• NW TV 23 2
Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

Les villes qui vont abriter la 23è édition de la Coupe du monde 2026 vient d’être dévoilées. C’est au cours d’une rencontre tenue à New York ce jeudi 16 juin 2022.  

En effet, la CDM 2026 sera organisé dans trois pays notamment le Canada, les Etats-Unis et la Mexique. Ainsi, ces trois pays ont fait connaitre les villes qui vont accueillir la grande messe mondiale du football.

Au total, 11 pays sont retenus aux USA. Il s’agit de New York, San Francisco, Los Angeles, Houston, Dallas, Philadelphie, Kansas City, Atlanta, Boston, Miami et Seattle. Deux pour le Canada à savoir Vancouver et Toronto. Pour finir deux également au Mexique notamment, Guadalajara et Monterrey.

Lire aussi : Tirage au sort CDM : voici le calendrier complet des poules

D’après le président de la FIFA, Gianni Infantino, certaines villes ont été recalé à cause du choix très difficile. Il s’agit de Cincinnati, Denver, Nashville, Orlando, et une candidature Washington DC/Baltimore pour les États-Unis, ainsi qu’Edmonton au Canada.

A propos de la ville qui abritera la finale, « nous devons encore en discuter, avoir une analyse et nous prendrons une décision le moment venu », a ajouté Infantino.

Décès de Kofi Comlan, le football togolais en deuil

Carnet noir : le football togolais en deuil

Le football togolais vient de perdre l’un de ses anciens. L’entraîneur Kofi Comlan a tiré sa révérence le mardi 24 mai 2022 suite à des difficultés respiratoires.

En effet, le meilleur entraîneur d’octobre 2019 désigné par Befoot et 229 Sport aurait souffert du diabète et été hospitalisé dans une clinique où il aurait reçu des dons pour assistance. D’ailleurs, il en ressort que c’est un président du club qui aurait pris en charge son hospitalisation. Hélas, l’international togolais Koffi Comlan s’en est allé marquant son histoire.

Lire aussi : Carnet noir : décès d’une légende du football africain (photo)

Après avoir promené ses crampons un peu en Afrique, il a entamé son parcours d’entraîneur de 1996-2020 dans plusieurs clubs au Togo dont Togo Telecom, Étoile Filante, Espoir FC de Zio et l’Union Sportive de Kraké du Bénin.

Officiel : Aubameyang arrête sa carrière internationale

Officiel : Aubameyang arrête sa carrière internationale

Dans un communiqué de presse, la Fédération gabonaise de football annonce la retraite internationale de Pierre-Emerick Aubameyang. Ceci après une lettre adressée par l’attaquant du FC Barcelone.

« Le capitaine des Panthères ne sera plus avec la sélection nationale pour la prochaine aventure des éliminatoires de la CAN TotalEnergies 2023 dont la phase finale est prévue en Côte d’Ivoire. L’attaquant du FC Barcelone a décidé de mettre fin à sa carrière internationale. Il a adressé une lettre à la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) le mardi 17 mai 2022 », a écrit la fédération avant de relayer le message de la star gabonaise.

« Après 13 ans de fierté à représenter mon pays, je vous annonce que je mets un terme à ma carrière internationale. Je tiens à remercier le peuple gabonais et tous ceux qui m’ont soutenu dans les bons comme les mauvais moments.

Je garderais énormément de bons souvenirs comme le jour où j’ai fait mes débuts à l’Omnisports, ou le jour où je suis rentré du Nigeria avec le Ballon d’Or africain. Et le partager avec tout le peuple fut un moment inoubliable.

Lire aussi : Global Eventex Awards : la CAN Cameroun 2021 distinguée aux Etats-Unis

Je remercie notre Président, son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, qui a toujours soutenu les Panthères et a toujours œuvré pour que le football évolue dans notre pays. Je remercie également tous mes coachs, staffs et les joueurs que j’ai pu croiser durant cette carrière.

