Cultures

Sénégal : un plat local inscrit sur la liste du patrimoine de l’UNESCO

Thiebou dieune sur la liste du patrimoine de l’UNESCO

Le Pays de Macky Sall obtient une valorisation de son art culinaire. Il s’agit d’un plat de riz et de poisson communément appelé « thiebou dieune ».

Une bonne nouvelle sans doute, qui réjouit toute la nation et élève une fois de plus son secteur culturel.

En effet, l’agence culturelle des Nations Unies, l’UNESCO, a ajouté mercredi, l’un des plats les plus consommés du pays, à sa liste du patrimoine mondial immatériel de l’humanité.

« Thiebou dieune » signifie « riz avec du poisson » et s’écrit également« Ceebu jen » en wolof.

Lire aussi : Expo Dubaï 2020 : au Pavillon du Togo, un américain célèbre la langue Ewé

Il est souvent préparé avec des légumes comme le manioc ou la tomate. Selon l’UNESCO, sa recette et ses techniques sont traditionnellement transmises de mère en fille. Le plat est traditionnellement mangé à la main et est servi au déjeuner.

Le plat « Thiebou dieune

‘Ceebu jen » rejoint ainsi d’autres articles liés à l’alimentation sur la liste de l’UNESCO. Il s’agit notamment de l’art du « Pizzaiuolo » napolitain et la culture du couscous en Mauritanie, Maroc, Algérie et Tunisie.

Rappelons que l’inscription de « Thiebou dieune est une initiative du ministère de la Culture du Sénégal annoncé en octobre dernier.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.