et a commencé à la poignarder avec un couteau.

Lire aussi : Divers : elle risque la prison pour avoir bombardé son ex de 1 000… SMS

Cependant, malgré toutes les preuves, le chinois a plaidé non-coupable. Il affirme avoir dépensé pour les vêtements en or de la victime, le traitement de son certificat à l’université et l’installation d’un système d’énergie solaire dans leur maison. Ils avaient même déjà commencé par planifier leur mariage. Pour lui, cet acte ne devrait pas rester sans conséquences. L’affaire est toujours en cours.

Togo : Aristo Le Bledard enfin libéré

Togo : Aristo Le Bledard enfin libéré

L’influenceur togolais, Aristo Le Bledard, respire enfin l’air de la liberté. Ce lundi 16 janvier, le vlogueur a annoncé sa libération via un live sur ses réseaux sociaux.

En effet, Aristo Le Bledard était incarcéré à la prison civile de Lomé avec deux de ses gardes rapprochés pour trouble à l’ordre public. Il renoue enfin avec la liberté après un séjour d’un mois derrière les barreaux. « Je suis de retour du pays de Makou », a-t-il déclaré avant de saluer ses fanatiques pour leurs multiples appuis. 

Il a tenu également à exprimer sa gratitude envers tous ceux qui l’ont soutenu de près ou de loin dans ce moment difficile.

« Je ne mesure pas encore l’ampleur de cet élan de solidarité fraternelle, mais on m’a dit que vous êtes des milliers à avoir exprimé dans le calme et le respect votre soutien », a-t-il souligné.

Lire aussi : « Juste moi dans le coma », ce cliché d’Aristo embrase la toile (Photo)

Pour rappel, le créateur du concept Aklaaa avait été arrêté et incarcéré à la prison civile de Lomé, le vendredi 16 décembre 2022. C’était à la suite d’une violente altercation au Centre Togolais des Expositions et Foire Lomé (CETEF-Lomé).

 

FoPAT Ce que Faure Gnassingbe a dit aux agriculteurs

FoPAT: Ce que Faure Gnassingbé a dit aux agriculteurs

Le développement du Togo, passe par le développement de l’agriculture. À Dapaong, ce samedi 14 janvier 2023, le premier Forum des producteurs agricoles du Togo (FoPAT), s’est achevé avec une rencontre d’échanges entre le Président Faure Gnassingbé et les agriculteurs de la région des Savanes.

Durant les échanges, le dirigeant togolais a relevé l’importance et le rôle de l’agriculture dans le développement économique du pays. Pour lui, le but est de faire des producteurs de véritables entrepreneurs et acteurs de développement socioéconomique de la nation.

« Ce que nous faisons aujourd’hui doit contribuer à la création de la richesse dans notre pays et que le producteur agricole soit une fierté nationale en faisant de lui un véritable entrepreneur agricole » a-t-il indiqué.

À l’issue des échanges, le Président de la République a remis aux acteurs du monde agricole, du matériel et des équipements pour l’amélioration de la productivité et de leurs conditions de travail.

Lire : Togo : après les crampons, Adebayor se lance dans l’agriculture

En rappel, le FoPAT, Forum des producteurs agricoles du Togo, est prévu pour se tenir dans toutes les régions économiques du pays et vise à associer les acteurs agricoles à la mise en œuvre des projets de transformation structurelle du secteur, en cohérence avec la feuille de route gouvernementale 2025.

Premier League un fan de Tottenham donne un coup de pied au gardien d'Arsenal (vidéo)

Premier League : un fan de Tottenham donne un coup de pied au gardien d’Arsenal (vidéo)

Un grand moment de honte pour le foot anglais. Aaron Ramsdale, le gardien d’Arsenal, a été pris à partie par un supporter de Tottenham lors de la 20e journée de Premier League. Ce dernier a essayé de lui donner un coup de pied à la fin du derby remporté par Arsenal (2 – 0) ce dimanche.  

L’incident s’est produit au coup de sifflet final du match Tottenham vs Arsenal, l’une des affiches les plus chaudes du week-end. D’après les images, on peut voir Ramsdale tourné derrière ses buts, vers le virage occupé par des supporters des Spurs en embrassant ostensiblement l’écusson de son club sur son maillot pour les chambrer. Un geste qui a d’ailleurs déplu a Richarlison.