Enfin, je remercie mon père qui m’a donné l’envie de faire comme lui, en espérant l’avoir rendu fier en portant nos couleurs », a écrit celui que les fans ont surnommé Auba.

décès de Faouzi Mansouri une légende de football africain

Carnet noir : décès d’une légende du football africain (photo)

Participation à deux Coupes du monde, en 1982 et en 1986, Faouzi Mansouri faisait partie des héros Fennecs qui ont remporté le premier match d’un mondial, en 1982 contre l’Allemagne, à Gijón (Espagne).

Le monde footballistique algérien et particulièrement algérien pleure la disparition d’une légende. Il s’agit de Faouzi Mansouri, décédé à l’âge de 66 ans mercredi à la suite d’une longue maladie.

Ainsi, après l’annonce de son décès, Nabil Djellit, journaliste algérien, a réagi sur les réseaux sociaux. « Faouzi Mansouri vient de nous quitter. 2 coupes du monde avec l’Algérie et un beau parcours professionnel avec Nîmes, Montpellier et Mulhouse. Paix à son âme », écrit-il.

Lire aussi : Insolite : Marcelo vendu par son club à cause de ses pets

Au cours de sa carrière en club, Mansouri a défendu les couleurs de plusieurs formations françaises. Passé par le Nîmes Olympique (1975-1980), il avait rejoint l’AS Béziers (1980-1981), puis Montpellier (1981-1983), avant de s’engager avec le FC Mulhouse (1983-1985). En 1985, il décide de revenir au MHSC pour disputer une dernière saison footballistique.

https://actusalade.com/blog/comores-demission-de-toute-lequipe-nationale-les-raisons/

Football : un gardien perd la vue en pleine séance de tirs au but

Une scène rocambolesque digne d’un film de Nollywood s’est déroulée le week end dernier au cours d’une finale de football.

Elle s’est passée dans la sous-préfecture de GBAGBAM situé à une soixantaine de kilomètres de la ville de Fresco en Côte d’Ivoire.

C’est au cours de la finale d’un tournoi de football organisé par un membre du gouvernement actuel que l’histoire surréaliste s’est produite au grand étonnement des spectateurs.

En effet, après le duel des temps réglementaires, les deux équipes se sont retrouvé en phase des séances de tir au but. Elle a été remportée par l’équipe Goménébéri. Mais il y’a eu un fait surprenant qui a rendu les supporters de l’équipe adverse perplexe.

Le super gardien de but surnommé ‘’caoutchouc’’ a surpris le monde par l’arrêt raté des tirs de l’équipe vainqueur. En vrai, selon ses témoignages, chaque fois qu’il prend position dans les buts, il ne voyait plus rien et restait là, immobile, figé comme un bâton car ne sachant même pas que le ballon avait été tiré.

Lire aussi : Comores : démission de toute l’équipe nationale, les raisons

Les nombreux supporters qui ne comprenaient pas que le portier était progressivement en train de perdre la vue poussaient des cris de colère.

C’est à la fin du sifflé final que le gardien s’est effondré en pleurs les mains sur les yeux se lamentant qu’il ne voyait plus rien et n’arriva pas à les ouvrir. Malgré les tentatives de sauvetage du corps médical, la situation n’a pas changé.

Selon les informations, c’est aux environs de 23h que le gardien a recouvré la vue.

Comores : démission de toute l’équipe nationale, les raisons

Comores : démission de toute l’équipe nationale, les raisons

Grosses bourdes entre l’équipe nationale de football de Comores et les autorités du pays. Après leur exploit qui a soulevé le monde du football africain, toute l’équipe nationale des coelacanthes a rendu le tablier. Lire la déclaration du manager :

Salam Aleykoum,

« C’est avec beaucoup de déception et de colère que vous écrit au nom du coach, de son adjoint, de l’ensemble du staff avec le soutien de tous les joueurs. Notre collaboration a atteint sa limite. Nous avions chacun pris des engagements. De notre côté nous avons remis des choses en ordre en créant une seule et même équipe avec le staff. Les joueurs et la fédération.

Comores, démission de l’équipe

Nous avons rempli avec succès le premier mois à nos postes et ramené de la sérénité et une victoire du premier rassemblement d’après CAN. De votre côté, vous n’avez tenu vos engagements que jusqu’au match contre l’Ethiopie ! Depuis on ne cesse de reculer.

