Togo : après les crampons, Adebayor se lance dans l’agriculture

Togo : après les crampons, Adebayor se lance dans l’agriculture

L’international togolais, Sheyi Adebayor et Thione Niang, un géant dans l’agripreneuriat au Sénégal vont lancer un projet agricole au Togo.

Il s’agit de la construction de JeufZone, un institut de formation en agriculture et en leadership.

‘’Après le Sénégal, le Togo prend une place prépondérante dans l’engagement pour l’autosuffisance alimentaire de notre continent. Je voudrais saluer le leadership de mon frère et ami Emmanuel Adebayor, immense footballeur, avec qui je concrétise ce projet”, a déclaré l’agripreneur sénégalais.

“Nous allons joindre nos forces, avec des partenariats avec le ministère de l’agriculture, le Pnud et toutes les organisations qui peuvent aider pour former davantage les jeunes à l’agriculture”, a annoncé le Thione, ancien conseiller de Barack Obama.

De son coté, Sheyi Adebayor se réjouit du partenariat. “Nous Africains, nous devons nous nourrir nous-mêmes. Pour cela, nous devons nous servir de nos terres, de nos domaines, de nos terrains. Voilà, l’idée m’est venue de me lancer dans l’agriculture. Avec Thione Niang, nous allons joindre nos mains pour créer quelque chose de magnifique pour la jeunesse”, s’est réjoui l’ex capitaine des Eperviers du Togo.

Lire aussi : Togo : « le développement de chaque pays se réalise grâce aux impôts », Emmanuel Adébayor devient ambassadeur de l’OTR

Jeufzone Institute est un institut visant à fournir des outils et des expériences nécessaires aux jeunes africains pour les aider à lancer leur propre entreprise agroalimentaire.

L’institut fait déjà ses preuves au Sénégal et couvre la plupart des aspects de l’agriculture, notamment la sélection des semences, la plantation, la récolte, l’irrigation, les pesticides naturels, le bétail, et aussi le leadership entrepreneurial.

CAN 2022 : le tacle de Sheyi Adebayor aux clubs Européens

CAN 2022 : le tacle de Sheyi Adebayor aux clubs Européens

La grande messe de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2022) sera donnée le 09 janvier 2022 au Cameroun. Alors que tout s’active pour une compétition réussie, les clubs européens refusent de libérer les joueurs africains.

Une décision vivement critiquée par les autorités et les acteurs du football. De son côté, la star togolaise de football, Emmanuel Sheyi Adebayor n’a pas gardé silence.

Lire aussi : CAN 2022 : les mots de Samuel Eto’o sans gueule de bois sur le report de la compétition

Dans une interview accordée à un média camerounais, l’ex-capitaine des Eperviers du Togo, trouve cette décision ‘’dégoutante’’. Selon Adebayor, les joueurs africains doivent s’opposer.

 « Aucun entraîneur au monde ne peut m’empêcher de jouer à la CAN. C’est dégoûtant que certaines personnes essaient d’empêcher les joueurs africains de jouer à la CAN » a-t-il déclaré lors de l’entretien.

Selon les règles de la CAF, les clubs devraient laisser les joueurs entrer dans leurs pays respectifs pour la compétition avant le 27 décembre. Rappelons que, les nations annoncent déjà la liste des joueurs retenues pour cette 33è édition de la CAN.

Togo : crise pour l’un, troubles bipolaires pour l’autre, Gogoligo et Papson n'ont pas pu échapper à la prison

Togo : crise pour l’un, troubles bipolaires pour l’autre, Gogoligo et Papson n’ont pas pu échapper à la prison

Après 5 jours passés en garde à vue suite au plainte de l’ex-capitaine des Eperviers du Togo, Emmanuel Adébayor, le procureur de la République vient de prononcer la sentence pour les deux artistes.

En effet, après une longue audition à huis clos, les deux ont été inculpés pour diffamation aggravée, violation de l’intimité et associations de malfaiteurs dans une affaire de compteur truqué.

