CAN Cameroun 2022 : plusieurs décès et blessés dénombrés au Sénégal

CAN Cameroun 2021 : plusieurs décès et blessés dénombrés au Sénégal

Les médias locaux sénégalais indiquent ce mardi 8 février, les incidents occasionnés par la célébration de la victoire des Lions à la CAN Cameroun 2021. Plusieurs décès et blessés ont été dénombrés dans la capitale et à l’intérieur du pays.

Il s’agit provisoirement de 246 victimes selon un décompte révélé par le journal Source A dans sa publication.

Hier à Dakar, une centaine de blessés ont été signalés. Deux conducteurs de motos et 7 piétons ont été renversés par des véhicules.

Deux individus victimes de malaises ont été évacués d’urgence et une voiture a pris feu. Pis, 9 blessés ont été évacués d’urgence à l’hôpital.

Lire aussi : CAN 2022 : victoire des Lions, Macky Sall fait une grande annonce

À Dahra Djoloff, un garçon de 14 ans, élève en classe de 6e et connu sous le nom de Mohamed Ka a été fauché par un véhicule 4×4 à hauteur du quartier Ngueth.

À Matam, un jeune a perdu la vie et 10 blessés, dont 4 graves, ont été recensés après qu’un minibus s’est renversé.

Dimanche dernier, à Thiès, un jeune a succombé à une crise cardiaque après le but de la victoire de Sadio Mané.

CAN Cameroun 2021 : nous ne sommes pas là pour plaire

CAN Cameroun 2021 : « (…) nous ne sommes pas là pour plaire à qui que ce soit », la réplique à la Samuel Eto’o qui fait jaser

Les stades de la CAN Cameroun 2021 font état de critiques depuis quelques jours principalement celui de Japoma à Douala. Staffs algériens, ivoiriens, supporters ainsi que les internautes ont déploré le mauvais état du stade de Japoma.

Des propos que l’actuel président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), Samuel Eto’o ne va pas laisser passer sous silence.

Dans une récente sortie, l’ex attaquant des Lions indomptables va répondre à ces critiques sans filtre ni diplomatie.

Lire aussi : CAN 2021 : la CAF envisagerait la fermeture du stade de Japoma

 « Je n’ai rien à dire concernant le stade Japoma, mais je veux juste dire aux responsables des équipes nationales algérienne ou ivoirienne que même le président de la FIFA a voulu changer la date et le lieu de la CAN et il n’a pas pu. Nous ne sommes pas là pour plaire à qui que ce soit ou pour offrir des cadeaux ». Une réplique à la Samuel Eto’o qui fait mousse sur la toile.