augmentation des prix du gaz : Cri de la population

Togo / augmentation des prix du gaz : Cri de détresse de la population

C’est l’une des mauvaises nouvelles qui a laissé sans voix plusieurs utilisateurs de gaz à Lomé et sur l’étendue du territoire national. Les prix du gaz ont augmenté subitement de plus de 80 % d’un jour à l’autre, de quoi frustré la population.

Ce n’est pas la joie actuellement au Togo. Indignation, inquiétude, détresse et colère, sont les émotions qui se lisent sur le visage de la population. Après la hausse des prix des denrées alimentaires, du carburant, c’est au tour du prix du gaz.

Une augmentation drastique justifiée par la hausse des cours mondiaux, des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement et la fin des subventions de l’État.

« J’ai été très surpris et en même temps vraiment énervé parce qu’on nous parle de déforestation et on essaie de changer le charbon en utilisation de gaz. Maintenant, voilà le prix qui a augmenté. On va finalement aller au déboisement et tant pis à la nature, à l’environnement », affirme un père de famille qui a préféré l’anonymat. Sur la toile, même vague de réactions des internautes suite à cette augmentation drastique.

La pilule est très amère pour le Togolais lambda. En conséquence, certaines familles retournent aux charbons de bois. Le spago (spaghetti) de 500f qui sauve les célibataires est passé à 1000.

Lire aussi : Togo-Produits pétroliers : les prix ont grimpé de nouveau

À certains endroits, c’est la quantité qui a diminué. Les femmes commerçantes crient au ras bol et font appel à l’aide à l’État. Les conducteurs de taxi moto et chauffeurs n’ont pas assez de clients pour la simple raison que leur tarif a augmenté. Même le biscuit Parle G n’est plus à 50 f. Jusqu’à quand ?