Koffi Olomidé : en concert à Lomé 2 danseuses de l’artiste testées positives à la Covid-19 portées disparues

Koffi Olomidé : en concert à Lomé, 2 danseuses de l’artiste testées positives à la Covid-19 portées disparues

Koffi Olomidé était en prestation à Lomé durant le week-end dernier. L’artiste congolais a donné deux concerts dont un VIP au 2 Février de Lomé. Mais c’était sans l’accompagnement de 2 de ses danseuses portées disparues.

Arrivée à Lomé le mercredi 15 décembre dernier en prélude aux concerts que devrait animer Koffi Olomidé, l’équipe de l’artiste n’était pas au complet les 17 et 18 décembre derniers pour sa prestation.

Deux de ses danseuses étaient introuvables. Selon des informations recueillies de sources dignes de foi, l’équipe entière de la star congolaise était soumise au test PCR à son arrivée à l’aéroport de Lomé. Les résultats se faisant attendre, les artistes ont dû se placer à leur hôtel pour se remettre de la fatigue du voyage.

Lire aussi : Tossou Adjo Jacqueline Estelle : critiquée sur la toile, la miss répond

Le vendredi, les résultats du test PCR, n’étant pas toujours disponibles, l’équipe de l’artiste s’est rendu à l’hôtel 2 Février pour le concert. L’équipe médicale présente au sein de l’hôtel a soumis tous ceux qui accédaient à la salle du concert (Salle Fazao) à un nouveau test covid.

C’est ce test qui révèle que les 2 danseuses de Mopao Mokonzi étaient positives à la Covid19 et devraient être mises en quarantaine.

Mais les danseuses se sont rapidement soustraites de l’endroit et ont été introuvables le reste de la soirée. Elles n’étaient pas non plus présentes à l’hôtel où l’équipe était logée. Tout porte à croire qu’elles ont quitté le Togo. 

Koffi Olomidé a donné un concert VIP le 17 décembre dernier à l’hôtel 2 Février de Lomé, quelques jours après son acquittement dans une affaire de viol. Le samedi 18 décembre, il a donné un 2e concert à Lomé.

Nous y reviendrons !

Avec Togobreakingnews.info

People : violence conjugale sur Jeny Bosenge, son mari brise silence et nie les faits

People : violence conjugale sur Jeny Bosenge, son mari brise silence et explique les faits

Le sujet défraie actuellement la chronique sur la toile. Jeny Bosenge, de son vrai nom Jenifer Mboyo Bonsenge a publié une photo sur son compte Instagram avec un visage totalement défiguré. En effet, la danseuse et influenceuse accusait dans sa publication, son mari, le comédien Docteur Idéologie. D’après la danseuse, son mari lui a porté encore une fois la main.

Une sortie troublante qui suscite de vives réactions des internautes et followers de l’artiste. Ils ont apporté leur soutien à Jeny et dénoncent des actes de violence envers la femme.

Ainsi, le mari n’a pas gardé silence à cette sortie de son ex-finacée. Le comédien Docteur Idéologie a réagi aux accusations de violence proféré contre lui par sa fiancée.

Sur sa story Instagram, il a posté: « Je suis moi-même contre la violence envers les femmes. En aucun cas j’ai levé ma main sur elle et comme il y a des choses qui s’expliquent, je vais m’expliquer ».

Bule Lumbala, alias Docteur Idéologie a expliqué sur les réseaux sociaux les causes du gonflement de l’œil de Jennifer Bosenge.

 « Le stabilisateur de caméra est tombé sur son œil pendant une dispute et apparemment la haine l’emporte », a-t-il posté.

Lire aussi : Cuba : voici la mystérieuse histoire d’une femme mariée 13 fois dont tous les époux sont morts

Les internautes visiblement n’ont pas accueilli la réponse du monsieur. « On s’en fou vieux mec va. Déjà t’es vidéo en disent long donc non seulement t’es pas drôle, tu te permets de levé la main sur la personne qui a fait que tu en soit là », a répondu un internaute.