Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /home/actusalade/public_html/wp-content/themes/bitz/bitz.template#template on line 43
Centrafrique : bras de fer entre Touadéra et Danièle Darlan

Centrafrique : bras de fer entre Touadéra et Danièle Darlan

Danièle Darlan n’est plus la présidente de la cour constitutionnelle en Centrafrique. C’est ce qui ressort de l’arrêté pris par décret présidentiel en date du 25 août 2022.

Le président de la République Centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra a mis fin aux fonctions de la présidente de la Cour constitutionnelle, Danielle Darlan.

En effet, la présidente de la cour constitutionnelle (72 ans) est admise à la retraite dans l’Éducation nationale. Une aubaine pour le président de la République de sortir ce décret de révocation que dame Danièle refuse catégoriquement.

Lire aussi : Centrafrique : Touadera impose la langue russe dans les universités

Selon le Premier vice-président et porte-parole de la Cour, Jean-Pierre Ouaboué, « les juges sont inamovibles ». Ainsi, poursuit-il, « la Cour, face à cette adversité, lance un appel au président de la République, chef de l’Etat qui incarne et symbolise l’unité nationale, de veiller au respect de la Constitution et au respect de l’indépendance de la justice sans laquelle il n’y a pas d’Etat de droit ».

Rappelons que ces brouilles interviennent après que la présidente de la Cour constitutionnelle a rejeté toute réforme permettant au président Touadéra de briguer un troisième mandat.

L’opposition, de son côté, évoque un acte de haute trahison et une violation du serment fait par le président devant cette Cour constitutionnelle.

Togo : la Cour Constitutionnelle confirme la réélection de Faure GNASSINGBE

Ce mardi 03 Mars 2020 la cours constitutionnelle l’instance suprême de la juridiction togolaise a confirmé la réélection de Faure GNASSINGBE à la tête de l’exécutif TOGOLAIS avec un pourcentage de 70,78 des suffrages exprimés.

Lire aussi : Togo / Présidentielle 2020 : Agbeyome est-il au-dessus de la Loi ?


Pour les prochains 5 ans, son excellence Faure GNASSINGBE assurera la haute fonction de chef d’Etat et représentera le Togo sur tous les plans et à toutes les échelles. Pour rappel, les décisions de la cour constitutionnelle ne sont susceptibles d’aucun recours.


L’éternel bénisse le TOGO.

Togo / Présidentielle 2020 : Agbeyome est-il au-dessus de la Loi ?

Pendant que La Cour Constitutionnelle s’active pour donner le verdict final des présidentielles du 22 Février 2020, Agbeyome Kodjo dans un communiqué sorti hier  nomme un premier ministre du nom de  M. Antoine Koffi Nadjombé.

Pure contradiction et désordre, nous nous demandons de quel réels résultats parle M. Kodjo dans son communiqué ? Sa constitution est-elle différente de celle du Togo ?

Tout compte fait nous serons fixés dans quelques heures par  cette haute juridiction qu’est la Cour Constitutionnelle.

Lire aussi : Togo/ Présidentielle 2020 : Bientôt la fin du processus

Extrait du communiqué d’Agbeyome : « Vu l’article 66 de la Constitution du 14 octobre 1992 ; vu les résultats réels de l’élection présidentielle du 22 février 2020 décrète : Article 1 : Monsieur Antoine Koffi Nadjombé, Professeur de philosophie et enseignant titulaire est nommé Premier ministre, chef du gouvernement. Article 2 : le présent décret sera publié partout où besoin sera ».

Togo/ Présidentielle 2020 : Bientôt la fin du processus

Le compte à rebours est lancé pour la proclamation officielle des résultats du scrutin du 22 Février.

Pendant que certains attendent les résultats dans une sérénité totale, on remarque une certaine hausse d’agitation notoire chez d’autres. Souveraine et habileté à donner le coup de sifflet final, seule la cour constitutionnelle prononcera ce soir la fin à toute hostilité.

Lire aussi : Coronavirus : le FMI Et la Banque mondiale prêts à appuyer les pays membres, comme le Togo