Soro K. révèle le visage caché derrière l’avatar Chris Yapi

Côte d’Ivoire : Soro K. révèle le visage caché derrière l’avatar Chris Yapi

Des rumeurs circulant sur la toile concernant le visage caché derrière l’avatar CHRIS YAPI viennent d’être confirmées. En effet, un ex-bras droit du président de la Génération et Peuples Solidaires (GPS) a fait des révélations étonnantes. Révélations dans lesquelles, il affirme savoir connaitre le vrai visage caché derrière le compte CHRIS YAPI. 

Selon Soro Kanigui, l’ex-bras droit de Soro Guillaume, « ce n’est pas une question d’avis. Moi, je confirme que c’est Guillaume Soro qui est Chris Yapi ! ». Ce dernier confirme sans l’ombre d’un doute que l’homme caché derrière l’avatar Chris Yapi est bel et bien Guillaume Soro.

Il déclare « être plus que déçu » de son ex-mentor. Il qualifie Soro Guillaume d’être « un peu comme un mirage. Quand vous le voyez de loin, vous pensez qu’il existe réellement. Approchez-vous et vous vous rendrez compte que c’est une illusion. »

Lire aussi : Côte d’Ivoire : présidentielles 2025 dans le viseur ? cette sortie de Gbagbo suscite des interrogations

L’ex-bras droit s’est également prononcé sur le troisième mandat du président Alassane Ouattara. « Je pense que le président lui-même n’avait pas l’intention de faire un mandat de plus. On l’a bien vu. Il avait porté son choix sur un candidat qui, malheureusement, a été rappelé à Dieu, paix à son âme. Le RHDP choisit alors le président Ouattara, sur la base de la nouvelle Constitution qui a été votée. », a-t-il déclaré.

Alors, poursuit-il, « il y a eu polémique. Mais dès lors que le Conseil constitutionnel fait la lecture de cette nouvelle Constitution et estime que le président est éligible, le débat est clos. ».

Décès d’Hamed Bakayoko, son marabout réagit et prend une grave décision

Décès d’Hamed Bakayoko, son marabout réagit et prend une grave décision

Awaza Bakayoko, le marabout de feu Hamed Bakayoko n’a pas du tout digérer la mort de son poulain. Il a ainsi pris la décision de venger la mort du Premier ministre ivoirien.

En effet, le cyber activiste Chris Yapi a fait dans une publication, un rapport de l’incident qui s’est produit après l’annonce du décès de l’ex-premier ministre à son féticheur Awaza Bakayoko.

Dans sa publication, Chris Yapi a fait une description des circonstances dans lesquelles, le « marabout » du défunt Hamed Bakayoko a appris la mort de son protégé. « Alors qu’Awaza Bakayoko était en brousse pour faire des sacrifices de bœuf pour sauver la vie du défunt Hambak, on est venu le requérir pour une urgence en ville. Une fois arrivé, on lui annonçait sans ménagement le décès de son poulain Hamed Bakayoko » rapporte Chris Yapi.

Il poursuit en expliquant que le marabout s’est vite trouvé mal après cette annonce et précise la décision qu’il a alors prise.  « Il se raconte qu’Awaza s’est évanoui deux fois de suite après cette annonce…et jure de se venger contre le meurtrier Téné Birahima Ouattara ». Selon Chris Yapi, ce n’est pas seulement le marabout qui veut se venger, mais aussi des « sages » de la région d’origine de l’ex-premier ministre.

« Tous les sages ont été choqués par la mort du fils prodige de la région, se sont concertés. Ayant découvert que leur fils a été empoisonné par photocopie, ils ont décidé d’agir mystiquement et spirituellement. Ainsi vendredi prochain, dans la grande mosquée de Séguéla, la Fathia sera lue contre les meurtriers d’Hamed Bakayoko avec une attention particulière pour Téné Birahima Ouattara » dévoile le cyber activiste.

Il faut noter que les dépouilles de l’ex-premier ministre seront sur le sol ivoirien demain 13 mars 2021 et différents hommages s’en suivront jusqu’au 19 mars 2021 où aura lieu l’inhumation du défunt à Séguéla, sa ville d’origine.

Lire aussi: Côte d’Ivoire: empoisonnement de feu Hamed Bakayoko, une hypothèse à ne pas écarter

Cote d’Ivoire / Primature : le remplaçant de Hamed Bakayoko, Patrick Achi déjà malade

Côte d’Ivoire / Primature : le remplaçant de Hamed Bakayoko, Patrick Achi déjà malade

Il y a quelques jours, le Président ivoirien, Alassane Ouattara sortait un communiqué par intérim Patrick Achi nouveau Premier ministre en remplacement de Hamed Bakayoko actuellement malade et évacué en France. Ledit communiqué nommait également Monsieur Téné Birahima Ouattara, nouveau ministre d’Etat.

En effet, selon la presse locale, le nouveau Premier ministre par intérim serait actuellement sous perfusion suite à un état de santé altéré alors qu’il a accédé à la primature, il y a à peine deux jours. Une information qui choque plus d’uns sur la toile.

D’après une publication du cyber activiste Chris Yapi, Patrick Achi fait un malaise après l’annonce de sa nomination. Cette information, bien qu’elle n’ait pas encore été vérifiée inquiète tout de même.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : élections législatives du 06 mars, l’ancien Président Laurent Gbagbo dénonce les propos de certains candidats

Ce cauchemar qu’endurent ceux qui prennent le poste de Premier ministre, a débuté avec feu Amadou Gon Coulibaly. C’est un peu comme un malheur qui s’en prend à tous les premiers ministres d’Alassane Ouattara. Est-ce une malédiction ? Les Ivoiriens veulent savoir pourquoi certaines institutions phares de leur État sont « paralysées ». À ces postes parmi lesquels on retrouve la primature, l’on remarque que les occupants sont soit morts ou frappé par une maladie.

Pour certains, il faudrait que la Côte d’Ivoire soit exorcisée. D’après certains observateurs sur la toile à l’instar de Chris Yapi, le pays est sous le joug d’un fantôme à fiole de poison. Ce dernier s’en prendrait à tous ceux qui ne font pas partie de son clan. D’ailleurs, selon le cyberactiviste, « Téné Birahima Ouattara est serein avec la fiole de poison ». Contrairement à Patrick Achi qui serait alité, le nouveau ministre de la Défense et frère du président Alassane Ouattara ayant remplacé Hamed Bakayoko, s’est bien installé à son nouveau poste.

Que se passe-t-il à la Primature ivoirienne ? C’est la grande question que se pose actuellement les internautes sur la toile.