Bénin L'agression à mort de ce jeune millionnaire de 21 ans indigne la toile

Bénin : L’agression à mort de ce jeune millionnaire de 21 ans indigne la toile

Triste fin pour un jeune millionnaire béninois de 21 ans. Le décès de David Finisher, e-commerçant, suscite une vague d’indignation sur la toile. Victime d’une agression le lundi 19 septembre, le jeune a succombé à ses blessures ce jeudi.

Alors qu’il fêtait son 21e anniversaire, David Finisher, un E-commerçant devenu millionnaire à ses 18 ans, a été poignardé à plusieurs reprises. Selon les informations des médias locaux, l’entrepreneur avait annoncé avoir reçu des menaces de mort suite à sa décision de faire certaines révélations. Il aurait décidé de dénoncer certaines célébrités et pseudos E-commerçants qui escroquent les jeunes Béninois.

Le lundi, après la célébration de son anniversaire aux côtés de ses proches, le jeune millionnaire sera violemment agressé par des individus non identifiés. David Finisher décède trois jours plus tard, des suites de ses blessures. Pour l’heure, nous ignorons si une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de cet acte ignoble.

Né d’un père congolais, David Moila était un jeune talentueux et ambitieux qui ne ratait une occasion pour venir en aide à son entourage. Toujours étudiant malgré sa fortune, le jeune millionnaire, s’est fait un nom dans le domaine du trading, des cryptomonnaies et de l’E-commerce. Il avait organisé en 2021, une formation en E-commerce avec l’accord du ministère de l’Intérieur Béninois.

Loi de finances 2022 : prélèvement des impôts sur les sites d’e-commerce au Togo

Loi de finances 2022 : prélèvement des impôts sur les sites de e-commerce au Togo

La loi de finances 2022 étend le prélèvement des impôts aux détenteurs de sites d’e-commerce au Togo. Ces derniers verseront désormais un impôt sur le bénéfice engendré à l’Office togolais des recettes (OTR).

La nouvelle donne s’inscrit dans la politique du gouvernement de réduire la charge fiscale des contribuables en élargissant l’assiette fiscale.

Ainsi, sont concernées par cette décision, « les sociétés et autres entités résidantes au Togo, c’est-à-dire celles dont le siège social, le lieu de direction effective ou la plateforme électronique est situé au Togo », ainsi que « les sociétés et autres entités non résidentes disposant d’un établissement stable au Togo, sous réserve des dispositions des conventions internationales relatives aux doubles impositions. »

L’office souligne en outre que ces entreprises sont désormais introduites avec ‘’emphase’’ dans la liste des assujettis à l’impôt sur les sociétés, en modification de l’article 95 du Code Général des Impôts.

L’OTR informe de ce fait, les entreprises basées au Togo de s’immatriculer afin d’obtenir un numéro d’identification fiscale (NIF).

Lire aussi : Mobile Money : Payement De Taxes Sur Les Transferts d’argent

« Toute personne physique ou morale, entité et construction juridique qui entreprend une activité commerciale ou toute autre activité, susceptible d’entraîner des obligations fiscales, y compris l’exploitation de plateformes électroniques, doit se faire immatriculer auprès de l’Administration fiscale dès le début de l’activité ou de la création de l’entreprise », précise le garant des questions fiscales au Togo.