• NW TV 23 2
Togo : un mineur de 11 ans battu à mort dans une affaire de vol de motos

Togo : un mineur de 11 ans battu à mort dans une affaire de vol de motos

Drame à Agbalépédo, un quartier de Lomé. Un jeune garçon de 11 ans a perdu la vie dans une histoire de vol de motos. L’affaire ébranle le quartier depuis quelques semaines.

Tout a commencé le vendredi 16 décembre 2022, selon les informations de nos confrères de Gapola. Ce jour-là, les deux motos du nommé Lohogan-Gati N. ont été volées, par des individus non identifiés. Le jeune Mako, apprenti coiffeur et neveu de monsieur de Lohogan-Gati N. fut rapidement accusé. Le mineur de 11 ans serait orphelin de père et vivait donc depuis un temps chez son oncle, victime du vol. 

Convaincu, que son neveu est lié au vol, Lohogan-Gati K. et Lohogan-Gati N. passent à tabac le garçon jusqu’à ce que la mort ne survienne. Bien que la Direction Centrale de la Police Justice (DCPJ) ait ouvert une enquête sur l’affaire, l’oncle et son fils ont préféré battre le jeune garçon pour restitution des motos, précise la source. Fait surprenant, quelques jours après le décès de l’enfant, les deux motos furent retrouvées.

Depuis le vol des motos, ils n’ont fait qu’accuser l’enfant d’être le voleur, alors que celui-ci leur répétait qu’il n’a rien avoir avec le vol des motos. Ils l’ont bastonné durant des heures. Et l’enfant est décédé dans leurs mains”, confié un témoin.

Lire aussi : Togo : vol répété des tampons d’égout, les auteurs risquent 7 ans d’emprisonnement

La DCPJ a finalement mis la main sur les auteurs de l’homicide. Une enquête en cours pour faire la lumière sur l’affaire.

Le Groupe COFINA Recrute pour ce poste

Le Groupe COFINA Recrute pour ce poste

COFINA se présente comme une institution dotée d’un fort esprit entrepreneurial et se distingue par une culture dynamique, favorisant l’initiative personnelles et permettant à chacun d’exprimer son potentiel.

Dans le cadre de renforcement de ses équipes, COFINA Togo recrute un.e Chargé(e) de Clientèle.

Vous avez la fibre commerciale, d’excellentes aptitudes relationnelles et être orientés satisfaction clients ?

Vous êtes proactifs, rigoureux, méthodique, attentifs et aimable ?

Alors ce post est fait pour vous !

Missions/Objectifs du poste :

  • Gérer, fidéliser et conseiller la clientèle
  • Promouvoir les produits de l’institution afin d’accroître la rentabilité de l’agence tout en délivrant un service de qualité irréprochable.

À ce titre, vous aurez : 

  • Renseigner la clientèle dans les normes définies ;
  • Prospectez la clientèle pour accroître et fidéliser le portefeuille clients ;
  • Ouvrir des comptes clientèles dans le respect des procédures ;
  • Recevoir des ordres de virement, les remises d’effets ;
  • Promouvoir et vendre tous les services et produits de l’institution ;
  • Participer activement à la collecte des ressources de l’agence.

Profil du candidat

  • Être titulaire d’un BAC + 2 au moins en gestion commerciale, Marketing, Communication
  • Avoir au moins 1 an d’expériences dans la gestion de la relation clientèle

Le post est basé à Lomé, l’offre est valable jusqu’au 21 janvier 2023.

Si vous êtes intéressé(e), envoyez votre CV et votre LETTRE DE MOTIVATION à l’adresse suivante recrutement_togo@cofinacorp.com en précisant en objet d’e-mail << CHARGE(E) DE CLIENTÈLE>>.

Lire aussi : Offre d’emploi : Une structure recrute pour ce poste

Voici pourquoi certaines filles prennent du "gombo" avant de visiter leur copain

Voici pourquoi certaines filles prennent du « gombo » avant de visiter leur copain

Pourquoi les jeunes filles prennent du « gombo » avant de rendre visite à leur petit ami ? Nous en savons un peu plus sur ce sujet qui fait le buzz en ce moment sur les réseaux sociaux. En effet, elles sont nombreuses à confirmer qu’elles sont adeptes de cette astuce de grand-mère pour de diverses raisons, mais il y a une principale connue de tous.

C’est un légume qui ferait des miracles. Sur Facebook, les internautes, (femmes, bien sûr), ont pris d’assaut la page Buzz 2 Lomé après que cette dernière a fait un post leur demandant la raison derrière l’utilisation du gombo. Les commentaires sont surprenants. Si certaines estiment qu’elles l’utilisent comme lubrifiant naturel ou aphrodisiaque, la raison ultime est que le gombo favorise l’ovulation et donc la grossesse. D’autres vont même jusqu’à dire qu’il la stimule.