Et pire que ça vous nous freinez au quotidien dans notre travail : manque de communication, lenteur dans la prise de décision, manque de moyen mise à notre disposition…

Les exemples ne manquent pas ! Nous ne pouvons rien anticiper car pour espérer avoir un retour de votre part, il faut patienter des semaines. Quand vous voulez bien répondre ! ça fait trois, quatre jours que j’essaie de joindre le Chef d’Etat-major et le président en vain.

Lire aussi : Comores : le maillot de Chaker Alhadhur admis au musée de la FIFA

A ce jour, nos contrats ne sont toujours pas finalisés. Imaginez que pour un coach comorien qui a une famille à nourrir, il continu de s’investir à 100% sans avoir aucune garanti de contrat. Nos joueurs aussi sont également en colère, car nous n’avons toujours pas traité leur demande !

Nous vous avons fait confiance et nous nous sommes investi à fond pour le pays et pour vous. Mais là c’est trop ! on ne peut plus continuer dans ces conditions, donc on arrête.

Kassim Abdallah/ manager des coelacanthes

Le maillot de Chaker Alhadhur admis au musée de la FIFA

Comores : le maillot de Chaker Alhadhur admis au musée de la FIFA

L’exploit du latéral comorien, Chaker Alhadhur, devenu gardien de but face au Cameroun sera récompensé par la FIFA. La bonne nouvelle est que le légendaire maillot sera exposé au musée de la FIFA.

En effet, lors du 8e de finale entre les Comores et le Cameroun, l’équipe des Comores, a vu son effectif réduit à cause du nombre de contamination des joueurs y compris les gardiens de but. Pour sauver la situation, Chaker Alhadhur, sur accord du staff a enfilé les gangs.

Son numéro 16 initial, a été changé en 3, conçu avec du ruban adhésif, ce qui fait la particularité qui l’introduit au musée.

« La réalisation [au ruban adhésif] du nombre 3 au dos nous rappelle ce moment spécial et témoigne de la force et la volonté de s’adapter aux circonstances imprévues », poursuit le communiqué. Des mots qui résonnent avec ceux de Chaker Alhadhur au moment de revenir sur ce match si particulier :

« Ce qu’on a réalisé va au-delà du football. Avec nos armes et les valeurs qu’on a véhiculées ce soir-là, on a réussi à combattre et respecter le football face à une grande nation comme le Cameroun. Ce match est très symbolique, car on a montré que les Comores étaient une très bonne nation, et on a montré au monde entier les valeurs qu’on véhicule. »

Chaker Alhadhur au musée de la FIFA

Quelques jours après la rencontre, Chaker Alhadhur s’est confié aux médias, son souhait de vendre aux enchères sa légendaire tunique d’un soir et reverser l’argent aux associations Humanipedie et Sourire d’orphelins.

Lire aussi : Coupe du Monde 2022 : le Qatar érige un musée géant du sport

Souhait satisfait par la FIFA, à travers son musée, . « Pour commémorer cet inoubliable moment de l’histoire du football africain, [nous sommes] fiers d’ajouter à notre collection le maillot porté par Alhadhur lors de cette rencontre », lit-on sur le site du musée.

Kenya : le gouvernement dissout la fédération de football pour une affaire de rapport financier

Kenya : le gouvernement dissout la fédération de football pour une affaire d’argent

Alors que l’équipe kényane se prépare pour affronter l’Ouganda, la fédération de football vient d’être dissoute par le gouvernement. La décision rendue publique ce jeudi 11 novembre, émane du ministre des sports, Amina Mohamed.

D’après les arguments évoqués par les autorités après une investigation, la fédération n’arrive pas à fournir le rapport financier sur l’argent que le gouvernement l’avait donné.

Cette décision ne fait pas l’unanimité au sein de la fédération. Dans une conférence de presse, le président de la fédération s’est farouchement opposé à la décision du ministre.

« Je suis toujours à la tête de la fédération. Nous n’accepterons pas cette décision prise par le ministère des Sports. La fédération rejette le comité (par intérim), et nous continuerons à travailler comme d’habitude. Toutes les activités liées au football continuent comme prévu et la FKF demeure aux commandes », a déclaré le président Nick Mwendwa.

