Togo : Adjaho aperçu avec un fusil à la main allume la toile

Togo : Adjaho aperçu avec un fusil à la main, allume la toile

Le pasteur Luc Russel Adjaho avec une arme à la main suscite des interrogations. En effet, sur la toile, il circule des photos dans lesquelles l’on aperçoit le pasteur Adjaho tenant un fusil.

Le responsable des chaines de télé Zion avec un fusil est entouré de quelques individus. Ces photos allument la toile et les commentaires attisent des débats. Des quelques pics à l’encontre des chrétiens.

« Il a compris que l’arme à feu protège mieux que Jésus-Christ de Nazareth dont il se réclame fidèle », et à un autre d’ajouter « voilà les gens doivent comprendre que JC (Jésus-Christ) est périmé ».

Si d’autres en font une affaire de religion, d’autres en créent un lien politique. Liberté d’expression oblige.

« TOGO: ÉTANT DÉFAILLANT. Parce que Luc Adjaho pense être un soit disant « oncle » du dictateur Faure Gnassingbe-Eyadema, il se permet d’aller arrêter les travaux sur un chantier avec une milice armée. Faure Gnassingbé est vraiment un danger pour notre patrie. », a écrit un internaute.

Il faut souligner que le pasteur Adjaho est également huissier de justice et sur la photo on le voit sur un chantier. Visiblement le Pj togolais est allé pour ses affaires juridiques avec le fusil à la main.

Lire aussi : Togo : un artiste offre une voiture neuve à Maman Tamea (Photos)

Togo: le Policier qui a tué le jeune Mohamed est viré et mis à la disposition de la justice

Togo: le Policier qui a tué le jeune Mohamed est viré et mis à la disposition de la justice

225 policiers et de la gendarmerie avaient été sanctionnés au cours de l’année 2020 pour des fautes graves. L’information a été donnée par le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Yark Damehane en conférence de presse le jeudi 21 janvier 2021.

À la suite, un document confidentiel nous a révélé le cas d’un policier qui a fait usage de son arme, abattant ainsi froidement un jeune qui se battait avec deux militaires. Comme on pouvait s’y attendre, ce dernier a également été viré du corps et mis à disposition de la justice.

Sans pour autant l’affirmer ouvertement, il nous semble que cette scène ressemble fort à celle ayant entraîné la mort du jeune Mohamed au quartier Avédji Sun City en mai 2020. Scène au cours de laquelle un agent des forces de l’ordre avait abattu de sang-froid, un jeune homme, laveur de voitures qui avait eu une altercation avec deux éléments des Forces Armées Togolaises (FAT).

Rappelons pour mémoire, qu’au cours de l’année 2020, au total 225 policiers et gendarmes ont été sanctionnés. Parmi ceux-ci, 216 agents dont 79 policiers et 137 gendarmes ont écopé d’un mois d’arrêt de rigueur pour « indiscipline, inconscience professionnelle, négligence, abandon de poste, vol, racket, cupidité et indélicatesse. Quatre (4) policiers impliqués dans des trafics de tous genres, usage excessif de la force, violences volontaires et bavures ont été exclus pour six mois.

Lire aussi : Togo / sécurité: Cinq policiers virés de leurs fonctions pour fautes graves, voici ce qu’ils ont fait