Affaire 49 soldats : "le gouvernement malien est un gouvernement Voyou", une chroniqueuse ivoirienne allume la junte malienne

Affaire 49 soldats : « le gouvernement malien est un gouvernement Voyou », une chroniqueuse ivoirienne allume la junte malienne

L’affaire 49 soldats ivoiriens au Mali continue par faire couler l’encre. Interpellés il y a un mois, ces militaires ont été inculpés et écroués ce vendredi 12 août pour « atteinte à la sûreté de l’État ». Ils sont accusés par la junte militaire au pouvoir d’être des « mercenaires ». Une grave accusation que nie Abidjan.

Cette décision de la justice malienne étonne plusieurs observateurs et surtout les médias ivoiriens. Parmi ces personnalités indignées, Isabelle Vovor, chroniqueuse sur Life Tv. Cette dernière, très remontée, dénonce les faits et gestes de la junte au pouvoir en traitant le gouvernement en place de « Voyou ».

« Le gouvernement MALIEN est un gouvernement de VOYOU… GUILLAUME SORO est un conseiller de ce gouvernement et il tire les ficelles pour que BAMAKO durcisse le ton sur ABIDJAN… ».

Lire aussi : Affaire des 49 militaires ivoiriens : un nouvel ultimatum du Mali

Pour Isabelle Vovor, le Mali est en train de jouer sur le populisme et utilise les 49 soldats ivoiriens pour faire digression sur ce qui est en train de se passer au pays, à savoir la montée des attaques terroristes. Et Guillaume Soro en tant que conseiller de la junte, a sa main dans cette affaire.

Cependant, contacté par la RFI, l’état-major général des armées a essayé de calmer le jeu. « Il ne faut pas se fier aux effets d’annonces », dit-il. « Plusieurs médiations sont en cours, attendons qu’elles nous fassent connaître les résultats obtenus », a-t-il ajouté.

Coup d’Etat en Guinée, Guillaume Soro réagit

Coup d’Etat en Guinée : « j’ai suivi avec tristesse les images humiliantes de l’arrestation du Président Alpha Condé… », la réaction de Guillaume Soro

La Guinée fait la Une des journaux ces derniers jours suite au renversement du pouvoir du président Alpha Condé par un coup d’Etat. Cette situation a fait réagir les institutions internationales et hommes politiques.

Ainsi, dans une sortie sur sa page Facebook, l’Ancien Premier Ministre ivoirien Guillaume Soro s’est également prononcé.

« J’ai suivi avec tristesse les images humiliantes de l’arrestation du Président Alpha Condé depuis ma terre d’exil. Ma petite voix n’avait-elle point déclaré que la violation des constitutions engendrerait le désordre et le chaos? L’on m’a moqué à l’époque.

L’Afrique a changé. Les temps ont changé. La jeunesse africaine aspire au changement. La jeunesse africaine ne croit pas aux messies.

Pourquoi penser que nous sommes indispensables ou irremplaçables? D’autres illustres personnalités ne nous ont-elles pas précédées sur cette terre de nos ancêtres? Et notre génération disparaîtra pour que d’autres générations vivent. Pour ma part, le Président Alpha Condé du temps où il était opposant était un aîné admiré et pour cause ! Ancien leader de la FEANF, il nous a inspiré pour le leader de la FESCI que je fus! Au nom de cette proximité philosophique, idéologique et même corporatiste, je l’ai reçu avec honneur sur ma terre natale de Ferké et sollicité les bénédictions de mes parents pour sa carrière politique. Devenu Président de son pays, son homologue Alassane Ouattara lui demanda de m’interdire la terre africaine de Guinée. Et je l’ai regretté car il aurait dû savoir que les nouvelles amitiés sont parfois opportunistes. Mais je suis sans rancune. Aujourd’hui je suis profondément triste pour lui. Ces images de lui ont parlé à mon cœur. Mais à qui la faute ? Que l’Histoire s’écrive et que démocratie se fasse. Je demande que les nouvelles autorités guinéennes préservent la quiétude dans ces moments de troubles passagers. Je souhaite que ce soient les derniers soubresauts d’une Guinée qui renoue avec la paix et la tranquillité. Que la Sagesse Africaine au service des Peuples triomphe pour le bien-être du peuple guinéen. Telle est ma prière solennelle au Tout Puissant!

Lire aussi : Coup d’Etat en Guinée: ce selfie avec le Président qui fait jazzer sur la toile (photo)

Guillaume Kigbafori Soro

Ancien Premier Ministre

Ancien Président de l’assemblée nationale

Actuel Président de GPS. »

Pour rappel, les putschistes en leur tête le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, ont pris d’assaut le palais présidentiel Sékhoutouréya ce dimanche 05 septembre 2021.

Guillaume Soro Annonce Son Retour en Côte d’ivoire

Guillaume Soro annonce son imminent retour en Côte d’ivoire

Guillaume Soro annonce son imminent retour en Côte d’ivoire. L’information a été donnée par l’ancien chef rebelle via son compte tweeter. Depuis son lieu d’exil, l’ancien président de l’assemblée nationale et leader de Générations et Peuples Solidaires (GPS), a adressé dans la soirée de ce Mardi 29 Juin, un message peu habituel à ses partisans.

A ne pas manquer: Condamnation de Guillaume Soro: Bédié réagit et appel urgemment à un dialogue national

« Chers militants, sympathisants, allez par hameaux, campements, villages et villes et semez GPS dans le cœur de chaque citoyen. Apaisez vos cœurs et prêchez la bonne parole de paix et d’amour! Ne vous lamentez point car je foulerai la terre ivoirienne dans la grâce de Dieu ».