Le gardien d’Arsenal s’est alors dirigé vers le bas de la tribune pour récupérer un bidon de boisson derrière ses cages. C’est à ce moment qu’un homme, visiblement un fan de Tottenham a essayé de lui donner un coup de pied dans le dos. Fort heureusement, un steward posté juste à côté du joueur a plus ou moins essayé de l’en empêcher. 

Ramsdale, élu homme du match pour ses arrêts décisifs, s’est retourné puis s’est éloigné alors que le supporter remontait vivement vers le haut de la tribune. Plus tard, au micro de Sky Sports, le gardien d’Arsenal s‘est expliqué sur l’incident en déclarant que :  

« Les supporters des Spurs m’ont chambré pendant toute la seconde période. J’ai essayé de leur rendre un peu la pareille ». Les quelques personnes à qui j’ai adressé le geste l’ont pris sportivement, mais un supporter a essayé de sauter au-dessus (de la barrière) et de me donner un coup-de-poing (sic) dans le dos. C’est tout à fait dommage parce qu’au final, c’est juste un match de football« .

Lire aussi : Premier League : Chelsea plongé dans un scandale sexuel

En fin de soirée, les Spurs  et l‘Association des joueurs professionnels (PFA) ont condamné cet incident, promettant « une mesure la plus forte possible » à l’encontre de l’agresseur. La vidéo ci-dessous :

Togo : l'Ordre National des Avocats a un nouveau bâtonnier

Togo : l’Ordre National des Avocats a un nouveau bâtonnier

L’Ordre National des Avocats (ONA) a élu son nouveau bâtonnier. Il s’agit de Me Folly Adama, investi ce vendredi 13 janvier lors de la rentrée solennelle du barreau du Togo.

Me Folly Adama succède à Me Koffi Sedjro Dogbéavou dont le mandat est arrivé à terme. Il est élu pour un mandat de trois ans par l’Assemblée générale des avocats inscrits au barreau. Le nouveau patron de la maison de l’Avocat a été investi dans ses nouvelles charges au cours d’un rituel fait de remise d’attributs du pouvoir constitués du bâton, de la toque et du maillet.

Nouveau bâtonnier Me Folly Adama

Le désormais « bâtonnier de l’Ordre », entend travailler vertueusement avec ses collègues pour davantage d’efficacité aux côtés des magistrats.

Lire aussi : Togo : coup de grâce de Faure Gnassingbé à 364 prisonniers 

ChatGPT : des étudiants en master trichent grâce à l'IA

ChatGPT : des étudiants en master trichent grâce à l’IA

L’intelligence artificielle fait son entrée dans le système éducatif, mais plutôt de façon illégale. Des étudiants en master se sont servis de ChatGPT pour réaliser un devoir lors d’un examen. Les faits se déroulent à la fac de Lyon en France.

Un professeur en handicapologie a découvert que ses étudiants avaient réalisé leur examen à l’aide de l’IA. L’enseignant a fait la remarque en relevant de curieuses similitudes sur sept copies. C’est en renseignant auprès de ses apprenants que l’un d’eux a vendu la mèche. Ils (les 7) auraient tous confié à ChapGPT, la nouvelle tête d’affiche des intelligences du moment, le devoir à rendre.

« Il ne s’agissait pas de copier-coller. Mais les copies étaient construites exactement de la même manière. On y retrouvait les mêmes constructions grammaticales », explique Stéphane Bonvallet. Ce dernier a précisé que les copies valaient plus de la moyenne. « D’une copie à l’autre, ça valait entre 10 et 12,5. J’ai donc mis 11,75 aux sept étudiants qui ont utilisé ChatGPT« .

À en croire des témoignages d’autres professeurs d’université, les étudiants confient à ChatGPT la résolution de leurs devoirs de maison, notamment en dissertation. Pour rappel, c’est un logiciel de traitement du langage naturel créé par l’organisation américaine OpenAI et qui génère du texte automatiquement. 

Lire aussi : Université de Lomé : Plus de pantalons déchirés, mini jupes… à l’I2M

ChatGPT a été construit sur le principe du “machine learning” (l’apprentissage machine) qui consiste, en partie, à s’adosser à une énorme base de données, constituée surtout de documents tirés du web. C’est la nouvelle source de fascination et d’effroi de la tech.