Burkina Faso : les avocats demandent l’extradition de Blaise Compaoré

Burkina Faso : les avocats demandent l’extradition de Blaise Compaoré

Réfugié depuis 2014 en Côte d’Ivoire, l’ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré est condamné mercredi par contumace, à la prison à perpétuité. L’ex-président du Burkina Faso est accusé de « complicité d’assassinat » et « atteinte à la sûreté de l’État ».

Une sentence prononcée par un tribunal militaire de Ouagadougou à la suite du procès enclenché il y’a six mois.

En effet, dans une sortie, les avocats représentant la famille de Thomas Sankara demandent l’extradition de Blaise Compaoré pour qu’il purge sa peine à perpétuité.

« Si ce n’est pas une parodie de justice que nous voulons, alors l’État doit faire tout son possible, dans le respect des droits des condamnés. Nous insistons là-dessus, pour que cette décision soit exécutée, s’ils doivent ensuite avoir droit à une grâce, à une amnistie, que ce soit fait dans les règles, c’est tout… », a exigé l’avocat Prosper Farama.

Lire aussi : Burkina : « je suis soulagé », les mots de la veuve de Sankara après la condamnation de Blaise Compaoré

Pour Bénéwende Stanislas Sankara, « nous avons la possibilité de faire revenir la justice de ce côté-là, donc pour nous ce sera l’affaire du collectif d’avocats, de concert avec les familles, si nous devons prendre cela en main, on ira jusqu’au bout ».

Deux autres co-accusés ont été également condamnés à la perpétuité. Il s’agit du commandant de la garde de Blaise Compaoré, Hyacinthe Kafando, en fuite depuis 2016, et le général Gilbert Diendéré, un des chefs de l’armée lors du putsch de 1987.

L’avocat de Simone Gbagbo donne sa position suite à la demande de divorce de Laurent Gbagbo

L’avocat de Simone Gbagbo donne sa position suite à la demande de divorce de Laurent Gbagbo

L’avocat de Simone Gbagbo, a réagi à la demande de divorce de l’ex-président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo.

En effet, l’avocat de Madame Simone Gbagbo a clarifié sa position, précisant qu’il n’était pas de son ressort de confirmer ou d’infirmer la demande de divorce. « De grâce, ne remplissez pas mon téléphone de coups de fil et de messages. Je ne confirme ou n’infirme rien. La personne à qui est imputée un communiqué est la plus habilitée à l’infirmer ou le confirmer », a sèchement lâché Me Ange Rodrigue Dadjé.

Lire aussi : Refus d’une séparation amiable, Laurent Gbagbo saisi le tribunal pour son divorce avec Simone Gbagbo

C’est à travers un communiqué publié par Me Claude Mentenon que Laurent Gbagbo a demandé à divorcer de son épouse, Simone Gbagbo. L’ex-chef de l’Etat qui a regagné Abidjan le jeudi dernier a évoqué le refus réitéré depuis des années de Simone Ehivet Gbagbo d’un règlement à amiable.