Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /home/actusalade/public_html/wp-content/themes/bitz/bitz.template#template on line 43
Insolite : des femmes célibataires débarquent en robe de mariée dans une église

Insolite : des femmes célibataires débarquent en robe de mariée dans une église, voici pourquoi (vidéo)

Scène surprenante dans une église. Des femmes célibataires ont pris d’assaut le lieu de culte en robe mariée à la recherche de mari. La vidéo est devenue virale sur la toile.

Une action de foi, disent-elles. Ayant beaucoup de femmes célibataires au sein de son église, depuis des années, le pasteur aurait demandé aux femmes désirant de se marier, de venir en robes de mariée pour un culte prophétique. Il sera surpris de les voir débarquer en nombre.

Dans la vidéo qui fait actuellement le tour des réseaux sociaux, on peut apercevoir une dizaine de femmes vêtues de robes de mariée tenant des bouquets de fleurs. Elles chantent des louanges et dansent, persuadées que leurs prières seront exaucées.

Lire aussi : Afrique du Sud: des strip-teaseuses twerkent sur des hommes en deuil lors d’un enterrement (vidéo)

Parakou : une mosquée fermée pour nuisance sonore

Parakou : une mosquée fermée pour nuisance sonore

Cette fois-ci, ce n’est pas un bar qui tombe sous les coups des réglementations des décibels au Bénin. Une mosquée a vu ses portes fermées dans l’arrondissement de Parakou, pour des raisons de nuisance sonore.

La mosquée, située dans le quartier de Gah, empêche les habitants du quartier de jouir du calme et de la quiétude, en faisant du bruit assourdissant à des heures tardives. Elle a donc été épinglée pour pollution sonore, d’après les exigences de la loi N° 2022-04 portant hygiène publique en République du Bénin.

Lire aussi : Bénin : Un « Aladji » surprend sa femme dans les toilettes avec son couturier

Cette action, mal vue par les habituées de ce lieu de culte, a été menée suite aux nombreuses plaintes enregistrées, selon le responsable chargé du service Police Environnementale au niveau de la Direction Départementale du Cadre de vie et du développement durable du Borgou.

Ce dernier reçu sur les antennes de radio Fraternité Fm affirme que cette mosquée du quartier Gah n’est pas le seul lieu de culte qui viole la réglementation en vigueur sur le bruit au Bénin. Il souligne que la réglementation du bruit au Bénin, ne vise pas que les lieux de culte. Elle est applicable à toutes structures ou personne émettant du bruit au-delà des décibels indiqués.

D’autres lieux seraient actuellement dans le viseur des autorités compétentes.

Bénin : l’Eglise catholique lance « ICTUS BANK », son institution financière

Bénin : l’Eglise catholique lance « ICTUS BANK », son institution financière

Dans les prochains jours, l’Eglise catholique béninoise aura sa propre banque. Le clergé a apporté la nouvelle à ses fidèles et a lancé à cet effet un appel à souscription.

Dénommée « ICTUS BANK » en abrégé « ICB », l’institution aura pour objectif de donner à l’Eglise une « autonomie financière et de contribuer au développement intégral du Bénin et celui de ses fils et filles ».

Selon la note Pro. N°381/DIOC-AB/SP2022 du diocèse d’Abomey, ICTUS Bank est une société anonyme (SA) au capital de 10 milliards de francs CFA. « La part large de ce capital doit être prise par les diocèses, les institutions ecclésiales et les fidèles laïcs. A ce titre, le diocèse d’Abomey souhaite siéger en faisant bloc avec ses institutions ecclésiastes et ses fidèles laïcs en mobilisant le maximum d’actions dont la valeur nominale est à 50 mille francs CFA », lit-on dans la note signée de l’Évêque Eugène Cyrille Houndékon.

Lire aussi : Légalisation de l’avortement au Benin, l’église catholique réagit

Les souscriptions sont reçues à la banque Atlantique Bénin jusqu’au 15 septembre 2022. Pour ne pas rater l’aubaine, l’Évêque invite les fidèles de son diocèse à faire diligence. « Confiant en votre engagement pour le bien de l’Eglise catholique au Bénin, qui institue une première Banque fondée par les nationaux, je vous accorde la bénédiction apostolique », a-t-il conclu.

Eglise : victime « d’abus de pouvoir », ce prêtre catholique se suicide

Eglise : victime « d’abus de pouvoir », ce prêtre catholique se suicide

Un drame est survenu dans la forêt de Rambouillet dans le centre-nord de la France. François de Foucauld, prêtre du diocèse de Versailles s’est suicidé dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 2022.

D’après les raisons, le père François dénonçait l’abus de pouvoir et une contrainte au silence dans l’Eglise. Âgé de 50 ans, le Père François de Foucauld, prêtre depuis 18 ans a mis fin à ses jours. L’annonce a été faite par Luc Crepy, évêque de Versailles, à travers un communiqué. « J’ai la douleur de vous annoncer le décès du père François de Foucauld qui a mis fin à ses jours. Son corps a été retrouvé cette nuit en forêt de Rambouillet » a-t-il écrit, ajoutant partager « la peine de tous ceux qui ont pu le connaître et l’apprécier ».

