Argentine : un entraîneur fusillé en plein match

Argentine : un entraîneur fusillé en plein match

Un entraineur a été fusillé en plein match alors qu’il coachait. La scène s’est produite en Argentine, au pays de Lionel Messi dimanche soir. C’est au cours d’un match de troisième niveau entre Huracan Las Heras et Ferro de General Pico.

Selon Reuters, les fans de l’équipe locale se sont battus entre eux pendant le match, entraînant un chaos de masse. Ce trouble a provoqué des fusillades dans les sens. Des tirs dont les joueurs échappent en cherchant un refuge. C’est dans ce brouhaha que le sélectionneur de Ferro, Mauricio Romero, a été touché par une balle dans l’épaule.

Un communiqué rendu public plus tard par le club a annoncé que Romero allait bien et qu’il avait été envoyé à l’hôpital pour que sa blessure soit recousue.

« Romero va bien et est hors de danger. Après avoir quitté le stade, il a subi des tests dans un hôpital local et fait maintenant une déclaration à la police », a tweeté Ferro.

Lire aussi : Qatar 2022 : la date du tirage au sort du dernier tour qualificatif zone Afrique connue

Ce drame n’a pas laissé le club Huracan sans voix. « Pendant des années, les familles ont été chassées des terrains. Que tous ceux qui nuisent au club restent à l’écart afin que les vrais fans puissent revenir », a posté le club adverse sur Facebook. Huracan menait 3-1 avant l’incident, mais le match a ensuite été annulé.

Lionel Messi entrain de soulever un tronc d’arbre orné d’aluminium qui est plus grand que lui

Copa América : « Lionel Messi entrain de soulever un tronc d’arbre orné d’aluminium qui est plus grand que lui », tacle ce journaliste

Lionel Messi et ses coéquipiers ont remporté la coupe de la Copa América disputé ce dimanche sur le sol brésilien. Un titre capital pour Messi qui a raclé beaucoup de trophée avec son club mais pas avec son pays.  

Dans une publication postée sur sa page Facebook, le journaliste de la Radio France Internationale, Rémy Ngono revient sur la partie avec un tacle à l’endroit du capitaine argentin Lionel Messi.

« Les Barcelonais ont saturé mon téléphone avec les messages pour que je publie vite les photos de Maradona soulevant son premier trophée au ciel. Au moment où je me réveille ce dimanche, je vois Lionel Messi entrain de soulever un tronc d’arbre orné d’aluminium qui est plus grande que lui. Je demande hein, Leo Messi est devenu champion du monde d’haltérophilie après minuit dans la sorcellerie ? Merci qui? Di Maria, le messie d’Argentine qui envoie enfin Messi au paradis rejoindre Cristiano Ronaldo. Le petit devient enfin grand à 34 ans. Lire également : Euro 2020 : Kylian M’bappé traité de sale nègre, la forte réplique de Claudy Siar aux propos racistes!

 Blague à part, Lionel Messi a été connecté au wifi du Camp Nou durant toute la compétition, a été impliqué dans 9 buts sur 12 et a souffert avec ses troupes contre le Brésil où ils ont finalement remporté le combat en donnant des coups. Bravooo! »

J. Rémy NGONO