En effet, si vous désirez faire un bébé, il est conseillé de prendre du gombo avant de faire l’amour. La consommation de ce légume multiplie les chances d’ovulation et donc augmente les chances de tomber enceinte. D’après les études, le gombo renforce le muscle cardiaque et augmente ainsi les sécrétions des glandes sexuelles, que ce soit un homme ou une femme.

Par ailleurs, le gombo faciliterait également des grossesses gémellaires. « Nous cuisinons les feuilles de gombo et les mangeons immédiatement. Le lendemain, c’est la même chose. Je peux vous dire que depuis que nous en mangeons, nous donnons naissance à des jumeaux », a déclaré une internaute.

Lire aussi : Sexualité : ces positions qui vous permettent d’atteindre sans doute le point G

Si vous ignorez cette astuce et que vous estimez ne pas être prêts pour devenir parent, alors le gombo est à éviter avant toute relation sexuelle. À bon entendeur…

Challenge "postons nos pains" : Quand Almok défie ses détracteurs

Challenge « postons nos pains » : Quand Almok défie ses détracteurs

Les internautes ont à présent compris. Quand il s’agit de son mari, la diva Almok ne fait pas les choses à moitié.

Dr Tyn est l’arisée des réseaux sociaux depuis une récente publication d’Almok sur Facebook. En effet, l’artiste togolaise a posté une photo d’elle en compagnie de sa petite famille, et a réitéré son amour envers le père de ses enfants en légende de la publication. Un geste qui a été bien accueilli par ses fans, mais à un petit détail près : les chaussettes portées par son mari.

Almok et sa famille

Sur la toile, ils étaient plusieurs à réagir en raillant M. Nicolas alias Dr Tyn, le traitant de “gaou”. Et pire, ce n’est pas la première fois que les internautes s’en prennent à lui. Néanmoins, Almok a toujours préféré le silence jusqu’à hier. Dans un nouveau post, toujours sur Facebook, l’artiste a montré à ses détracteurs qu’elle aime son époux et l’assume publiquement.

« Vous ne savez pas à qui vous avez affaire. Qu’il soit vilain ou beau, c’est à moi. Riche ou pauvre, il est toujours à moi« , a-t-elle lâché en invitant tous à afficher son partenaire sur les réseaux. 

« Challenge, postons nos pains”, s’est-elle exprimée.

Carnet noir : le fondateur du Groupe Sunu est décédé

Carnet noir : le fondateur du Groupe Sunu est décédé

Le secteur de la finance africaine est en deuil. Pathé Dione (81 ans), fondateur de Groupe Sunu n’est plus. Il est décédé ce 12 janvier 2023, à Paris, des suites d’une maladie.

Pathé Dione, est en effet une figure incontournable de la vie économique africaine. Ce grand homme, profondément attaché à ses racines africaines et sénégalaises, a fondé le groupe Sunu à la fin des années 90.

En 2022, il a acquis la BICIS, filiale de la BNP Paribas au Sénégal.

Lire aussi : Carnet noir : décès de Gado Tchaïsso NASSINI homme d’affaires togolais

De terribles révélations sur l'élève exclu dans la région de la Kara

De terribles révélations sur l’élève exclu dans la région de la Kara

Cette affaire est en top 1 des discussions sur les médias sociaux. L’exclusion de l’élève Afanvi Komlan Loki de tous les établissements de la région de Kara continue par faire couler l’encre. Alors que beaucoup pensent que la sanction est plutôt sévère à l’égard d’un « élève victime d’une mauvaise utilisation des réseaux sociaux », de nouveaux éléments viennent aggraver sa situation.

Afanvi Komlan Loki, élève en classe de terminale au lycée Kara 1 est exclu des établissements de la région de Kara pour avoir mis en ligne une vidéo de lui en plein cours. Ce 11 janvier, deux autres directions de régions (Plateaux et Centrale) ont suivi cette décision en l’interdisant de s’inscrire dans un établissement scolaire de leur juridiction. Ceci pour le compte de l’année de 2022-2023.

Depuis, la toile est divisée en deux camps. Entre ceux qui estiment que la sanction est bien méritée et ceux qui pensent qu’on aurait pu trouver mieux. C’était sans être au courant de certaines affaires auxquelles était mêlé le jeune élève.

D’après les nouvelles informations, l‘élève Afanvi Komlan LOKI a fait la prison l’année passée pour une affaire de vente de « toffi » mélangé à de la drogue. En effet, selon la source, l’actuel exclu vendait des stupéfiants à ses camarades de l’établissement. Interpellé, l’administration aurait plaidé en sa faveur et il a retrouvé le chemin des cours avec ses complices. 

Lire aussi : Togo : un élève de Terminale exclu de tous les établissements de la région de la Kara

De plus, courant mois de mars-avril 2021, il a été déposé à la prison civile de Kara pour une affaire de consommation de drogue au lycée. Il a été libéré pour lui permettre de passer l’examen. Un « El Chapito » en devenir ? Et enfin, son père, un doyen de la BCEAO Kara, serait aujourd’hui un non-voyant. Tout ceci pour dire que la récente vidéo a fait déborder la vase. 

