Mondial Qatar 2022 : une technologie intégrée dans les ballons pour détecter les hors-jeu

Mondial Qatar 2022 : une nouvelle technologie pour détecter les hors-jeu

Une nouvelle technologie intègre le monde du football et sera appliquée au Mondial Qatar 2022. En effet, le monde du football connait de plus en plus des innovations. Après la sortie de la VAR pour détecter les fautes, hors jeu et autres au cours du jeu, une nouvelle technologie nait.

Cette nouvelle technologie utilise 12 caméras placées sous le toit du stade afin de suivre le ballon ainsi que chaque joueur (jusqu’à 29 points de données contrôlés 50 fois par seconde) ce qui détermine leur position exacte sur le terrain.

Les 29 points de données contrôlés comprennent les extrémités et membres pertinents pour l’analyse des situations de hors-jeu.

Comment ça fonctionne (Mondial Qatar 2022)

L’Al Rihla, le ballon officiel adidas de Qatar 2022 apportera une aide précieuse pour la détection des situations de hors-jeu délicates, étant donné qu’il contient un capteur d’unité de mesure inertielle (IMU). Ce capteur, placé au centre du ballon, envoie des données à la salle de visionnage 500 fois par seconde, permettant une détection très précise du moment exact où le ballon est joué.

En combinant les données provenant du ballon et des joueurs, et à l’aide d’une intelligence artificielle, la nouvelle technologie transmet automatiquement une alerte de hors-jeu aux arbitres vidéo. Ceci, à chaque fois que le ballon est reçu par un attaquant qui se trouvait en position de hors-jeu au moment où le ballon a été joué par un coéquipier.

Lire aussi : Mondial 2006 : Zidane explique enfin son coup de tête sur Materazzi

Avant d’en informer l’arbitre sur le terrain, les arbitres vidéo valident la décision proposée en vérifiant manuellement le moment de passe qui aura été déterminé automatiquement ainsi que la ligne de hors-jeu qui aura été elle aussi générée automatiquement. Ce processus ne prend que quelques secondes, ce qui permet de prendre des décisions plus rapides et plus précises sur les situations de hors-jeu.

Cette technologie résoudra t-il définitivement les hors jeu compliqués ? on le saura au Qatar 2022 qui fera le premier test.

Ballon d’Or Africain : La CAF dévoile les 30 joueurs nominés

Ballon d’Or Africain : La CAF dévoile les 30 joueurs nominés

La Confédération africaine de football (CAF) vient de dévoiler la liste des joueurs nominés pour le ballon d’or africain 2022.

Au total, 30 joueurs en lice pour le titre du Joueur africain de l’année. Outre Sadio Mané, 4 autres Sénégalais sont présents du côté des Lions de la Téranga. Il s’agit de Edouard Mendy, Idrissa Gana Guéye, Nampalys Mendy et Saliou Ciss.

En effet, la cérémonie de remise est prévue sur le 21 juillet 2022. Selon l’instance africaine de football, les performances des joueurs seront comptabilisées entre septembre 2021 à Juin 2022.

Pour l’instant les grands favoris, selon plusieurs analystes sportifs sont l’attaquant sénégalais Sadio Mané suivi de l’égyptien Mohamed Salah. Rendez-vous le 21 juillet pour connaitre le super joueur de l’année.

La liste intégrale ci-dessous :

Lire aussi : Ballon d’Or Africain 2022 : Top 10 des favoris

Football : Adebayor porte une nouvelle casquette au sein de la CAF

Football : Adebayor porte une nouvelle casquette au sein de la CAF

Bonne nouvelle sans doute pour l’ancien capitaine des Eperviers du Togo, Emmanuel Adebayor. Selon l’information donnée lundi par le journaliste sportif, Ablam GNAMESSO, l’international togolais intègre la Confédération Africaine de Football (CAF).

Selon le journaliste, Adebayor est devenu membre du Comité technique et de développement de la CAF pour la zone Ouest B de l’UFOA.

Faisant partie des anciennes gloires de l’équipe nationale qui ont mouillé le maillot togolais, Adebayor a connu un parcours enrichissant au cours de sa carrière.

Lire aussi : Ballon d’Or Africain 2022 : Top 10 des favoris

Même s’il n’a pas annoncé officiellement la fin de sa carrière footballistique, l’ancien attaquant d’Arsenal s’est lancé ces dernières années dans des domaines à savoir l’éducation, l’agriculture et cette nouvelle casquette de technicien au sein de la CAF.

Ballon d’Or Africain : La CAF dévoile les 30 joueurs nominés

Ballon d’Or Africain 2022 : Top 10 des favoris

Le super joueur qui remportera le ballon d’or africain édition 2022 sera connu le 21 juillet prochain d’après la Confédération africaine de football (CAF).

