Commonwealth : le drapeau togolais flotte depuis Londres

Commonwealth : le drapeau togolais flotte depuis Londres

C’est fait, le drapeau togolais flotte à Marlborough House, à Londres au siège du Secrétariat général du Commonwealth comme annoncé.

La cérémonie s’est déroulée ce jeudi 20 octobre et fait suite à celle du Gabon, également membre de l’institution le même jour que le Togo.

Notons que l’adhésion du pays de Faure Gnassingbé a été actée le 25 juin 2022 à l’issue de la 26e réunion des chefs d’Etat et de gouvernement membres à Kigali au Rwanda.

Lire aussi : Adhésion du Togo au Commonwealth : c’est fin prêt !

Ainsi, désormais, le drapeau togolais flottera parmi les 55 autres pays membres du Commonwealth. D’après les autorités togolaises, cette adhésion est d’une grande avancée pour le pays, car elle renforcera ses relations et diplomatiques et de coopérations entre les Etats membres.

Le marché du Commonwealth regroupe plus de 2 milliards de consommateurs. Une aubaine pour le Togo de faire des affaires.

Gabon : des autorités recevant Ali Bongo sous la pluie fait jaser

Gabon : des autorités recevant Ali Bongo sous la pluie fait jaser (vidéo)

C’est l’une des vidéos qui fait jaser cette semaine. Le président Ali Bongo a été reçu par des autorités locales sous la pluie à sa descente d’avion. C’était le mardi 27 septembre à l’aéroport de Port-Gentil du Gabon.

Le président gabonais est en tournée républicaine depuis quelques mois. Ce mardi, il a atterri à Port-Gentil alors qu’il pleuvait.

La vidéo de la scène apparue sur Twitter n’est pas passée inaperçue. En effet, dans la séquence qui dure quelques secondes, on peut apercevoir les autorités locales de la ville alignées sur la ligne jaune recevoir Ali Bongo sous la pluie. Ce dernier, accompagné de ses gardes rapprochés, est protégé avec un parapluie. Sur la toile, la vidéo a suscité une vague d’indignation.

Lire aussi : Sénégal : Un ex-conseiller au ministère de l’Emploi arrêté pour vol

« Pardon, venez reconnaître vos parents. Mais quelle image voulons-nous donner de notre nation ? Qu’avons-nous fait pour mériter une telle humiliation ? », écrit une internaute.

Cependant, pour certains, le respect du protocole n’a rien n’avoir avec la pluie. Le protocole d’État ne va pas s’arrêter parce qu’il pleut. Et compte tenu des mesures de sécurité du président, l’on ne peut pas permettre aux gens d’avoir des parapluies, il pourrait se produire un incident…, a répondu un autre.

Il faut noter également que dans la vidéo, on peut entendre un groupe de personnes chanté sous la pluie, au moment où Ali Bongo saluait les autorités locales.

Divers : ce prophète ivoirien prédit la mort du fils du Président Bongo, voici ce qui va se passer

Divers : ce prophète ivoirien prédit la mort du fils du Président Bongo, voici ce qui va se passer

Dans une interview accordée au site linfodrome.com et relayé par le site Gabon Review, le jeune Ivoirien qui se présente comme un « prophète voyant » a vu le malheur s’abattre sur Ali Bongo ainsi que sur son fils aîné Nourredin Bongo Valentin. Ce serait pour les mois, voire les semaines qui viennent.

Habitué du genre, le «prophète voyant» ivoirien Yoro Jaurès Dolsky, a récemment prophétisé sur un début d’année à haut risque pour Ali Bongo et son fils. Selon  le jeune pasteur qui ne manque pas de visions pour le moins farfelues, le chef de l’État et le Coordinateur général des Affaires présidentielles feront face à la mort d’ici à mars 2021 s’ils n’y prennent garde.

S’agissant du chef de l’État, le prophète annonce que celui-ci «est en train de risquer sa vie pour rien, à vouloir se maintenir en mauvaise santé au pouvoir». Si Yoro Jaurès Dolsky, un habitué des visions politiques, conseille au président gabonais de laisser le pouvoir pendant trois mois pour une « réorganisation » de son pays, il prétend que le contraire pourrait lui être fatal. Ali Bongo, dit-il, serait « incapable » d’aller au-delà.

Au sujet de son fils, par ailleurs Coordinateur général des Affaires présidentielles, le « prophète voyant », dont peu de visions se sont avérées à ce jour, annonce que les événements malheureux le concernant pourraient survenir dès la mi-février. « Il faut les prévenir », lance-t-il, disant voir autour de lui des personnes appartenant à une secte, dont la mission est de lui faire du mal.

« J’ai vu une réunion qui est en train d’être faite. Tuons le poussin dans l’œuf. Il s’agit du fils d’Ali Bongo. Il est en train d’être préparé pour la présidentielle et il y a des personnes qui vont bientôt l’empoisonner lors d’une fête de Saint-Valentin, en février, organisée à huis clos par son staff. Et le Seigneur me montre que c’est dans cet esprit qu’il y aura un désordre au Gabon », a déclaré le jeune pasteur à nos confrères.

Lire aussi: Gabon : un garçon battu sauvagement à cause de la bière

Gabon : un garçon battu sauvagement à cause de la bière

Gabon : un garçon battu sauvagement à cause de la bière

Un adolescent a failli passer de vie à trépas le week-end dernier après avoir été tabassé par son géniteur. Les faits se déroulent au quartier dit « carrefour Bethsaïda » dans le 6ème arrondissement de Libreville, rapporte Gabon Media Time.

D’après le média, le père suspecterait son fils âgé de 17 ans d’avoir consommé sa bouteille de bière gardée dans le réfrigérateur. Il l’aurait sauvagement battu.

Le mis en cause n’aura même pas le temps de se défendre. Ce dernier s’en sortira avec 5 points de suture à la tête et des hématomes sur le long du corps.

Informée, la mère aurait piqué une crise avant que l’affaire ne soit réglée en famille.

Musique : L’artiste togolais Etane annoncé pour un concert géant au Gabon

Musique : L’artiste togolais Etane annoncé pour un concert géant au Gabon

Les activités reprennent peu à peu et les secteurs commencent par bouger. Et donc le milieu du showbiz n’étant pas du reste surtout en cette période de fête de fin d’année, la star de la musique togolaise Etane est annoncée pour un concert géant au pays d’Ali Bongo.

Le faiseur de tube et pionnier du concept « Mépigan » sera donc aux côtés de l’artiste ivoirien Suspect 95, le président du syndicat et  INNOSS’B, la star de la musique congolaise.  

L’artiste a pour la circonstance, publié un message sur sa page Facebook pour informer ses fans :« Hello BLEX NATION ! Un plaisir de se retrouver sur la grande SCÈNE de la 4ème édition du FESTIVAL LES ÉTOILES DU GABON. Un spécial réveillon riche en paillettes et couleurs ce 31 décembre 2020 à partir de 18 h au NOMAD Hôtel Libreville (GABON). Le rendez-vous est donc pris aux côtés de Suspect 95, INNOSS’B », a t-il publié.  

L’année 2020 a été l’une des plus compliquée et difficile pour le showbiz à cause de la pandémie de la Covid-19. C’est donc une aubaine pour Etane qui voit ses efforts récompensé. C’est le Togo qui gagne alors bonne prestation à l’artiste.

Pour rappel, l’artiste a récemment sorti un son titré « Gbin Doda » en duo avec la reine du RnB togolais Almok.

Lire aussi: Officiel : Sidiki Diabaté enfin libéré