CAN 2022 : la FTF vire son sélectionneur

CAN 2022 : la FTF a viré son sélectionneur

Sortie troisième de son groupe (F) avec 3 points, la Tunisie a croisé les crampons avec le Nigéria en huitièmes de finale. Ainsi, les hommes de M. Mondher Kebaier ont remporté le duel par (1-0) mais seront battus samedi dernier en quart de finale par le Burkina Faso.

Malgré leur parcours lors de cette 33e édition au Cameroun jusqu’au quarts de finale, la Fédération Tunisienne de Football (FTF) annonce la fin de son contrat avec son sélectionneur. 

Le résultat obtenu a été jugé insuffisant par la FTF qui décide de virer le sélectionneur Mondher en remplacement avec son successeur M. Jalel Kadri.

Lire aussi : CAN 2022 : pour un impayé de 35000F, il débarque et ramasse son matériel en pleine conférence de presse

 « Il a été décidé de mettre fin à la relation contractuelle avec M. Mondher Kebaier et de nommer M. Jalel Kadri comme son successeur. En passant, nous remercions M. Mondher Kebaier pour ses efforts pendant la période qu’il a passée à la tête de l’équipe nationale, en lui souhaitant beaucoup de succès dans la suite de sa carrière d’entraîneur. Nous souhaitons également plein succès à M. Jalel Kadri dans ses nouvelles fonctions », indique le communiqué de la FTF.

CAN 2022 : pour un impayé de 35.000F, il débarque et ramasse son matériel en pleine conférence de presse

CAN 2022 : pour un impayé de 35000F, il débarque et ramasse son matériel en pleine conférence de presse

Les imperfections de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2022) au Cameroun s’enchainent. Après la polémique du stade Japoma, la bousculade mortelle au stade Olembé (Etc.), un autre fait tout de même insolite amuse la toile.  

D’après les journalistes présents pour la conférence de presse à la veille de la rencontre Burkina Faso-Tunisie, un fait inhabituel s’est produit.

En effet, quelques secondes avant la conférence de presse du match Tunisie-Burkina Faso, un homme est monté sur la scène et a pris les micros et les câbles avant de s’enfuir. Après enquête, on a appris que cet homme était la propriétaire du matériel et qu’il avait décidé de tout récupérer car le comité d’organisation de la CAN lui avait loué son matériel mais ne l’avait toujours pas payé.

Lire aussi : CAF : des sanctions infligées aux Comores après leur exploit face au Cameroun

Un fait qui sera confirmé par le journaliste Ablam Gnamesso, sur son compte twitter. Selon lui, la conférence de presse s’est même déroulée sans microphone. Car, l’intéressé aurait réclamé à la Confédération Africaine de football, une somme 35.000f, environ 53 euros.

« La Conférence de presse d’avant match de la Tunisie face au Burkina s’est déroulée sans microphone à cause d’un souci de paiement au prestataire privé chargé de sonoriser la salle. Il réclamerait 35 000 F et a fait irruption dans la salle, débranché le matériel. La Conf’ Presse a finalement eu lieu avec un seul micro que sélectionneur, joueur ont partagé ensemble.», a posté le journaliste.

la menace de Macky Sall aux lions de la teranga !

CAN 2022 : la menace de Macky Sall aux lions de la teranga !

Les Lions de la teranga devront prendre leur vol ce mardi pour le Cameroun dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations. Avant leur départ, a eu lieu la cérémonie de remise de drapeau en présence du Président de la République, Macky Sall.

Dans son message de soutien et de motivation, Macky Sall a envoyé un message fort à Aliou Cissé et ses poulains. « Cette fois-ci, je ne parle pas de finale mais de coupe. Il faudra vous battre pour nous ramener la coupe », a déclaré le Président.

Et de poursuivre, « vous pouvez le faire. Vous êtes les meilleurs aux plans tactique, technique et qualitatif ». Le reste étant à présent une question de « volonté » et de « combativité », a ajouté le Chef de l’Etat.

Lire aussi : CAN 2022 : un marabout prédit l’équipe qui remportera la coupe

Le Président a remis le drapeau aux joueurs qui ont décollé dans la soirée pour Cameroun. Favori pour cette 33e édition, le Sénégal sera en phase de poules dans le groupe B. Ils seront en duel contre le Zimbabwe, la Guinée et le Malawi.

Pour mémoire, les Lions de teranga n’ont pas gagné une coupe de la CAN dans leur palmarès. Un gros défi pour le pays qui a manqué le trophée deux fois notamment en 2000 contre le Cameroun et en 2019 contre l’Algérie.

CAN 2022 : un marabout prédit l’équipe qui remportera la coupe

CAN 2022 : un marabout prédit l’équipe qui remportera la coupe

Le programme des préparations dévoilées, annonce du retour des internationaux, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2022) s’approche à grands pas. En tout cas s’active du côté du Cameroun, le pays organisateur, pour que tout se déroule à merveille.

Et les devins reçoivent déjà des messages. Le cas du célèbre marabout sénégalais Kahone. Dans son rêve, le médecin traditionnel, dit avoir vu que c’est le Sénégal qui a gagné la compétition. 

« J’ai vu dans mes rêves tout le pays en train de célébrer le titre. Le Sénégal va remporter la Can », a dit le médecin traditionnel Kahone, rapporte Afrik-plus.com.

Lire aussi : CAN 2022 : les mots de Samuel Eto’o sans gueule de bois sur le report de la compétition

L’herboriste ajoute qu’il a vu dans ses rêves que la nation ouest-africaine francophone était en mode joyeux alors qu’elle célébrait le triomphe du trophée.

Rappelons que le coup d’envoi de la grande messe de la CAN sera donné le 09 janvier au Cameroun. Au total, 24 équipes ont obtenu leurs billets pour cette 33e édition.

CAN 2022 : le tacle de Sheyi Adebayor aux clubs Européens

CAN 2022 : le tacle de Sheyi Adebayor aux clubs Européens

La grande messe de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2022) sera donnée le 09 janvier 2022 au Cameroun. Alors que tout s’active pour une compétition réussie, les clubs européens refusent de libérer les joueurs africains.

Une décision vivement critiquée par les autorités et les acteurs du football. De son côté, la star togolaise de football, Emmanuel Sheyi Adebayor n’a pas gardé silence.

Lire aussi : CAN 2022 : les mots de Samuel Eto’o sans gueule de bois sur le report de la compétition

Dans une interview accordée à un média camerounais, l’ex-capitaine des Eperviers du Togo, trouve cette décision ‘’dégoutante’’. Selon Adebayor, les joueurs africains doivent s’opposer.

 « Aucun entraîneur au monde ne peut m’empêcher de jouer à la CAN. C’est dégoûtant que certaines personnes essaient d’empêcher les joueurs africains de jouer à la CAN » a-t-il déclaré lors de l’entretien.

Selon les règles de la CAF, les clubs devraient laisser les joueurs entrer dans leurs pays respectifs pour la compétition avant le 27 décembre. Rappelons que, les nations annoncent déjà la liste des joueurs retenues pour cette 33è édition de la CAN.