Les performances des joueurs seront comptabilisées entre septembre 2021 à Juin 2022, d’après la CAF. En effet, d’après un classement effectué par AfriqueSports, Sadio Mané est favori pour le trophée devant l’Egyptien Mohamed Salah. Découvrir le classement ci-dessous :

1 – Sadio Mané (Sénégal)

2 – Mohamed Salah (Egypte)

3 – Riyad Mahrez (Algérie)

4 – Sébastien Haller (Côte d’Ivoire)

5 – Franck Kessié (Côte d’Ivoire)

6 – Karl Toko Ekambi (Cameroun)

Lire aussi : Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

7 – Seko Fofana (Côte d’Ivoire)

8 – Vincent Aboubakar (Cameroun)

9 – Achraf Hakimi (Maroc)

10 – Moses Simon (Nigéria)

Tout compte fait rendez-vous le 21 juillet pour connaitre le meilleur joueur 2022 de l’Afrique.

Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

Les villes qui vont abriter la 23è édition de la Coupe du monde 2026 vient d’être dévoilées. C’est au cours d’une rencontre tenue à New York ce jeudi 16 juin 2022.  

En effet, la CDM 2026 sera organisé dans trois pays notamment le Canada, les Etats-Unis et la Mexique. Ainsi, ces trois pays ont fait connaitre les villes qui vont accueillir la grande messe mondiale du football.

Au total, 11 pays sont retenus aux USA. Il s’agit de New York, San Francisco, Los Angeles, Houston, Dallas, Philadelphie, Kansas City, Atlanta, Boston, Miami et Seattle. Deux pour le Canada à savoir Vancouver et Toronto. Pour finir deux également au Mexique notamment, Guadalajara et Monterrey.

Lire aussi : Tirage au sort CDM : voici le calendrier complet des poules

D’après le président de la FIFA, Gianni Infantino, certaines villes ont été recalé à cause du choix très difficile. Il s’agit de Cincinnati, Denver, Nashville, Orlando, et une candidature Washington DC/Baltimore pour les États-Unis, ainsi qu’Edmonton au Canada.

A propos de la ville qui abritera la finale, « nous devons encore en discuter, avoir une analyse et nous prendrons une décision le moment venu », a ajouté Infantino.

Décès de Kofi Comlan, le football togolais en deuil

Carnet noir : le football togolais en deuil

Le football togolais vient de perdre l’un de ses anciens. L’entraîneur Kofi Comlan a tiré sa révérence le mardi 24 mai 2022 suite à des difficultés respiratoires.

En effet, le meilleur entraîneur d’octobre 2019 désigné par Befoot et 229 Sport aurait souffert du diabète et été hospitalisé dans une clinique où il aurait reçu des dons pour assistance. D’ailleurs, il en ressort que c’est un président du club qui aurait pris en charge son hospitalisation. Hélas, l’international togolais Koffi Comlan s’en est allé marquant son histoire.

Lire aussi : Carnet noir : décès d’une légende du football africain (photo)

Après avoir promené ses crampons un peu en Afrique, il a entamé son parcours d’entraîneur de 1996-2020 dans plusieurs clubs au Togo dont Togo Telecom, Étoile Filante, Espoir FC de Zio et l’Union Sportive de Kraké du Bénin.

Officiel : Aubameyang arrête sa carrière internationale

Officiel : Aubameyang arrête sa carrière internationale

Dans un communiqué de presse, la Fédération gabonaise de football annonce la retraite internationale de Pierre-Emerick Aubameyang. Ceci après une lettre adressée par l’attaquant du FC Barcelone.

« Le capitaine des Panthères ne sera plus avec la sélection nationale pour la prochaine aventure des éliminatoires de la CAN TotalEnergies 2023 dont la phase finale est prévue en Côte d’Ivoire. L’attaquant du FC Barcelone a décidé de mettre fin à sa carrière internationale. Il a adressé une lettre à la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) le mardi 17 mai 2022 », a écrit la fédération avant de relayer le message de la star gabonaise.

« Après 13 ans de fierté à représenter mon pays, je vous annonce que je mets un terme à ma carrière internationale. Je tiens à remercier le peuple gabonais et tous ceux qui m’ont soutenu dans les bons comme les mauvais moments.

Je garderais énormément de bons souvenirs comme le jour où j’ai fait mes débuts à l’Omnisports, ou le jour où je suis rentré du Nigeria avec le Ballon d’Or africain. Et le partager avec tout le peuple fut un moment inoubliable.

Lire aussi : Global Eventex Awards : la CAN Cameroun 2021 distinguée aux Etats-Unis

Je remercie notre Président, son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, qui a toujours soutenu les Panthères et a toujours œuvré pour que le football évolue dans notre pays. Je remercie également tous mes coachs, staffs et les joueurs que j’ai pu croiser durant cette carrière.

Enfin, je remercie mon père qui m’a donné l’envie de faire comme lui, en espérant l’avoir rendu fier en portant nos couleurs », a écrit celui que les fans ont surnommé Auba.

décès de Faouzi Mansouri une légende de football africain

Carnet noir : décès d’une légende du football africain (photo)

Participation à deux Coupes du monde, en 1982 et en 1986, Faouzi Mansouri faisait partie des héros Fennecs qui ont remporté le premier match d’un mondial, en 1982 contre l’Allemagne, à Gijón (Espagne).