Le père François de Foucauld était « prêtre depuis 18 ans » à Versailles, et a exercé « dans plusieurs paroisses du diocèse ». Il n’avait pas de mission depuis le mois de septembre, en raison « de difficultés dans l’exercice de son ministère », ajoute le communiqué.

Lire aussi : Une étude révèle que le célibat est dangereux pour la santé

Dans une tribune parue dans le journal La Croix en 2021, le père François de Foucaud estimait avoir été victime « d’abus de pouvoir » et faisait le vœu de « règles objectives de gouvernance » au sein de l’Eglise. Le père appelait alors à « libérer la parole » et à « considérer les témoins des abus de pouvoir » afin de « discerner progressivement ensemble, les règles claires et paisibles de gouvernance au sein de l’Eglise ».

Togo: Ces 3 églises suspendues pour nuisances sonores

Togo: Ces 3 églises suspendues pour nuisances sonores

Les plaintes concernant les nuisances sonores deviennent de plus en plus récurrentes dans la capitale. A Lomé, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires vient de prendre une décision à l’endroit de 3 lieux de cultes.

En effet, dans une sortie, Payadowa Boukpessi a suspendu les activités religieuses de 3 églises. Une décision intervenue après plusieurs plaintes enregistrées par la Direction des cultes, dirigé par le Lieutenant-Colonel Bédjani Bélei.

D’après les explications de la Direction des cultes, les riverains se sont plaints à mainte reprises au cours de cette année 2022.

Et après des enquêtes notamment des visites surprises dans ces lieux, les plaintes ont été confirmées. Ce qui contraint l’administration territoriale à prendre la décision.  

Les concernées sont; l’Eglise de Dieu en Christ sise à Agoè-Assiyéyé, non loin de l’établissement IHERIS ; de l’Eglise Chrétienne des Rachetés de Dieu sise à Ségbé-Klémé ; et de l’Eglise Chapelle des Conquérants de Dieu sise à Agoè-Sogbossito.

« Malgré les conciliations entreprises par la direction des cultes pour amener les riverains et les responsables de ces églises mises en cause à un meilleur vivre ensemble, ces nuisances persistent selon les riverains », a déploré la Direction des cultes.

Et d’ajouter : « que c’est dans le souci de restaurer la tranquillité et la quiétude des populations riveraines que le ministre a fait procéder à la suspension de ces trois églises ».

Il y’a quelques semaines, la Mairie d’Aflao-Gakli, Golfe 5, s’est dotée des sonomètres pour lutter contre les nuisances sonores, suite à la récurrence des plaintes de voisinage.

Un pasteur fait son entrée à l’église transporté sur une chaise

Un pasteur fait son entrée à l’église transporté sur une chaise (vidéo)

Les fidèles transportent le pasteur sur une chaise depuis sa voiture jusqu’à l’église, c’est la vidéo qui secouée actuellement les internautes.

Le monde part en couille comme le dit cette fameuse phrase qui circule dans les vidéos sur la toile. Si le monde socio-politique secoue sur la toile, celui de l’église n’est pas du reste. 

Le nouveau dossier qui ébranle la toile actuellement concerne un pasteur et ses fidèles. En effet, dans une vidéo qui circule sur la toile, l’on aperçoit des fidèles transportés leur pasteur assis sur une chaise.

Lire aussi : Un pasteur pris en flagrant délit en plein rapport sexuel avec une femme mariée sur l’autel de l’église (vidéo)

Avant le début du culte, le pasteur arrivé à bord d’une voiture est sorti et s’est posé sur une chaise confortable. Ensuite un groupe de jeunes sont venus le soulever et l’amener à l’autel. Une procession accompagnée des chants des fidèles présents dans l’église.

Sur la toile, l’acte défraie la chronique. Des commentaires affluent condamnant l’acte. Pour certains, les pasteurs se prennent pour Dieu, et pour d’autres, Jésus revient bientôt.

La vidéo

Burundi : le Chef de l'Etat a joué le rôle de Jésus lors du chemin de la croix

Burundi : le Chef de l’Etat a joué le rôle de Jésus lors du chemin de la croix (Photo)

Le Président de la République burundais, Evariste Ndayishimiye a participé au chemin de la Croix ce vendredi saint. En effet, la communauté chrétienne commémore la passion du Christ pour la célébration de la Pâques ce dimanche 17 avril 2022.

Ainsi, ce vendredi, l’église catholique a observé le chemin de la Croix dans le monde. Une aubaine pour le président Ndayishimiye de se prêter à l’exercice pénitentiel. Lors de la marche, le Chef de l’Etat a joué le rôle de Jésus en portant la croix.

