Drame : une centaine de porcs tués dans un accident de circulation

Drame : une centaine de porcs tués dans un accident de circulation

Mais quel gâchis, diront certains. Et cela serait bien compréhensible. Aux alentours de 7 h ce lundi 10 octobre, un camion transportant près de 200 porcs s’est renversé en voulant éviter un véhicule. Les faits se sont déroulés à Evriguet, une petite ville de France. Plus de 100 cochons meurent dans l’accident.

C’est une bien triste nouvelle. Un accident de route a privé un abattoir de ses matières premières. Aucune perte en vie humaine n’a été signalée. Mais sur 193 cochons transportés, seuls 80 étaient vivants après le drame.

Lire aussi : Drame : un enfant de 10 ans meurt dévoré par un chien

Des gendarmes et des vétérinaires ont été dépêchés sur place pour limiter les dégâts.

« Une centaine de porcs ont été pris en charge par la société d’équarrissage, tandis que 80 cochons ont été remis à la société d’abattage pour voir si leur état était compatible avec un abattage », indique l’AFP.

La même source précise plus tard que les animaux accidentés ne vont pas pouvoir être consommés. Pour cause, parmi les 80 cochons secourus, certains étaient en train d’asphyxier.

Togo : Un mort et 5 blessés dans 2 accidents sur la route Lomé-Kpalimé

Togo : Un mort et 5 blessés dans 2 accidents sur la route Lomé-Kpalimé

Deux graves accidents ont été signalés sur la Nationale numéro 5 dans la matinée de ce jeudi 29 septembre 2022. L’information a été rapportée par nos confrères d’AfreePress.

Un mort et cinq blessés, c’est le bilan du drame survenu ce matin. Aux alentours de huit heures, un premier accident dans le secteur d’Avenou, causé un camion lourd a tué un conducteur de moto. D’après notre source, les deux engins roulaient en direction de Lomé quand le malheur s’est produit.

À quelques mètres du drame, plus précisément au niveau du carrefour Franciscain (Adidogomé) un second accident a été signalé. Selon les informations, un véhicule roulant à vive allure également en direction de Lomé serait la cause du drame. Le conducteur de la voiture personnelle a quitté sa trajectoire pour malheureusement, renversé cinq personnes. Il finit sa course dans une boutique. Les sapeurs sont rapidement descendus sur les lieux pour évacuer les blessés.

« Nous étions en train de traverser la route. Un conducteur de taxi moto s’est arrêté pour nous faire signe de passer. À peine arrivés au milieu de la route, nous avons vu le conducteur arrivé à vive allure. En voulant nous éviter, il a dû dévier de l’autre côté de la route. Il a malheureusement ramassé quatre motos qui venaient de Lomé avant d’atterrir dans une boutique », a confié un témoin du drame.

Lire aussi : Bénin : 2 voitures percutent la clôture de la présidence

Au micro de nos confrères, les usagers de la route Lome-Kpalimé ont invité les autorités communales à accélérer l’installation des deux tricolores sur cette voie, afin de réduire les accidents.

C’est l’occasion pour nous également de rappeler à tous les conducteurs d’engins motorisés de faire plus preuve de prudence sur nos routes

Décès de 3 membres de la fondation IHH dans un accident

Togo : décès d’un togolais et deux turcs dans un accident à Nyamassila

La Fondation IHH, d’aide humanitaire des droits et libertés de l’homme au Togo a été frappé par un malheur. Il s’agit d’un accident circulation, intervenu dans la ville de Nyamassila causant la mort de 3 personnes et 2 blessés, tous membres de la fondation.

A bord du véhicule accidenté, se trouvait 5 personnes travaillant dans les activités de sacrifice de la fondation au Togo. Ils ont eu l’accident vers 01h00, heure de Turquie, indique un communiqué de la fondation.

Trois personnes sont mortes sur le champ et deux blessés transférés dans un hôpital à Lomé. Les blessés sont hors de danger selon les précisions du communiqué.

Lire aussi : Togo : explosion d’une mine artisanale faisant 7 morts à Dapaong

« Le personnel de l’IHH de Bursa Ercan Aksoy, le volontaire de l’IHH Resul Çerezoğlu et le volontaire de l’IHH du Togo, İbrahim Chabane, qui se trouvaient dans le véhicule lors de l’accident, sont décédés. Les volontaires de Bursa et Trabzon Mehmet Ali Akpınar et Mustafa Aydın ont été blessés », écrit le communiqué.

« Les corps d’Ercan Aksoy et de Resul Çerezoğlu et des blessés seront ramenés en Turquie après les procédures officielles », ajoute ledit communiqué.

Accident de Wahala : le gouvernement présente ses condoléances aux familles

Accident de Wahala : le gouvernement présente ses condoléances aux familles

Le gouvernement a réagi suite au grave accident de Wahala qui s’est produit le mardi 28 juin 2022, avec un bilan lourd notamment; 13 morts et 15 blessés selon les données officielles.

