Nigeria : sous prétexte d’une séance de délivrance, un prophète viole une femme enceinte de 8 mois

Nigeria : Un Prophète Viole Une Femme Enceinte De 8 Mois

La fin est sans doute proche comme l’a prédit la Bible. Ceci est une histoire qui se passe au Nigéria dans le village d’Agbabu via Ore.

En effet, la police a mis la main sur un prophète de Dieu pour un acte ignoble commis. Selon les faits relatés par le porte-parole des forces de l’ordre, le prophète était venu d’un autre village. Il a organisé une veillée religieuse de trois jours. Mais ce dernier va profiter de ses séjours pour abuser d’une jeune mère âgée de 22 ans sous prétexte de la délivrer.

« Le 13 novembre 2021, un certain Festus James ‘m’ d’Ibadan dans l’État d’Oyo s’est rendu au village d’Agbabu via Ore. Il a prétendu être un prophète et que le Saint-Esprit lui a ordonné d’avoir un veillée du Saint-Esprit de 3 jours dans une église du village».

Lire aussi : Nigéria : tombée enceinte à 11 ans après un v*iol, elle dévoile la liste des auteurs

« Le lendemain, le prophète a affirmé avoir eu une vision concernant une jeune femme de 22 ans qui était enceinte de 8 mois et lui a dit d’attendre après le programme. Il emmena la femme enceinte dans l’une des pièces de la maison de la mission sous prétexte de la délivrer d’un mauvais esprit et a couché avec elle », a raconté la police.

« Je ne sais pas ce qui m’arrivait lorsque j’accomplissais l’acte impie », a répondu le prophète lors de l’interrogatoire avec la police.

Togo: le gouvernement évalue la phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes

Togo: le gouvernement évalue la phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes

Selon la déclaration de sa politique générale, le gouvernement togolais s’est engagé dans un processus de renforcement et d’extension des mesures entre autres, le programme de gratuité visant à rendre l’accès aux soins facile pour la population.

Pour ce faire, les autorités ont lancé une phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes. Ainsi, au cours de sa tournée à l’intérieur du pays, le Premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé a effectué une visite surprise ce jeudi 11 février au CMS d’Adabaweré dans la préfecture de la Kozah.

Une descente du Premier ministre dans le centre pour évaluer la phase pilote de l’expérimentation du programme de gratuité pour les femmes enceintes annoncé par le Président de la République.

Ainsi, après constat, les résultats sont encourageants. 387 femmes enceintes ont été enrôlées du 20 décembre 2020 au 30 janvier 2021. L’objectif pour le Gouvernement est de voir les avancées de la phase pilote avant la mise en œuvre du programme sur toute l’étendue du territoire national.

Lire aussi: Togo: 20 nouveaux diplômés vont apporter leur plus-value au PND

D’après le témoignage de Mme Latta, la sage-femme du CMS d’Adabaweré, « les femmes se sentent à l’aise et elles sont contentes du fait que les soins sont gratuits ».

« Depuis que je suis arrivée pour la consultation prénatale, les produits sont gratuits. C’est bon pour certains de nous qui n’avons pas des moyens pour subvenir à cela. L’État nous aide beaucoup », a renchéri une bénéficiaire du programme pilote.