Lire aussi : Bénin : un pasteur publie les photos d’un ange capturé par la caméra de son église (photo)

« En ce Vendredi Saint, la Famille Présidentielle s’est jointe aux chrétiens de Gitega lors d’un Chemin de la Croix, débuté au quartier Musave vers l’église Saint François d’Assise de Magarama, pour commémorer les grands moments de la Passion du Christ », a écrit la Présidence du Burundi, Ntare Rushatsi House sur Twitter.

Bénin : un Curé catholique expulse un photographe de l’église à cause de sa coiffure

Bénin : un Curé catholique expulse un photographe de l’église à cause de sa coiffure

Un Curé catholique a pris une décision qui surpris plus d’un sur la toile. Alors qu’il était invité pour prendre des vues lors d’un mariage, dans une église, un photographe a été expulsé à cause de sa coiffure.

La scène se passe au Bénin à la Cathédrale Notre-Dame de miséricorde de Cotonou, où le Curé de ladite Cathédrale, le père Antoine Mètin a pris la décision d’expulsé un photographe pour des raisons disciplinaires.  « J’ai voulu exercer mon métier, ce métier que j’exerce pour nourrir ma famille et un prêtre m’en a empêché », a confié le photographe au média catholique « La Croix africa ».

Les explications du Curé

De son côté, le Curé dans ses explications, a donné les explications sur les faits. D’après ses propos, le jeune photographe n’aurait pas respecté les exigences internes de l’église adaptée à ce type de célébration. « Les futurs mariés de ce jour auraient sollicité un photographe qui s’est fait accompagner d’un certain Prosper Houéssou que nous ne connaissons pas personnellement. Vu son look, nous avons signifié au futur marié que son invité ne pourrait déambuler dans l’église », a-t-il expliqué.

Lire aussi : Cette présentatrice d’ émission islamique perçue dans une vidéo en pleine fe*llation

Pour le père Antoine, il a juste pris ses responsabilités pour faire régner la discipline dans la maison du seigneur. « Chaque milieu, explique le curé, a ses exigences. Un code vestimentaire peut être rigoureusement exigé selon l’événement qui rassemble et le milieu où il se déroule ».

Selon le curé les mouvements du photographe au cours de la messe peuvent détourner l’attention des fidèles. « C’est le Christ l’unique centre d’attention de toute liturgie catholique et les fidèles rassemblés ont besoin d’un certain cadre pour se recueillir et vivre la liturgie. Il est de la responsabilité du curé de le leur garantir », a ajouté le Curé Antoine Mètin.

un pasteur publie les photos d’un ange capturé par la caméra de son église

Bénin : un pasteur publie les photos d’un ange capturé par la caméra de son église (photo)

Un pasteur a fait des publications peu communes sur son compte social Facebook. Le pasteur nigérian résidant au Bénin, à Cotonou dit avoir capturé un ange à travers la caméra de son église.

Selon l’homme de Dieu la scène s’est passé lors de leur culte du réveillon du 31 décembre.

« C’EST DES DOUBLES MERVEILLES EN VRAIMENT. Un ANGLE a été capturé à la caméra lors de notre cross over Night, le vendredi 31 décembre, Minuit exact : 13h,

Lire aussi : Un pasteur pris en flagrant délit en plein rapport sexuel avec une femme mariée sur l’autel de l’église (vidéo)

Je n’ai jamais vu une telle chose depuis ma naissance. Nous sommes au jour des grandes MERVEILLES. C’est Dieu, merci Jésus. Pour votre grande visitation et vos doubles merveilles dans les Ministères de la Fondation Foi Porto Novo. Bénin République. », a écrit le pasteur de son compte Facebook.

La photo devenue virale sur la toile, a été tout de suite moquée par les internautes qui ont remarqué que l’ange portait des baskets.

Pass vaccinal : rififi entre le gouvernement et les responsables religieux

Pass vaccinal : rififi entre le gouvernement et les responsables religieux

Rendu obligatoire avant d’accéder aux bâtiments administratifs, le Pass vaccinal peine à recevoir son onction dans les lieux de culte. Si la décision de son utilisation dans les lieux de culte a accusé réception par l’Union musulmane, ce n’est pas le cas chez les responsables d’églises.

En effet, lors d’une rencontre avec Payadowa Boukpessi, ministre de l’administration territoriale, les responsables religieux disent avoir notifié à l’autorité qu’il n’est pas question que les lieux de culte soient soumis à la présentation d’un Pass vaccinal. Mais le ministre évoque le délai qui était imparti pour la mise en vigueur de la décision.

C’est ce qui justifie cette nouvelle décision sur la prolongation du délai au 10 décembre. « Cette prorogation permettra aux fidèles des différentes communautés religieuses et aux responsables des lieux de culte de prendre des dispositions pratiques pour se conformer à cette mesure », indique un communiqué du ministre rendu public ce 02 décembre.

Lire aussi : Covid-19 : des cas du variant Omicron détectés au Ghana et au Nigéria

Le gouvernement annonce également le déploiement des agents du Groupe mixte de surveillance (GMS). Ceci, pour répondre aux refus des responsables religieux sur l’envoi de noms des responsables pour le contrôle du pass vaccinal.