Monkeypox, un nouveau virus détecté chez les homosexuels ?

Monkeypox, le nouveau virus détecté chez les homosexuels ?

La maladie variole du singe appelée Monkeypox gagne le terrain au Royaume-Uni. En effet, selon les autorités sanitaires, des cas ont été recensé essentiellement chez les homosexuels et bisexuels. Ainsi, neuf cas ont été détecté.

Selon le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies infectieuses (ECDC), cinq cas ont été confirmés au Portugal et 20 autres suspects.

En Espagne huit cas détecté et mis en examen. « Ces derniers cas, ainsi que les autres rapportés à travers l’Europe, confirment nos préoccupations initiales quant à la possibilité de propagation du monkeypox au sein de nos communautés », a déclaré Susan Hopkins, conseillère médicale en chef de l’UKHSA (UK Health Security Agency).

Les autorités font allusion a une transmission probable du virus par voie sexuelle car selon eux les victimes ont déclaré avoir eu des relations avec des hommes. Mais pour l’instant, les scientifiques restent réticents sur la théorie selon laquelle la variole est une infection sexuellement transmissible.

Le virus se transmet par le biais d’un contact rapproché, de nature sexuelle ou non, avec une personne infectée ou ses vêtements.

Monkeypox, les symptômes

Les premiers symptômes de la variole du singe comprennent de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, des ganglions gonflés, une fatigue et des frissons – des symptômes peu spécifiques et communs à beaucoup d’infections virales. Des lésions cutanées peuvent apparaître d’abord sur le visage puis sur d’autres parties du corps, notamment sur les organes génitaux.

Lire aussi : Togo : des homosexuels expulsés à coup de poing à la plage

Dans la majorité des cas, l’infection n’est pas mortelle et se résorbe en l’espace de quelques semaines. Toute personne présentant ces symptômes est invitée par les autorités sanitaires à consulter un médecin pour limiter la propagation du virus.

D’après les dires, le premier cas de la variole a été détecté en Angleterre le 7 mai 2022 chez un voyageur en provenance de l’Afrique de l’ouest.

Deux homosexuels surpris en plein ébats dans une voiture

Deux hom0s3xuels surpris en plein ébats dans une voiture

Deux homosexuels âgés respectivement de 40 ans et 22 ans ont été surpris en plein ébats dans une voiture stationnée à un terrain de football. Ils ont été déniché par un passant curieux. Il s’est ensuite approché pour voir ce qui se passait et c’est ainsi qu’il a surpris deux hommes en pleins ébats sexuels.

Enervé, il a coincé la portière pour les empêcher de sortir, avant de crier de toutes ses forces. Ainsi, les populations ont débarqué en masse sur les lieux. Extirpés du véhicule, le couple a été sévèrement bastonnés avant d’être livrés à la police.

Lire aussi : Togo : des homosexuels expulsés à coup de poing à la plage

Après une fouille minutieuse du véhicule, les forces de l’ordre ont trouver un préservatif usagé. Conduits à la police où ils ont été entendus, B. Sarr (22 ans), se disant sans emploi, et M. Seck (40 ans), prétendu mécanicien ont avoué leur penchant contre-nature.

Les deux sont placés en garde à vue dans les locaux du commissariat central de la capitale du Rail. Une enquête a été ouverte. La scène se passe au Sénégal quartier Médina Fall de Thiès.

Burkina Faso : feuilleton homosexuel diffusé sur la chaine nationale provoque des tollés

Burkina Faso : un feuilleton homosexuel diffusé sur la chaine nationale provoque des tollés

Les téléspectateurs sont très remontés contre les responsables de la télévision nationale RTB. Pour cause, la diffusion d’un feuilleton d’homosexuel dans lequel deux femmes s’embrassaient affectueusement.

La scène est dénoncée par les téléspectateurs et les internautes, car elle est contraire aux valeurs du pays. Les responsables de la chaine ont réagi en présentant leurs excuses :

« Une scène contraire à notre éthique a été diffusée dans un de nos feuilletons ce mercredi 15 septembre 2021. Cette séquence a échappé à la vigilance de notre commission de visionnage des contenus. Elle a suscité l’indignation légitime de beaucoup de téléspectateurs ».

Le service des programmes de la télévision du Burkina s’excuse auprès de ses téléspectateurs pour cet incident malencontreux. Merci pour votre fidélité. », ont –ils publié.

Lire aussi : Une « sœur religieuse » filmée en train de danser avec des squelettes près d’un cimetière (Photos)

Ce manque de respect à la déontologie a couté à la direction de la RTB. Nous apprenons même le remplacement du Directeur général.

Faits divers : devenant gay, son père s’y oppose et lui tranche la gorge

Faits divers : devenant gay, son père s’y oppose et lui tranche la gorge

La scène se passe en Suisse, il s’agit d’un père de famille qui s’est violemment opposé au genre sexuel de son fils gay. Il lui a mis un couteau sur la gorge en apprenant qu’il est homosexuel.

En effet, les faits remontent en octobre 2019 en Suisse dans la ville de Berne où un jeune nommé Seran a failli perdre la vie. Il a été sévèrement violenté par son géniteur qui a appris qu’il est homosexuel. Situation inacceptable !

En effet, le jeune âgé de 17 ans a été brusquement réveillé un matin par son père qui lui avait mis un couteau sur la gorge en lui demandant avec colère et virulence «Tu es gay? Tu es gay?».

Le garçon surpris par le geste de son père s’est senti embarrasser, mais a pu réussir à sortir de l’étreinte de son géniteur en se réfugiant chez les voisins qui ont rapidement appelé les secours. Néanmoins, son cou a été tranché et les cicatrices sont toujours là.

C’est une situation qui prend de l’ampleur de nos jours où certains gouvernements légalisent même le mariage homosexuel. Des prises de position qui jusqu’à nos jours sont condamné par des populations tout comme le cas de ce papa qui a failli tuer son fils.

Lire aussi: Ghana : en quête de maris, ces femmes célibataires demandent au Président de libérer les prisonniers