Condamné à perpétuité, la justice Ivoirienne ordonnait la dissolution du mouvement Soroiste, et la condamnation de plusieurs de ses proches à des peines de 20 ans d’emprisonnement. Par cette sortie de Guillaume Soro, les partisans de GPS peuvent encore avoir de l’espoir.

Condamnation de Guillaume Soro: Bédié réagit et appel urgemment à un dialogue national

Condamnation de Guillaume Soro: Bédié réagit et appel urgemment à un dialogue national

Suite à la condamnation de Soro Guillaume ce mercredi 23 juin 2021, l’ancien président Henri Konan Bédié réagit et appel urgemment à un dialogue national.

En effet, Soro guillaume et ses 19 collaborateurs ont été condamné, 20 ans de prison pour d’autres et la prison à vie pour Guillaume Soro.

Déclaration de l’ex-Président Bédié: “J’apprends avec le pays tout entier la condamnation à perpétuité de l’ancien Premier Ministre, ancien Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur SORO KIGBAFORY GUILLAUME. 18 autres prisonniers politiques pour la plupart proche de lui sont également condamnés à des lourdes peines. Lire aussi : Côte d’Ivoire : Gbagbo touchera 17,5 millions par mois avec d’autres avantages à son retour

En ma qualité d’Ancien Président de la République totalement engagé pour le retour de l’unité dans la diversité entre toutes les filles et les fils de la Côte d’Ivoire meurtrie par plus de vingt années douloureuses de crises, j’appelle encore urgemment à un Dialogue National Inclusif afin de trouver ensemble le chemin du pardon et de la réconciliation vraie.

Lire aussi : Refus d’une séparation amiable, Laurent Gbagbo saisi le tribunal pour son divorce avec Simone Gbagbo

La grande espérance du bonheur pour tous après tant de souffrance de nos populations doit vaincre nos querelles du passé et nos douleurs.

J’ai confiance dans la volonté du Chef de l’Etat à être le pilote de la Côte d’Ivoire réconciliée et rassemblée. »

Cote d’Ivoire: « Soro Guillaume n’est rien dans ce pays, il faudrait que quelqu’un ait le courage de vous le dire », Général Camille Makosso

Côte d’Ivoire: « Soro Guillaume n’est rien dans ce pays, il faudrait que quelqu’un ait le courage de vous le dire », Général Camille Makosso

Le Général Camille Makosso surnommé « roi de la marmaille », prend plaisir à faire des directs sur la toile et à insulter parfois des personnalités. C’est ce qui est arrivé récemment et pour une fois, les internautes ne sont pas d’accord avec lui.

Le 08 mars dernier, le Pasteur Makosso a dénigré dans une vidéo l’homme politique ivoirien Guillaume Soro.

« Soro Guillaume n’est rien dans ce pays, il faudrait que quelqu’un ait le courage de vous le dire… la preuve vous avez combien de députés, combien de maires, tous vos candidats ont tapé poteau dans toutes les circonscriptions, c’est-à-dire que vous ne représentez rien dans ce pays.

Fermez vos gueules à un moment donné. Vous croyez que c’est sur Facebook qu’on devient président de la République ? Vous ne représentez rien ici. Et puis ce sont les activistes pro-Soro qui embrouillent les gens ».

Ces propos ont révolté la majorité des internautes qui se sont mis à critiquer Makosso.

« Tu es quel genre de pasteur même ? Tu te mêles de tout ».

Même son de cloche chez Hamstein Heboubros qui s’interroge : « Toi seulement, tu es fort. Ta bouche est partout et dans tout. Aaahh Makosso qui es-tu ? »

Loin de l’énerver ou de le décourager, Makosso continue par faire des vidéos et des publications qui ont fait de lui « Le Roi de la marmaille » qu’il est devenu.

Lire aussi: Buzz : DJ Déversaille gagne le soutien du roi de la marmaille Camille Makosso

Côte d’Ivoire / Coup de tonnerre : Soro A. est à Abidjan

Côte d’Ivoire / Coup de tonnerre : Soro A. est à Abidjan

L’affaire fait la une à Abidjan. Alphonse Soro, un fervent affidé de Guillaume Soro est rentré dans la nuit du 12 janvier 2021 à Abidjan. Il met ainsi fin à plus d’un an d’exil forcé. Il s’était retrouvé en exil à la suite de la traque lancée contre les partisans de l’ex-président de l’Assemblée nationale, accusé de complot contre l’Etat.

Soro Alphonse, proche de Guillaume Soro et président d’un mouvement affilié au mouvement politique du président de Générations et Peuples Solidaires (GPS), a mis fin à son exil. Les conditions de son arrivée à Abidjan restent encore floues. Mais, il apparaît que l’homme a rompu les amarres avec Guillaume Soro.

Selon toute vraisemblance, Soro Alphonse n’a pas mis au courant Guillaume Soro de son projet de retour. Et c’est comme tout le monde que les partisans de Soro et lui-même évidemment ont appris que leur camarade de lutte est rentré en Côte d’Ivoire. Pour Soro, c’est un autre coup dur à surmonter.

Déjà, des Soroistes (partisans de Soro) laissent entendre qu’Alphonse Soro s’est inscrit dans la même lignée des défections comme l’a fait récemment Soro Kanigui du Raci. Ce dernier, sorti de prison, a engagé un bras de fer avec Guillaume Soro, allant jusqu’à appeler à voter pour Alassane Ouattara, lors de la présidentielle controversée du 31 octobre 2020.

A lire : Cote d’Ivoire : le Président ivoirien perd un procès en diffamation contre un journaliste en France