• NW TV 23 2
Gabon deces du ministre des Affaires etrangeres en plein Conseil des ministres

Gabon : décès du ministre des Affaires étrangères en plein Conseil des ministres

Deuil national au Gabon. Le ministre des Affaires étrangères est décédé ce 20 janvier, à l’âge de 62 ans. La tragédie est survenue à la suite d’un malaise alors qu’il s’apprêtait à participer au Conseil des ministres.

L’information a été confirmée aux médias par une source officielle. Michaël Moussa, le chef de la diplomatie gabonaise, est décédé brutalement ce vendredi 20 janvier à la mi-journée. Selon un témoin présent sur les lieux, le ministre s’est présenté fatigué ce matin à la présidence. Il aurait été victime d’une crise cardiaque alors qu’il patientait en salle d’attente avant le début du Conseil des ministres. 

Transporté en ambulance à l’hôpital militaire de Libreville, son décès sera constaté aux environs de 12 h 15, heure locale. Très proche d’Ali Bongo Ondimba, Michaël Moussa Adamo était ministre des Affaires étrangères du Gabon depuis mars 2022. 

Lire aussi : Carnet noir : le fondateur du Groupe Sunu est décédé

Décès de Gado Tchaïsso NASSINI homme d'affaires togolais

Carnet noir : décès de Gado Tchaïsso NASSINI homme d’affaires togolais

Le monde des affaires togolais est en deuil. M. Gado Tchaïsso NASSINI, Président Directeur Général des Hôtels Concorde n’est plus. L’annonce de sa disparition est tombée lundi  et confirmée par ses proches à notre rédaction. 

Homme d’affaires, entrepreneur, investisseur financier, il est le propriétaire des complexes hôteliers CONCORDE implantés à Kara et à Lomé. 

M. Gado Tchaïsso NASSINI est également promoteur d’un Centre Commercial Polyvalent spécialisé dans la commercialisation en gros des matériaux de construction, quincaillerie, froid, climatisation et appareils électroménagers. Un secteur dans lequel il a réussi à s’imposer parmi les indiens, libanais et nigériens, habituels détenteurs de ce business. 

Toutes nos condoléances à la famille éplorée et au monde des entrepreneurs togolais.

 

Lire aussi : Nécrologie : décès de Jo Mersa, petit-fils de Bob Marley

Carnet noir : le journaliste Augustin Kossi est décédé

Carnet noir : le journaliste Augustin Kossi est décédé

L’année 2023 commence avec une mauvaise nouvelle pour la presse togolaise. Augustin Kossi, ancien journaliste à la télévision nationale, n’est plus. Il a rendu l’âme ce 03 janvier 2023.

À ce jour en service à la présidence de la République, Augustin Kossi est décédé ce mardi suite à un accident de voiture survenu le 30 décembre vers Kpessi sur la route d’Aneho. D’après ses proches, il aurait été percuté par une moto qui revenait du sens interdit à vive allure.

L’homme finira par trépasser ce mardi, après avoir passé quelques jours dans le coma. Une grosse perte pour le paysage médiatique togolais.

Toutes nos condoléances à la famille éplorée.

décès de Jo Mersa, petit-fils de Bob Marley

Nécrologie : décès de Jo Mersa, petit-fils de Bob Marley

Joseph Marley, alias Jo Mersa, jamaïcain et musicien de reggae s’en est allé à l’âge de 31 ans. Pour l’instant, les causes de son décès n’ont pas encore été révélé, mais certaines sources révèlent que l’artiste aurait été retrouvé mort dans sa voiture, après avoir été victime d’une crise d’asthme. La mort du petit fils de Bob Marley a été confirmé par son représentant a confirmé sa mort au magazine Rolling Stone le mardi 27 septembre. 

Marié et père d’une fille, sa disparition soudaine a fait réagir la toile, et la réaction du Premier ministre jamaïcain Andrew Holness ne va pas tarder : « Son décès prématuré à l’âge de 31 ans est une énorme perte pour la musique alors que nous nous tournons vers la prochaine génération », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Né en Jamaïque et élevé à Miami, Joseph Marley a suivi les traces musicales de sa famille, montant sur scène avec le groupe de sa famille, Ziggy Marley and the Melody Makers.

Lire aussi : R Kelly : Même en prison, il se tape 30 milliards de FCFA en un an

Jo Mersa a fait ses débuts musicaux en 2010 avec la sortie de sa première chanson « My Girl », en collaboration avec son cousin Daniel Bambaata Marley. En 2016, il a collaboré sur une chanson avec son père pour l’album de ce dernier, «Revelation Part 2 : The Fruit of Life ».

