Concours Nanagan 2021 : les candidates outillées sur l’importance du digital dans le processus entrepreneurial

Concours Nanagan 2021 : les candidates outillées sur l’importance du digital dans le processus entrepreneurial

Les séries de formation prévues dans le cadre des « ateliers KDA » pour le compte de la deuxième édition du concours Nanagan se poursuivent. Ce lundi 29 novembre 2021, l’agence de communication 360° Sigma Corporation, a outillé les candidates sur l’importance du digital dans le processus entrepreneurial.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’agence Sigma Corporation et les organisateurs de l’édition 2021 de Nanagan. L’objectif selon les formateurs est d’encourager les candidates à utiliser le digital pour promouvoir leurs différentes activités.

Devenu incontournable ce 21è siècle, maitrisé ou du moins connaitre les rouages du digital est primordial. Sigma Corporation, qui accompagne depuis quelques années déjà les entreprises dans le domaine a donc livré quelques techniques auxdites candidates.

Il a été question dans un premier temps d’amener les candidates à se familiariser aux concepts d’entrepreneuriat ensuite sur les outils digitaux nécessaires à utiliser pour promouvoir leurs activités.

L’importance du thème

« De nos jours avec l’explosion des outils numériques, il faille qu’elles utilisent le digital pour pouvoir les aider dans leurs différents domaines entrepreneuriaux. Et surtout, pour mieux communiquer tant sur elle-même que sur leurs différentes activités », a déclaré M. Samon Didier, Chargé d’influence digitale à Sigma Corporation à l’issue de la formation.

Lire aussi : Alerte : un concours dénommé Miss ECOWAS International traité de faux et usage de faux

Satisfaites, les candidates n’ont pas manqué d’exprimer leur joie par rapport à la thématique. « La formation était vraiment importante, et est tombée à pic. On avait tout ce souci et je crois qu’on en fera vraiment bon usage. A cette ère, il faut unir le digital à son business pour pouvoir être au Top et avoir beaucoup de clientèle », a témoigné une participante.

« (…) j’ai appris comment créer une page, mettre nos business dessus et la booster », a déclaré une autre candidate.

Pour rappel, la grande finale du concours est prévue sur ce 04 décembre 2021 à l’hôtel PETIT BRUSSEL à Baguida situé à 13 kilomètres environ à l’est de Lomé.

des spécialistes venus du Togo et du Bénin organisent une formation pratique sur la production du vin blanc

Entrepreneuriat : des spécialistes venus du Togo et du Bénin organisent une formation pratique sur la production du vin blanc

Ceci est une opportunité à na pas rater. Vous êtes entrepreneurs, vous avez le goût d’entreprendre, vous voulez devenir un producteur de vin ? Voici une occasion unique à saisir.

African’s head du Togo en collaboration avec BOUQUET tropical du Bénin organisent une formation en formulation du vin blanc à base des céréales. Cas du maïs et du sorgho. Au cours de la formation deux (02) grand modules seront développés par les spécialistes. Il s’agira dans un premier temps de démystifier la formulation et la fabrication du vin à base des céréales avec les cas du maïs et du sorgho. Pour le second module, les participants seront formés sur les techniques de soutirage du vin et de sa conservation.

Date de la formation : 08 et 09 octobre 2021  

  • 08 octobre de 8h à 15h
  • 09 octobre de 8h à 13h

Lieu de la formation

Salle de conférence de l’église catholique sainte Madeleine de Canossa à Lomé – Agoè Sogbossito.

Frais de la formation

Inscription 10.000f 

Frais de formation 40.000f

Les inscriptions se font en présentiel ou en ligne. En présentiel au bureau d’African’s head du Togo sis à Agoè Sogbossito non loin de la maison des sœurs Canossa.

En ligne, les inscriptions se font via TMoney au (00228) 90684872 ou Flooz au 79509389. Après l’envoie, prière d’envoyer la capture d’écran du message reçu sur WhatsApp au 90684872.

Venez donc découvrir, toutes les clés pour lancer votre propre business ou faire accroitre votre entreprise et créez de la valeur ajoutée dans votre activité. Pour plus d’information contactez le 90 68 48 72.

Lire aussi : Consommer local: un Togolais produit du couscous à base des céréales locales

Togo: 20 nouveaux diplômés pour apporter leur plus-value au PND

Togo: 20 nouveaux diplômés vont apporter leur plus-value au PND

Le Plan national de développement (PND 2018-2022) connaîtra un nouvel élan dans les prochains jours. Ceci, grâce aux nouveaux diplômés du Programme présidentiel d’excellence (PPE).  Au total 20 diplômés en Master 2 de la première promotion ont reçu leur diplôme de fin d’année ce mercredi 27 janvier.

C’est au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le Premier ministre, Mme Victoire Tomégah-Dogbé au nom du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Après dix-huit mois de formation professionnelle, ces premiers bénéficiaires, disposent désormais de véritables compétences en leadership, communication et gestion de projet, pour apporter leur plus-value à l’administration en vue de l’implémentation des projets structurants du PND.

Encadré par SHARE, un organisme international spécialisé dans la formation de nouvelles générations de talents, les diplômés désormais pluridisciplinaires ont pu développer d’autres compétences en résolution de problèmes (pensée analytique, esprit critique, collecte de données primaires).

Lire aussi: Togo: le Policier qui a tué le jeune Mohamed est viré et mis à la disposition de la justice

Au cours de la cérémonie de remise de diplôme, Madame le Premier ministre a remercié le Chef de l’Etat pour la confiance renouvelée en la jeunesse du Togo. Elle a ensuite exhorté les bénéficiaires à faire montre des valeurs notamment le patriotisme, l’entrepreneuriat et les compétences qu’ils ont acquises au cours de leur formation.

Rappelons que ces étudiants ont été pris après une sélection rigoureuse parmi  800 candidats étudiants  les plus méritants en Master 1 dans les Universités de Lomé et Kara et de l‘Université catholique de l’Afrique de l’ouest (UCAO).

La formation a été dispensée parallèlement à leur cursus universitaire avec l’appui des partenaires notamment le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et Ecobank Transnational Incorporated (ETI).