Selon le communiqué du gouvernement faisant le point sur le drame, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Gal Damehame Yark a indiqué que le drame a emporté uniquement des femmes commerçantes. Il évoque un excès de vitesse et la dégradation des pneus.

Le drame a été provoqué par l’éclatement des pneus avant du bus alors que le chauffeur était en excès de vitesse.

« Il a, dans sa chute, buté contre un teck avant de se renverser sur son flanc droit provoquant d’importants dégâts matériels et humains. On dénombre au total 13 morts et 15 blessés. Les blessés ont été évacués au centre hospitalier préfectoral de Notsé et les corps déposés à la morgue dudit centre », détaille ledit communiqué.

Au nom du gouvernement, le ministre a présenté ses sincères condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Lire aussi : Wahala : grave accident sur la nationale N°1 ce matin

Il invite les usagers de la route notamment les conducteurs à observer scrupuleusement les prescriptions du code de la route et appelle les uns et les autres à plus de prudence en ces temps de pluie.  Puis les syndicats des transporteurs, les forces de l’ordre et de sécurité à jouer pleinement leur rôle afin de réduire sensiblement les accidents sur les routes.

Wahala : grave accident sur la nationale N°1 ce matin

Wahala : grave accident sur la nationale N°1 ce matin

Un grave accident s’est produit mardi sur la nationale N°1. Un véhicule s’est retrouvé dans un ravin à Wahala après que ses deux pneus avant se sont éclatés.

L’accident s’est produit dans la commune Haho 4 précisément à Wahala (Togo), sur le pont de la rivière Bako. Le bilan provisoire du drame fait état de 10 morts et de 14 blessés.

A bord du bus, des passagers majoritairement des femmes qui selon les infos se rendent au marché de Glei qui s’anime traditionnellement les mardis.

Lire aussi : Danyigan : seul échoué au BEPC dans sa classe, il se donne la mort

Le bus tombé dans le ravin à Wahala

Alerté du drame, les autorités locales se sont rapidement dépéchées sur les lieux. Il s’agit du préfet Tchangani Awo, le maire de Haho 4, Badombena Wanta et le maire de Haho 1, Sefenu Laurent accompagné de la police. Les blessés sont actuellement en soins à l’hôpital de Notsè et au CMS Wahala.

collision entre un train et une voiture à Lomé, les faits

Drame : collision entre un train et une voiture à Lomé, les faits

Un accident pas très souvent régulier s’est produit ce mardi 28 décembre 2021 à Lomé. Même si le drame n’a pas causé des pertes en vies humaines, il a surpris plus d’un.

Un train de plus de 5 wagons a ramassé une voiture et une moto sur son passage. Cette scène digne d’un film à la James Bond se passe derrière la direction des transports routiers (SOTOPLA).

Lors de la collision, une jeune femme et son enfant de 2 ans ont échappé belle. Selon les faits rapportés, la dame avait rendu visite à son mécanicien sise derrière la SOTOPLA avec son enfant à bord du véhicule.

Lire sur : Togo / Lac 2: un militaire décédé à cause d’un sac de gari, les faits

Voulant discuter avec le mécanicien, elle a laissé l’enfant dans la voiture garée à côté des rails. L’attention étant concentrée sur la discussion, un train venant du nord a totalement échappé à la dame et au mécanicien.

Ce n’est qu’à quelques mètres que le mécanicien a remarqué le train. Entrant rapidement dans la voiture pour démarrer et libérer la voie, ce dernier n’a pas pu.

Après des tentatives échouées, il a décidé de sortir avec l’enfant puisque le train était déjà bien proche. La locomotive a finalement ramassé la voiture et une moto qui était aussi garée à côté.

Danyigan : seul échoué au BEPC dans sa classe, il se donne la mort

Congrès de Laurent Gbagbo : plusieurs blessés et décès enregistrés

Un grave accident est survenu dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 octobre 2021 au retour du congrès organisé par l’ancien Chef d’Etat Laurent Gbagbo.

D’après les informations relayées par la presse locale, un car transportant certains congressistes venus d’Ouragahio sont entré en collision avec un gros camion à Tiassalé.

Selon le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm), le bilan fait état de 63 victimes dont 02 personnes décédées.

Les blessés ont été évacués d’urgence à l’Hôpital Général de Tiassalé et au Centre hospitalier St Jean Baptiste de Bodo. Les morts ont été transférés à la morgue d’Ouragahio par corbillard.

C’est le deuxième grave incident qui frappe le congrès constitutif du PPA-CI. Le premier était lié à l’ex-président du Rpci-Ac et membre du directoire de la plateforme EDS, Christian Vabé.