Le monde footballistique algérien et particulièrement algérien pleure la disparition d’une légende. Il s’agit de Faouzi Mansouri, décédé à l’âge de 66 ans mercredi à la suite d’une longue maladie.

Ainsi, après l’annonce de son décès, Nabil Djellit, journaliste algérien, a réagi sur les réseaux sociaux. « Faouzi Mansouri vient de nous quitter. 2 coupes du monde avec l’Algérie et un beau parcours professionnel avec Nîmes, Montpellier et Mulhouse. Paix à son âme », écrit-il.

Lire aussi : Insolite : Marcelo vendu par son club à cause de ses pets

Au cours de sa carrière en club, Mansouri a défendu les couleurs de plusieurs formations françaises. Passé par le Nîmes Olympique (1975-1980), il avait rejoint l’AS Béziers (1980-1981), puis Montpellier (1981-1983), avant de s’engager avec le FC Mulhouse (1983-1985). En 1985, il décide de revenir au MHSC pour disputer une dernière saison footballistique.

https://actusalade.com/blog/comores-demission-de-toute-lequipe-nationale-les-raisons/

Football : un gardien perd la vue en pleine séance de tirs au but

Une scène rocambolesque digne d’un film de Nollywood s’est déroulée le week end dernier au cours d’une finale de football.

Elle s’est passée dans la sous-préfecture de GBAGBAM situé à une soixantaine de kilomètres de la ville de Fresco en Côte d’Ivoire.

C’est au cours de la finale d’un tournoi de football organisé par un membre du gouvernement actuel que l’histoire surréaliste s’est produite au grand étonnement des spectateurs.

En effet, après le duel des temps réglementaires, les deux équipes se sont retrouvé en phase des séances de tir au but. Elle a été remportée par l’équipe Goménébéri. Mais il y’a eu un fait surprenant qui a rendu les supporters de l’équipe adverse perplexe.

Le super gardien de but surnommé ‘’caoutchouc’’ a surpris le monde par l’arrêt raté des tirs de l’équipe vainqueur. En vrai, selon ses témoignages, chaque fois qu’il prend position dans les buts, il ne voyait plus rien et restait là, immobile, figé comme un bâton car ne sachant même pas que le ballon avait été tiré.

Lire aussi : Comores : démission de toute l’équipe nationale, les raisons

Les nombreux supporters qui ne comprenaient pas que le portier était progressivement en train de perdre la vue poussaient des cris de colère.

C’est à la fin du sifflé final que le gardien s’est effondré en pleurs les mains sur les yeux se lamentant qu’il ne voyait plus rien et n’arriva pas à les ouvrir. Malgré les tentatives de sauvetage du corps médical, la situation n’a pas changé.

Selon les informations, c’est aux environs de 23h que le gardien a recouvré la vue.

Comores : démission de toute l’équipe nationale, les raisons

Comores : démission de toute l’équipe nationale, les raisons

Grosses bourdes entre l’équipe nationale de football de Comores et les autorités du pays. Après leur exploit qui a soulevé le monde du football africain, toute l’équipe nationale des coelacanthes a rendu le tablier. Lire la déclaration du manager :

Salam Aleykoum,

« C’est avec beaucoup de déception et de colère que vous écrit au nom du coach, de son adjoint, de l’ensemble du staff avec le soutien de tous les joueurs. Notre collaboration a atteint sa limite. Nous avions chacun pris des engagements. De notre côté nous avons remis des choses en ordre en créant une seule et même équipe avec le staff. Les joueurs et la fédération.

Comores, démission de l’équipe

Nous avons rempli avec succès le premier mois à nos postes et ramené de la sérénité et une victoire du premier rassemblement d’après CAN. De votre côté, vous n’avez tenu vos engagements que jusqu’au match contre l’Ethiopie ! Depuis on ne cesse de reculer.

Et pire que ça vous nous freinez au quotidien dans notre travail : manque de communication, lenteur dans la prise de décision, manque de moyen mise à notre disposition…

Les exemples ne manquent pas ! Nous ne pouvons rien anticiper car pour espérer avoir un retour de votre part, il faut patienter des semaines. Quand vous voulez bien répondre ! ça fait trois, quatre jours que j’essaie de joindre le Chef d’Etat-major et le président en vain.

Lire aussi : Comores : le maillot de Chaker Alhadhur admis au musée de la FIFA

A ce jour, nos contrats ne sont toujours pas finalisés. Imaginez que pour un coach comorien qui a une famille à nourrir, il continu de s’investir à 100% sans avoir aucune garanti de contrat. Nos joueurs aussi sont également en colère, car nous n’avons toujours pas traité leur demande !

Nous vous avons fait confiance et nous nous sommes investi à fond pour le pays et pour vous. Mais là c’est trop ! on ne peut plus continuer dans ces conditions, donc on arrête.

Kassim Abdallah/ manager des coelacanthes