Guerre en Ukraine : Amnesty International au cœur d'une grosse polémique

Guerre en Ukraine : Amnesty International au cœur d’une grosse polémique

Amnesty International est dans de beaux draps après la publication d’un rapport publié sur le conflit en Ukraine. Mis en ligne et rendu officiel jeudi dernier, le document a suscité le désarroi et la colère des autorités ukrainiennes.

Dans son rapport au terme d’une enquête de 4 mois, l’ONG britannique accuse l’armée ukrainienne d’avoir établi des bases militaires dans des écoles et des hôpitaux. Elle révèle également que les troupes ukrainiennes ont attaqué des zones peuplées de civils, violant ainsi le droit humanitaire international.

Volodymyr Zelensky, mécontent de cette conclusion, accuse Amnesty International de « tenter d’amnistier l’État terroriste russe » en mettant « la victime et l’agresseur sur un pied d’égalité ». Samedi, la responsable d’Amnesty International en Ukraine, Oksana Pokaltchouk démissionne de ses fonctions reprochant au dossier d’avoir sans le vouloir servi les russes.

Lire aussi : Mathias Gilmann : la RDC demande le départ du porte-parole de la MONUSCO

Le lendemain, l’ONG annonce regretter profondément les troubles causés par le rapport, mais réaffirme maintenir pleinement ses conclusions.

Amnesty International rappelle que sa priorité dans ce conflit tout comme dans d’autres, est de veiller sur les civils.

Kunyuku Ngoma, ex-combattant congolais de la 2e guerre mondiale célèbre ses 100 ans (photos)

Kunyuku Ngoma, ex-combattant congolais de la 2e guerre mondiale célèbre ses 100 ans (photos)

Il s’appelle Albert Kunyuku Ngoma, seul survivant congolais actuel de la 2e guerre mondiale (1939-1945) qui reste a célébré ce week-end son centenaire à travers une marche de santé.

En effet, ce samedi 21 mai 2022, Albert Kunyuku Ngoma a observé une marche à l’honneur de son anniversaire. Un évènement organisé par le professeur Adilphe Voto à Kinshasa pour le célébrer ce monument africain qui reste.  

Albert Kunyuku Ngoma survivant congolais de la 2e guerre mondiale (1939-1945)

Une rencontre dont l’émotion était au rendez-vous devant une foule venu supporter l’ancien combattant. Également dans les rangs, il a été honoré par la présence du ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Gilbert Kabanda Rukemba.

Lire aussi : Érythrée : décès de Natabay Tinsiew, à l’âge de 127 ans

« Mieux vaut tard que jamais. C’est mieux qu’à la fin de sa vie, il soit reconnu par la nation », tels sont les mots du professeur Adolphe Voto qui manifeste sa satisfaction à l’issue de l’évènement.

Albert Kunyuku Ngoma et est le seul survivant congolais de la 2e guerre mondiale (1939-1945)

De son coté, celui qui a combattu lors de la guerre a exprimé sa gratitude à l’endroit des participants venu le soutenir.  

Il a déclaré au micro de Radio Okapi, parrainée par l’ONU, regretter que la puissance coloniale (la Belgique) n’ait à ce jour pas « primé » les soldats congolais qui ont combattu lors de la Seconde Guerre mondiale au sein du corps expéditionnaire belge.

L’avion de l’apocalypse de Poutine, lourd de 208 tonnes fait jaser

Un avion de l’apocalypse fait jaser sur la toile. En effet, la Russie de Vladimir Poutine commémore ce 9 mai sa victoire sur l’Allemagne nazie lors de la deuxième guerre mondiale.

A part le discours de Poutine, le président russe, qui est très attendu, un autre détail attire l’attention sur la célébration. Il s’agit du défilé de l’avion dite apocalypse annoncé par Poutine.

Ce défilé militaire déroulé à Moscou comme chaque année. Une démonstration russe pour exhiber son arsenal militaire.  

Au total, 131 véhicules seront regroupés sur la place Rouge qui sera survolée par 77 avions de combat parmi lesquels se trouve l’avion dénommé « avion de l’apocalypse ».

Lire aussi : Russie : Poutine déploie des dauphins de guerre

L’appareil volant a pour rôle de transporter en toute sécurité et en lieu sûr le président russe en cas d’attaque nucléaire. Dans les détails, c’est un Ilyushin II-80 sans fenêtre censé pouvoir résister à une attaque nucléaire.

Il est long de 59 mètres et lourd de 208 tonnes et est doté d’un blindage spécial et ne comporte aucun hublot. Son nez bosselé « enferme un équipement de communication satellite et des liaisons radio », selon le site spécialisé Futura Sciences.

Ukraine : des soldats ukrainiens se marient en pleine guerre

Ukraine : des soldats ukrainiens se marient en pleine guerre (vidéo)

Au milieu de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, des soldats ukrainiens se promettent longue vie. Il s’agit de deux membres de la brigade 112 de la défense territoriale du pays qui ont décidé de pousser leur relation un peu plus loin.

Selon un rapport d’ABC News, Lesia Ivashchenko et Valerii Fylymonov, tous membres des Forces de défense, ont échangé leurs vœux de mariage. La scène s’est passé ce dimanche 6 mars à un poste de contrôle à Kiev.

Lire aussi : Crise Ukrainienne : « C’est de l’arrogance », la Corée du nord critique les Etats-Unis

Les forces militaires volontaires se sont mariées lors d’une cérémonie en plein air. Ils étaient vêtues de camouflage et portant des casques.

La mariée, Lesya portant un casque sur son voile, a été aperçue avec un bouquet de roses. Quand elle et le marié ont scellé les noces avec un baiser, elle a troqué le casque contre un voile.

Paul Ronzheimer, un journaliste allemand, a partagé une vidéo du mariage où un groupe de camarades soldats a donné une sérénade au couple.