Lire aussi : Togo : Kafui Adjamagbo adresse un message à Laurent Gbagbo

En effet, Christian Vabé, a échappé à la mort dans un grave accident de la circulation sur le boulevard François Mitterrand au niveau de la Riviera II, alors qu’il venait du congrès.

Alors qu’on aurait pu envisager le pire, lui et la dame qu’il a failli écraser ont eu beaucoup de chance parce qu’ils sont sortis de cet accident sains et saufs.

Mathieu Gnassimgbé victime d’un accident de circulation ?

Mathieu Gnassimgbé victime d’un accident de circulation ?

L’influenceur web et artiste de la diaspora togolaise, le nommé Mathieu Gnassimgbé a été victime d’un accident de circulation dans la nuit du 08 au 09 août 2021.

Selon les informations, Mathieu Gnassimgbé et son groupe revenait d’un spectacle showcase a Pachanga Night Club à Bordeaux. Au cours du trajet, sous la pluie, ils ont été coupé par un animal. Ce qui a été l’objet de l’accident. L’information révèle aussi que la voiture a fait des tonneaux.

Diabétique et hypertensionnaire, l’influenceur et artiste web a été aussitôt évacué à l’hôpital. Ils étaient quatre à bord mais seul l’état de l’artiste est à déplorer. L’auteur de la chanson Belli To Belli serait aux urgences confie la source.

Suivre la vidéo ci-dessous :

Lire aussi : Deuxième anniversaire de Dj Arafat : une statue à coût de millions de FCFA installée (Photo)

Rappelons que Mathieu Gnassimgbé a récemment sortie une chanson titrée Belli To Belli et totalise plus de 29 000 vues youtube.

Deuxième anniversaire de Dj Arafat : une statue mémorative à coût de millions de FCFA installée

Deuxième anniversaire de Dj Arafat : une statue à coût de millions de FCFA installée (Photo)

Un artiste ne meurt pas, et la Yorogang de feu Dj Arafat en fait bon usage de cet adage. Après le décès de l’artiste ivoirien, ses fans qu’il appelait affectueusement la chine, ne cesse de montrer leur amour.

C’est dans cette dynamique que la Yorogang vient de matérialiser sa promesse pour la mise en place d’une statue à l’effigie de Dj Arafat. Chose faite, Badro, Olokpatcha et d’autres figures de la Yorogang ont posté des photos de la nouvelle statue sur les réseaux sociaux.

La statue a été installée sur les lieux de l’accident sis à Angré (Côte d’Ivoire) 7ème tranche en remplacement de la photo implantée depuis l’accident. D’une valeur de 4 millions de Francs CFA, l’installation de cette statue s’inscrit dans le cadre de la commémoration du deuxième anniversaire du décès de l’artiste du coupé décalé.

Lire aussi : Polémique autour de l’héritage de leur Daïshi, les enfants du feu DJ Arafat bientôt devant les tribunaux

De son vrai nom Ange Didier Houon, DJ Arafat, né le 26 janvier 1986 à Yopougon et mort d’un accident de la route le 12 août 2019 à Abidjan.

Togo : décès de 3 enfants à Lomé, l’animatrice Da Dédé apporte le démenti

Togo : décès de 3 enfants à Lomé, l’animatrice Da Dédé apporte un démenti

L’affaire continue de faire grand bruit sur la toile. En effet, le lundi 04 janvier, une rumeur a circulé faisant cas d’un accident de la route occasionné par un conducteur de voiture téléphonant au volant.

D’après la rumeur, alors qu’ils rentraient des cours, trois enfants auraient été tamponnés mortellement par la voiture en question. Parmi ces enfants supposés mort sur le champ, deux seraient des frères, et un, fils unique pour ses parents.

Lire aussi : Togo : Éric Dupuy salue cette décision du nouveau chef d’État-major général Dadja Maganawè

Quelques jours après le drame, et ceci après avoir rencontré le Directeur d’école des enfants supposés être décédés à l’issue de l’accident, l’animatrice Da Dédé au cours d’une de ses émissions sur Kanal fm, une radio privée au Togo, reviens sur les faits et apporte un démenti total.

Selon Da Dédé, les enfants (une fille et un garçon) que le conducteur à ramasser sont blessé et non décédé. « Les 2 enfants ont été blessés, ont été hospitalisés, mais sont bel et bien en vie » a-t-elle ajouté. Aussi, la rumeur selon laquelle la mère des deux enfants s’est suicidée au lendemain du drame, n’est également qu’une fausse information d’après les propos de l’animatrice.

Cependant, bien qu’elle ait apporté ce démenti après avoir rencontré le Directeur de l’école des enfants, les internautes continuent d’affirmer que l’information sur le décès est vraie et que le démenti de Da Dédé n’est que roublardise et mensonge.

Vous pourriez aussi lire : Côte d’Ivoire : « affaire de se3tape de Didier Drogba », un gros mensonge