Togo : l’ENA accueille des membres du gouvernement

Togo : l’ENA accueille des membres du gouvernement

L’Ecole nationale d’administration (ENA) accueille le 16 juin prochain dans ses locaux, des responsables de l’exécutif togolais. Il s’agit du secrétaire général du gouvernement, Kanka-Malik Natchaba, Komlan Dodzi Kokoroko, ministre de l’Education, Christian Trimua, ministre des Relations avec les Institutions de la République et Akodah Ayewouadan, ministre de la Communication.

Lire aussi : Le Togo, 4e pays africain à vaincre le Trachome selon l’OMS

En effet, cette rencontre consistera à outiller les étudiants de l’ENA, l’espoir de la nation togolaise. Dans un premier temps, ils s’exprimeront et donneront des conseils aux futurs cadres de l’administration publique. Enfin, ils feront également une présentation détaillée de la Feuille de route gouvernementale et des grands projets de développement du Togo.

Perside Katanga

Une Ecole Demande Aux Garçons De Porter Des Jupes, La Raison

Ecosse : Une Ecole Demande Aux Garçons De Porter Des Jupes, La Raison

Une école primaire en Écosse a demandé aux élèves et aux enseignants de porter des jupes en classe pour « promouvoir l’égalité ».

Nous voulons que notre école soit inclusive et promeuve l’égalité”, a déclaré un e-mail de Castleview Primary à Édimbourg aux parents, le Daily Mail a rapporté mercredi. Des garçons aussi jeunes que 3 ans ont été invités à participer, a noté le point de vente.

L’e-mail a ajouté que l’école souhaite que les enfants soient “à l’aise” et que des leggings ou d’autres pantalons puissent être portés sous les jupes. Des jupes seront même offertes aux étudiants qui n’en ont pas en leur possession, a rapporté le Daily Mail.

Lire aussi : Togo : Kokoroko met fin à la fonction de plusieurs Directeurs d’écoles ( liste complète)

“Nous tenons à faire passer le message que les vêtements n’ont pas de sexe et que nous devrions tous être libres de nous exprimer comme nous le voulons”, ont écrit les enseignants dans un message aux parents, selon le média.

Le projet fait suite à des manifestations en Espagne l’année dernière après qu’un adolescent aurait porté une jupe dans une école du pays et aurait été envoyé chez un psychologue à ce sujet et expulsé de l’école.