Lire aussi : Argentine : un entraîneur fusillé en plein match

« La fédération a coopéré pleinement dans l’enquête ordonnée par le ministère et a (donnés) des documents détaillés de 2016 à aujourd’hui », a-t-il ajouté et de poursuivre, « les inspecteurs n’étaient pas vraiment intéressés par l’examen de ces documents ».

Une enquête approfondie et qui sera conduite par la police et les autorités chargées de la lutte contre la corruption devraient être engagées et voir s’il y a lieu d’engager des poursuites pénales.

Soulignons que l’enquête du gouvernement a été lancée il y a deux semaines pour déterminer si quelque 244 millions de shillings kényans (1,7 M EUR) alloués à la Fédération avaient été utilisés, comme prévu, pour préparer l’équipe du Kenya à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 en Egypte.

« je ne m’excuserai jamais pour ce que je suis et d’où je viens », la forte réplique de Rashford après les insultes racistes dont il a été victime

Euro 2020 : « je ne m’excuserai jamais pour ce que je suis et d’où je viens », la forte réplique de Rashford après les insultes racistes dont il a été victime

Marcus Rashford et ses coéquipiers ont subis des propos racistes après leur pénalty raté lors de la finale de l’Euro 2020 face à l’Italie. Après un message laissé a tout ceux qui lui ont soutenu, Rashford n’a pas manqué d’envoyer un message à tous ses détracteurs évidemment raciste.   

‘’ Je peux accepter les critiques sur mes performances, mon penalty n’était pas assez bon, il aurait dû rentrer, mais je ne m’excuserai jamais pour ce que je suis et d’où je viens.

Lire aussi : Euro 2020 : le dessin mural de Rashford vandalisé, le geste fort de cette femme séduit la toile (Photos)

Je n’ai jamais été aussi fier qu’en portant les Three Lions sur ma poitrine et en voyant ma famille me féliciter parmi une foule de plusieurs dizaines de milliers de personnes. J’ai rêvé de jours comme ça. Les messages que j’ai reçus aujourd’hui ont été majoritairement positifs et voir la réponse à Withington m’a mis au bord des larmes. Les communautés qui m’ont toujours entouré de leurs bras continuent de me soutenir. Je suis Marcus Rashford, 23 ans, un homme noir de Withington et Wythenshawe, South Manchester. Si je n’ai rien d’autre, j’ai ça. Pour tous les gentils messages, merci. Je reviendrai plus fort. On reviendra plus fort.”

Togo : la finale du championnat D1 entre l’ASCK et ASKO va accueillir du public à condition

Togo / championnat D1 : la finale entre ASCK et ASKO va accueillir du public (les conditions)

Si les 14 journées et la phase demi-finale du play-off de cette saison 2020-2021 du championnat national du football, ont été disputées à huit clos, le match de classement et de la finale sera autre.

En effet, selon une note rendue publique le vendredi dernier par la Fédération togolaise de football (FTF), les stades vont enfin accueillir du public lors des matches. Ceci, après une autorisation du ministère des Sports et des loisirs.

« A cet effet, le Secrétaire Général de la FTF invite les présidents des ligues régionales, des districts préfectoraux et des clubs de première et de deuxième division ainsi que des clubs de football féminin de première division, à passer retirer au siège de la FTF, le samedi 26 juin 2021, à partir de 10 heures, un nombre limité d’invitations destinées à être gratuitement distribuées prioritairement à leurs membres ayant reçu au moins une dose de vaccin contre la Covid-19 », souligne la note.

De ce fait, le match de classement et de la finale du championnat national de première division, saison 2020-2021 se disputera ce dimanche 27 juin 2021 au stade de Kégué, « en présence de 2000 supporteurs ».

Par ailleurs, la fédération rappelle à toutes les clubs qu’elles devront observer strictement les mesures barrières anti-covid-19, conformément aux directives sanitaires en vigueur.

Lire aussi : Football : Sergio Ramos en larme fait ses adieux au Réal Madrid, et lâche les vérités sur son départ