Sommet des Economies africaines, le Togo reçoit déjà un soutien de taille de la FMI

Economies africaines : le Togo reçoit déjà un soutien de taille de la FMI

Le Togo recevra de la part du Fond Monétaire Internationale (FMI), une enveloppe de 250 millions de dollars. Un soutien de taille intervenu suite aux échanges entre le Président Faure Gnassingbé et la Directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva ce dimanche 16 mai.

Les discussions ont porté essentiellement sur les enjeux du sommet, notamment l’appel à soutien émis par les chefs d’État pour la relance des économies africaines à travers l’octroi de Droits de Tirage Spéciaux (DTS).

 « Nous allons décaisser une enveloppe sans précédent de 650 milliards de dollars. Le Togo recevra 250 millions de dollars… », a déclaré la patronne du FMI.

« Le Togo s’est montré efficace dans la gestion de la crise. Nous avons discuté des efforts tangibles fournis par le gouvernement en apportant de l’aide aux populations, à travers des innovations opérées dans l’utilisation des nouvelles technologies dans le recadrage. Nous avons également évoqué notre soutien financier significatif pour la République Togolaise au cours de cette crise et surtout pour le retour à la normale », a-t-elle ajouté.

Ces échanges s’inscrivent dans le cadre du sommet de soutien aux économies africaines qui se tiendra ce mardi 18 mai 2021 à Paris. Plusieurs chefs d’Etats africains sont attendus à cette rencontre de haut niveau dont le président togolais Faure Gnassingbé.

Lire aussi: Togo/diplomatie : Faure Gnassingbé en visite officielle à Paris

Coronavirus : le FMI Et la Banque mondiale prêts à appuyer les pays membres, comme le Togo

Déclenché il y a quelques semaines en Chine le coronavirus a franchi les frontières avec des cas signalé dans plusieurs pays.

 « La maladie est dans nos murs » c’est ce qu’a annoncé le président sénégalais Macky Sall  hier lundi 02 mars à la sortie d’une réunion sur un cas détecté au Sénégal.

En effet, dans un communiqué, le FMI et la Banque mondiale sont « prêts à aider les pays membres » en l’occurrence le Togo pour renforcer la sécurité face à cette pandémie.

Lire aussi : Sénégal/ Coronavirus : « la maladie est dans nos murs »,Macky Sall

Selon la note, il s’agira concrètement de faire usage des : « instruments disponibles dans toute la mesure du possible, y compris le financement d’urgence, les conseils politiques et l’assistance technique ». Sont prévus en particulier, « des mécanismes de financement rapide qui, collectivement, peuvent aider les pays à répondre à un large éventail de besoins ».

Notons qu’aucun cas n’a encore été signalé au Togo jusqu’à ce jour.