Joseph Marley a sorti son propre premier album « Eternal » en 2021.
L’artiste a grandi avec son père musicien et entouré des autres enfants de Bob Marley, dont l’oncle Ziggy et les tantes Sharon et Cadella.

Iran : décès de l’homme le "plus sale du monde", l'origine du surnom

Iran : décès de l’homme le « plus sale du monde », l’origine du surnom

Amou Haji, l’homme « le plus sale du monde » est décédé dimanche dernier à l’âge de 94 ans annonce un média local. Il a hérité du surnom « le plus sale du monde » car l’iranien de nationalité ne s’est pas douché depuis plus d’un demi-siècle.

D’après les raisons évoquées par les médias, il a pris cette décision car il craignait « tomber malade », une fois prendre son bain.

Ainsi, Amou est resté sans verser l’eau sur son corps pendant des décennies. Mais « pour la première fois il y a quelques mois, des villageois l’avaient emmené aux toilettes pour se laver ».

Un court documentaire intitulé « L’étrange vie d’Amou Haji« , qui était célibataire, a été réalisé sur sa vie en 2013.

Lire aussi : Érythrée : décès de Natabay Tinsiew, à l’âge de 127 ans

Amou Haji est mort dans le village de Dejgah, dans la province de Fars (sud) en Iran.

Togo : Qui est David Oladokoun, ex ministre de Klassou, décédé ?

Nécrologie : Qui était David Oladokoun, ex ministre de Klassou ?

L’ancien Ministre de l’environnement et des ressources forestières David Oladokoun, a rendu l’âme ce jeudi 20 octobre 2022.

Ancien ministre du Gouvernement, Sélom Klassou (Juin 2015-Septembre 2020), il fut professeur titulaire en géographie rurale et aménagement au département de géographie à l’université de Lomé.

Il a fait ses études primaires à Atakpamé sanctionnées par le CEPE, le secondaire par le Bac II, série A4, et l’Université d’abord par, une maîtrise ès Lettres, option «Géographie rurale», puis un Diplôme d’Etude Approfondie (DEA), un Doctorat ès Lettres, option «Géographie rurale et aménagement avec une mention très honorable».

En juillet 2010, il devient Maître de conférences ; en juillet 2015, il accède au grade de Professeur Titulaire.

Au cours de ces quinze dernières années, Pr David a assuré 22 publications, dont 20 en propre et 2 avec des co-auteurs sur différentes thématiques. Outre ses publications, le défunt ministre de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature a pu encadrer depuis 2004, 39 mémoires de Maitrise, 10 mémoires de DEA, 10 mémoires de Master de Recherche et 13 thèses de Doctorat en géographie.

De 1996 à 1999, Pr Oladokoun fut préfet de Vo et conseiller technique au ministère de l’Intérieur. Avant sa nomination comme ministre, il était Directeur de Cabinet du président de l’Assemblée Nationale, fonction qu’il a couplé avec celle de Professeur titulaire en «Géographie rurale et aménagement» au département de géographie de l’Université de Lomé.

Lire aussi : Togo : décès d’un togolais et deux turcs dans un accident à Nyamassila

Toutes nos condoléances à la famille éplorée et à la nation togolaise.

CNHU : La coupure d'électricité cause plusieurs décès dans l'hôpital

Bénin/CNHU : La coupure d’électricité cause plusieurs décès dans l’hôpital

Le plus grand hôpital du Bénin est actuellement dans le tourment. Un drame est survenu le vendredi 7 octobre 2022 au Centre National Hospitalier Universitaire (CNHU) et fait la une des journaux. Plusieurs patients en réanimation sont passés de vie à trépas suite à une coupure d’électricité. La justice a été saisie et les enquêtes ont en cours.

L’affaire fait un grand bruit dans le pays. L’information apparue d’abord sur les réseaux sociaux faisait état de 11 personnes en réanimation décédées après une coupure d’électricité dans le centre. Le directeur général confirme quelques heures après les faits dans un communiqué et indique le décès de quatre patients au petit matin, mais ne dit rien sur les conditions.

Lire aussi : Bénin : l’Eglise catholique lance « ICTUS BANK », son institution financière

Par la suite, le ministre de la Santé indiquera qu’un dysfonctionnement au service de réanimation a conduit à la mort des patients. Il qualifie la situation de « grave » et présente les condoléances du gouvernement aux familles éplorées.

