Lybie : Vladimir Poutine impliqué dans une affaire de drogue

Libye : Vladimir Poutine impliqué dans une affaire de drogue

Une importante cargaison de drogue à l’effigie de Vladimir Poutine saisie. En Libye, la brigade antidrogue a fait une grosse prise en mettant la main sur plus de 300 plaquettes de résine de cannabis.

323 plaquettes de 250 grammes saisies le samedi dans la ville d’Al Marj, dans le nord-est de la Libye, a indiqué à l’AFP un responsable au sein de l’organe de lutte contre la drogue et les stupéfiants.

Lire aussi : Sommet Afrique-France : les « pépites » ont fustigé Macron sur le colonialisme

Sur des images devenues virales sur les réseaux sociaux, on peut voir les plaquettes de haschich empilées les unes sur les autres avec, sur chacune, l’image de Vladimir Poutine en costume-cravate noir, le visage sévère.

La cargaison s’était échouée sur une plage près d’Al Marj, selon le responsable, qui n’a pas pu donner de précision sur leur provenance, ni d’explications quant à la présence du portrait de Vladimir Poutine sur ces plaquettes.

Trafic de drogue : un maire arrêté avec une quantité importante de cocaïne

Trafic de drogue : un maire arrêté avec une quantité importante de cocaïne

Il a été retrouvé dans la voiture d’un maire, une quantité importante de cocaïne. En effet, le dimanche dernier, un maire et son chauffeur ont été arrêtés à un poste de contrôle.

A bord du véhicule, se trouvaient 200 kg de cocaïne d’une valeur de 8,7 millions de dollars, soit près de 5 milliards de francs CFA.

L’arrestation du maire de la commune d’Agadez est intervenue ce dimanche sur la route menant au nord de la plaque tournante du commerce du désert d’Agadez au Niger.

Incroyable : Il avale 70 capsules de cocaïne pour échapper à la douane à l’Aéroport International de Lomé

Incroyable : Il avale 70 capsules de cocaïne pour échapper à la douane à l’Aéroport International de Lomé

Avec affaire de « sodja » pas d’amusement surtout quand on n‘est en possession de la drogue. Un homme a avalé 70 capsules de cocaïne pour échapper à la douane de Lomé.

Hier mercredi 7 juillet 2021, un homme de nationalité bissau-guinéenne a comparu devant la Cour d’Appel de Lomé pour trafic international de drogue à haut risque.

En provenance de Sao Paulo au Brésil le 10 avril 2013, le sieur BUARO Laia a été capturé à Lomé en possession de 70 capsules de cocaïne, soit l’équivalent de 0,86 kg de cocaïne. Lire aussi : Sécurité maritime : plusieurs pirates condamnés à Lomé

L’homme a été reconnu coupable des faits de trafic international de drogue à haut risque et condamné à dix (10) ans de réclusion criminelle et à une amende de 50 millions de F CFA avec interdiction de séjour sur le territoire togolais pour une durée de cinq ans. La drogue saisie a été confisqué et sera détruite sur ordonnance de la cour.