Concert Yodé et Siro : A'Salfo refoulé, le PPA-CI de Gbagbo clarifie 

Concert Yodé et Siro : A’Salfo refoulé, le PPA-CI de Gbagbo clarifie 

Le groupe mythique de zouglou Yodé et Siro était en concert samedi dernier au palais de la culture de Treichville pour leurs 25 ans de carrières. Un concert grandeur nature qui a vu la participation de l’ancien président Laurent Gbagbo. 

D’après les informations, A’Salfo qui voulait aller saluer le Président Laurent Gbagbo déjà installé, a été refoulé par la garde rapprochée du Président du PPA-CI.  
Ainsi, pour mettre fin à la polémique et calmer les ardeurs, le parti PPA-CI du président Gbagbo a apporté des clarifications à travers un communiqué.

(…) Alors que le Président Laurent Gbagbo, qui était déjà assis, suivait la prestation des artistes, monsieur Traoré Salif dit A’Salfo s’est approché pour saluer un certain nombres de personnalités. La sécurité a alors fait part à A’Salfo des consignes pour approcher le Président Laurent Gbagbo, lorsque le chef de protocole Kuyo Tea Narcisse a reconnu A’Salfo et s’est approché de lui.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : voici pourquoi Gadji Celi n’est pas rentré en même temps que Laurent Gbagbo

C’est à instant que Manadja (un autre membre de Magic System), a tiré, par le bras, A’Salfo vers lui avec un geste d’agacement en direction de la sécurité. Comme le montre la vidéo de la séquence, cela a empêché le chef de protocole d’approcher A’Salfo afin de lui permettre de venir saluer le Président Laurent Gbagbo », a justifié Me Habiba Touré dans ce communiqué.

 »Le Président Laurent Gbagbo n’humilie pas et n’a aucune haine, ni ressentiment à l’égard de quiconque  », a insisté le communiqué.

 » S’il (Laurent Gbagbo) peut s’asseoir et discuté avec tous ceux qui l’ont humilié et insulté, il ne va pas refuser de saluer ou recevoir les personnes avec qui, à priori ‘, il n’ a aucun problème », s’est encore justifié le parti de M. Gbagbo.

Le communiqué dans sa conclusion a appelé les uns et les autres à éviter  »ces polémiques inutiles qui ne grandissent pas leurs auteurs  ».

Gbagbo touchera 17,5 millions par mois avec d’autres avantages à son retour

Côte d’Ivoire : Gbagbo touchera 17,5 millions par mois avec d’autres avantages à son retour

A l’orée de son retour au pays, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo devrait espérer voir sa fortune grimper de manière spectaculaire.

En effet, le Président Alassane Ouattara avait pris l’engagement de faire bénéficier à Laurent Gbagbo certains droits en vertu de la loi sur les avantages dus aux anciens chefs d’Etat.

De ce fait, à son retour, Gbagbo a droit à une rémunération mensuelle de 17,5 millions de FCFA soit près de 26000 euros, comprenant une rente viagère de 10 millions (15 000 euros) et des frais divers (électricité, eau, téléphone) pour environ 7,5 millions de FCFA (près de 11000 euros).

Lire aussi : Retour De Gbagbo : Communiqué De Dernière Minute

Et comme l’ancien président bénéficiera d’un rappel de dix années de rémunération, le trésor public ivoirien (la présidence de la république) devrait lui verser l’équivalent de 3,1 millions d’euros soit près plus de 2 milliards de FCFA. Une coquette somme pour faire face à tous les aléas du retour de dix années d’exil, dont une grande partie à la prison de la Cour pénale internationale (CPI) à Scheveningen, près de La Haye, aux Pays-Bas.

Le retour de Laurent Gbagbo au bercail est annoncé sur ce jeudi 17 juin 2021. Un retour très mouvementé dans le pays avec un accueille chaleureux annoncé par le pro Gbagbo.