Alertées, les autorités compétentes sont mobilisées pour déterminer l’origine du drame. Vendredi, le procureur de la République a ouvert une enquête et la police judiciaire s’est déplacée sur les lieux pour les auditions. On apprend également que Patrice Talon, attristé par le drame, a saisi l’Autorité de régulation du secteur de la santé.

D’après les infos du média La Tempête, certains proches mécontents des victimes ont déjà porté plainte contre le centre national hospitalier universitaire.

Chine : un nigérian s’écroule et meurt en plein jeu de foot

Chine : un nigérian s’écroule et meurt en plein jeu de foot

Une scène similaire à celle du camerounais Marc Vivien Foé s’est passé en Chine lors d’un match amical. Selon les faits, un nigérian s’est écroulé en plein match dans la province de Quanzhou Fujian le mercredi dernier.

Dans la vidéo devenue virale, le défunt, nommé Kosi alias Kizzy, courait sur le terrain quand il s’est soudainement effondré sur la pelouse. Lorsqu’il n’a pas réussi à se lever, ses amis ont pensé qu’il leur faisait une farce et ont commencé à faire des blagues. L’un d’eux a dit  » ne vous occupez pas de cet homme » tandis qu’un autre a dit  » arrête de t’amuser « .

Lire aussi : Indonésie : Une émeute entre Arema FC et Persebaya fait plusieurs morts

Un autre homme, incitant Kosi à se lever, a demandé en plaisantant s’ils devaient lui fournir une liqueur, Hennesy, alors que la vie continuait à s’échapper de son corps. Malheureusement, le jeune homme, qui était censé être un étudiant, a été déclaré mort à son arrivée à l’hôpital.

Elizabeth II : Les détails sur son décès enfin révélés

Elizabeth II : Les détails sur son décès enfin révélés

Nous connaissons enfin la cause et l’heure du décès de la reine Elizabeth II. Les archives nationales d’Écosse viennent de rendre public son certificat de décès.

La reine Elizabeth II est décédée à l’âge de 96 ans de « mort naturelle » à 15 h 10 heure, le 8 septembre à Balmoral. Soit plus de trois heures avant que sa mort, soit annoncée aux médias. C’est la princesse Anne, sa fille qui a signé le registre établi le 16 septembre sur lequel figurent le nom de ses grands-parents. Et dans la case profession, on peut lire : « Sa Majesté la reine ».

Lire aussi : Elizabeth II : Ces pays interdits d’assister aux funérailles de la reine

Enfin, vers 18h30, Buckingham informait finalement que la reine était « morte paisiblement à Balmoral cet après-midi ». Son fils Charles devient automatiquement roi. Dans la foulée, le drapeau a été mis en berne au palais devant lequel la foule était rassemblée depuis déjà plusieurs heures.

Pour rappel, la reine Elizabeth II a régné sur le Royaume-Uni pendant 70 ans.

Ghana : ce roi décline l’invitation aux funérailles de la reine Elizabeth II, la raison

Ghana : ce roi décline l’invitation aux funérailles de la reine Elizabeth II, la raison

La reine Elizabeth II est décédée le jeudi 08 septembre dernier à l’âge de 96 ans à Balmoral. Après un ballet d’hommage à l’illustre disparu, les obsèques ont débuté ce lundi 19 septembre à Londres. Plusieurs chefs d’Etats et autorités venus du monde entier prennent part à la cérémonie.

En effet, sur instruction du roi Charles III, le secrétariat de la famille royale britannique, a invité le 16e roi du royaume d’Ashanti au Ghana, Otumfuo Osei Tutu II et son épouse à assister aux funérailles.

Ainsi, selon les informations émanant du palais de Manhyia, ce dernier a décliné l’invitation ainsi qu’à son épouse. Pour raison, les restrictions traditionnelles l’empêchent de prendre part à des cérémonies.

Lire aussi : Carnet noir : La reine Elizabeth II est décédée

Selon la source, la tradition Ashanti empêche le roi de voir les restes d’une personne décédée, par conséquent, son incapacité à assister aux funérailles.

L’information sera démentie plus tard par une personne du même palais. Cette dernière a fait savoir que la décision du roi Otumfuo de ne pas assister aux obsèques de la reine n’a rien à voir avec la tradition et elle est plutôt personnelle et que le roi Charles III avait été mis au courant.