Covid-19 : la Corée du Nord annonce son tout premier cas, la réaction de Kim Jong-un

Covid-19 : la Corée du Nord annonce son tout premier cas, la réaction de Kim Jong-un

La Corée du nord de Kim Jong un épargné par la pandémie de la Covid-19 qui sévit depuis plus de deux ans vient d’être touchée. D’après les informations rendues publique par le président nord- coréen, un tout premier cas vient d’être signalé.

En effet, selon l’agence officielle KCNA, ce premier cas, détecté au cours tests effectués dimanche à Pyongyang sur des personnes malades et présentant de la fièvre, «correspond» au variant Omicron, hautement contagieux.

La réaction de Kim Jong un

Les détails ont été donné par Kim Jong-un qui a annoncé la mise en place d’un système de contrôle du virus d’«extrême urgence» à l’issue d’une réunion de crise du bureau politique.

Lire aussi : Crise Ukrainienne : « C’est de l’arrogance », la Corée du nord critique les Etats-Unis

Pour parer au plus vite dans la limitation de la propagation du virus, Kim Jong-un décrète la mise en place de mesures de confinement, le renforcement du contrôle aux frontières et l’isolement des unités de travail.

Aux premières heures de la pandémie, la Corée du Nord avait pris la décision de fermeture totale du pays avec ordre de tirer à vue aux frontières pour limiter tout risque d’infection. Jusqu’ici, le pays n’avait jamais accepté recevoir des dons de vaccins, d’où qu’ils viennent.

Que ce fut de la Russie, de la Chine ou même de l’Onu. En septembre 2021, Kim Jong-un avait même rejeté 3 millions de doses du vaccin chinois Sinopharm proposées par l’Unicef, affirmant que la campagne de lutte contre l’épidémie nord-coréenne se ferait « à notre façon », à savoir en fermant à double tour le pays. Aujourd’hui, le pays va devoir apprendre à son tour à vivre avec le virus.

Il faut redouter une épidémie d’ampleur car le système de santé de ce pays est extrêmement fragile, ce qui rend les quelque 25 millions de Nord-Coréens particulièrement vulnérables.

Crise Ukrainienne : la Corée du nord critique les USA

Crise Ukrainienne : « C’est de l’arrogance », la Corée du nord critique les Etats-Unis

La crise Ukrainienne continue de faire choux gras sur la toile. En effet, la Russie de Vladimir Poutine a envahi l’Ukraine le 24 février dernier. Une invasion qui sera condamnée par plusieurs pays.

Cette condamnation ne sera pas le cas pour la Corée du nord. Dans une sortie sur la crise, le pays de Kim Jong-Un a accusé les Etats Unis de rechercher la « suprématie militaire » au détriment des exigences de sécurité de Moscou.

La Corée du nord a défendu la Russie et identifié le comportement des États-Unis comme la « cause profonde » du conflit en Ukraine. Il s’agit là de la première réaction officielle de Pyongyang depuis le début de la crise ukrainienne.

Dans un communiqué publié sur le site web du ministère des Affaires étrangères, la Corée du nord estime que « la cause profonde de la crise ukrainienne réside également dans l’autoritarisme et l’arbitraire des États-Unis ». Et de poursuivre, Washington a poursuivi « la suprématie militaire au mépris de la demande légitime de la Russie pour sa sécurité ».

Lire aussi : Guerre en Ukraine: « c’est une faute très grave », la Guinée de Doumbouya mêlée, réagit !

La Corée du nord accuse les Etats-Unis d’ingérence injustifiée dans les affaires intérieures d’autres nations sans tenir compte de « la paix et de la stabilité » et d’ignorance des mesures d’autodéfense prises par d’autres nations, dont la Russie, ajoute le communiqué. « C’est de l’arrogance et des doubles standards », a écrit Pyongyang.