Alors, avec ces révélations, que pensez-vous toujours de la sanction des DRE Kara, Plateaux et Centrale ?

Cameroun Blanche Bailly se tourne vers la p0rnographie

Cameroun : Blanche Bailly se tourne vers la p0rnographie !

Le Cameroun a la palme d’or des scandales sexuels en ce début d’année. Une semaine après la polémique autour des jeunes lycéennes retrouvées en plein ébats sexuel, c’est autour de la star de la chanson Blanche Bailly de se retrouver au cœur d’un scandale.

Les internautes accusent l’artiste camerounaise de faire de la pornographie. En effet, Blanche Bailly a publié un extrait de son nouveau clip qui a créé un remous sur la toile. Dans la vidéo, on peut voir la chanteuse dans des positions assez osées et sensuelles avec un homme.

Après que la séquence est devenue virale sur TikTok, Blanche Bailly est rapidement accusée de dépravation de mœurs, de pervertir la jeunesse et de promouvoir la pornographie. Sur Internet, on peut lire des sortes de commentaires virulents à son égard. 

Blanche Bailly

« Ce clip va être un véritable désordre après ce que je viens de voir. C’est de la p0rnographie pure et simple ». « C’est quoi encore ça. Voilà les stars qui pervertissent la jeunesse camerounaise. Mais bizarrement, ce sont elles qui sont promues par le gouvernement et les médias du monde. Tout part en vrille », ce sont entre autres les avis laissés par les internautes.

Lire aussi : Affaire de recel : Blanche Bailly gravement violentée lors d’une arrestation

De son côté, Blanche n’a pas l’air de s’en faire. Selon elle, l’intention était de trouver le punch capable de faire intéresser le public à la chanson. Sa date de sortie est prévue sur le vendredi 13 janvier. La vidéo ici.

 

vente aux encheres OTR

OTR : vente aux enchères de 110 véhicules ce jeudi

L’Office Togolais des Recettes (OTR) lance une vente aux enchères. Le Commissaire Général porte à la connaissance de tous qu’il sera procédé à la vente publique de plusieurs véhicules ce jeudi dans la ville Tsévié.

D’après le communiqué de l’office en date du 6 janvier, la vente aura lieu ce 12 janvier partir de 09 heures 30 et les jours suivants dans le parc des véhicules de la Division de la Lutte Contre la Fraude et des Trafics Illicites.

Au total, cent-dix (110) véhicules dont quarante-neuf (49) voitures, quarante-quatre (44) motos et dix-sept (17) tricycles seront mis en vente. La participation est subordonnée au paiement d’une somme de cinq mille (5.000) francs CFA non remboursable, indique le communiqué.

Lire aussi : Offre d’emploi : Une structure recrute pour ce poste

Par ailleurs, il est précisé également que les adjudicataires qui n’auront pas acquitté le montant des engins qui leur sont adjugés avant 17 heures 30 minutes du jour de leur achat, verront leur adjudication annulée. Plus d’information sur le site de l’OTR.

Togo : un élève de Terminale exclu de tous les établissements de la région de la Kara

Togo : un élève de Terminale exclu de tous les établissements de la région de la Kara

Le monde éducatif togolais est en ébullition. Une vidéo tournée en plein cours par un élève et publié par ce dernier suscite des remous. Le nommé Afanvi Komlan Lokieleve en classe de Terminale A4 C du lycée Kara 1, se retrouve dans de beaux draps.

Sa vidéo enregistrée alors qu’un enseignant faisait cours est devenue virale sur la toile ; ce qui lui a coûté très cher. En effet, après avoir publié la séquence sur les réseaux sociaux, un conseil de discipline de neuf membres (dont des responsables régionaux de l’éducation, des responsables du Lycée Kara 1 et des représentants d’élèves) a été mis en place pour étudier son cas. Le verdict est plutôt lourd.

Selon le communiqué de la Direction Régionale de Kara publié ce 10 janvier, l’élève Afanvi Komlan Loki est exclu de tous les établissements scolaires de la région de la Kara pour le compte de l’année 2022-2023.

Lire aussi : Scandale sexuel : 02 élèves l€sbiennes surprises en plein acte

L’audace et le sans-gêne lui ont donc coûté une année scolaire, conséquence de la mauvaise utilisation des réseaux sociaux.

Offre d'emploi : Une structure recrute pour ce poste

Offre d’emploi : Une structure recrute pour ce poste

Opportunité. Une structure de la place recherche un.e Community Manager, Rédacteur web.

Avoir de bonnes qualités orales, écrites et relationnelles.

Qualités recherchées :

  • Dynamique
  • Motivé.e
  • Curieux
  • Réactif

Envoyez vos CV sur le numéro : +228 92961074