Inculpés à six mois de prison ils sont également placés sous mandat de dépôt d’après le verdict prononcé ce mercredi.

Lire aussi : Togo : « le développement de chaque pays se réalise grâce aux impôts », Emmanuel Adébayor devient ambassadeur de l’OTR

Plusieurs motifs sont à la base de leurs inculpations. Tous les deux ont accusé Emmanuel Adebayor d’avoir truqué un compteur de la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) installé dans sa maison.

De plus, Gogoligo a déclaré il y a un an à la gendarmerie qu’Emmanuel Adebayor a envoyé des bandits à sa trousse pour le tuer. Un propos que le témoin cité par Gogoligo n’a pas confirmé. Le témoin a affirmé que l’humoriste l’a plongé dans « un coup monté pour ternir l’image de l’international togolais du football ».

Les deux mis en cause ont manifesté des signes d’un état de santé fragile. Gogoligo qui a été évacué le dimanche au Centre médico-social de la gendarmerie après une crise a fait une rechute hier mardi. Des informations précisent qu’il aurait même tenté de se suicider. De son côté, le chantre Papson Moutité souffrirait des troubles bipolaires.

Des situations qui n’ont pas eu d’influence sur la sentence du procureur. Pour la toile ce sont des manies pour dissuader les autorités judiciaires.

Togo 11 ans jour pour jour, les togolais pleurent toujours l’attentat de Cabinda

Togo : 11 ans jour pour jour, les togolais pleurent toujours l’attentat de Cabinda

Il y a onze ans, l’équipe de football du Togo était attaquée à Cabinda. Une attaque qui a occasionnée deux morts, neuf blessés dont deux graves. Onze ans après cette tragédie qui a secouée toute la nation togolaise, la population se souvient toujours des victimes qui sont tombées ce jour-là.

 8 janvier 2010, 08 janvier 2021, la peine est encore présente dans chaque esprit.  Alors qu’il se rendait à Cabinda, l’enclave angolaise située entre le Congo-Brazzaville et la RDC, pour y disputer la Coupe d’Afrique des Nations 2010, le bus de l’équipe de football du Togo avait été la cible des mitraillettes.

Une demi-heure sous le feu du FLEC (Front de libération de l’enclave de Cabinda), un mouvement séparatiste armé.

C’était une attaque terroriste qui s’est produite alors que les éperviers traversaient la province angolaise de Cabinda en route vers le tournoi de la CAN, deux jours avant le début.

Le secrétaire général du FLEC-PM Rodrigues Mingas, a affirmé à l’époque que l’attaque ne visait pas les joueurs togolais mais plutôt les forces angolaises à la tête du convoi.

Pour mémoire, ce fut dans un contexte de commémoration que le peuple togolais a accueilli ce deuil national de trois jours adopté par le gouvernement d’alors. Une journée sombre qui restera à tout jamais gravée dans la mémoire de chaque Togolais.

Hommages à toutes les victimes.

Lire aussi: Togo/Football : les Eperviers de 2006, que sont-ils devenus ?

Emmanuel Sheyi Adebayor et Adja Diallo

Adja Diallo : « Emmanuel Adebayor, je m’adresse à toi, je suis désolée »

Adja Diallo ne digère toujours pas les propos qui lui ont été attribués concernant Adebayor. Dans l’émission «Célébrités en ligne», l’ex mannequin s’est directement adressée au footballeur.

«Je m’adresse directement à toi, Emmanuel Sheyi Adebayor. Cette phrase là qu’on t’a dite, je ne l’ai jamais dite. Cela n’est jamais sorti de ma bouche. La dernière fois, j’ai même demandé qu’on sorte l’interview où j’ai tenu de tels propos (Adebayor n’est pas bon au lit) mais, ils ne peuvent le faire…», dit-elle avant de présenter ses plates excuses au footballeur : «Par contre, je suis désolée pour cette phrase-là. Je comprends ta supposée réaction parce que c’est normal… merci.»

Lire aussi : Sénégal : Emmanuel Adébayor n’est-il pas « bon au lit », la nouvelle réponse d’Adja Diallo