Lions indomptables

Scandale / Coupe du monde 2022 : Les Lions Indomptables se ruent vers la sorcellerie

Les Lions Indomptables du Cameroun sont au cœur d’une polémique. Quelques semaines avant le début de la coupe du monde au Qatar, un gros scandale médiatique éclate au visage de la FECAFOOT. Dans un reportage de la Radio France Internationale (RFI) datant du 6 octobre 2022, il est rapporté que plusieurs joueurs camerounais ont recours à de la sorcellerie, afin d’améliorer leur performance. Des propos diffamatoires et maquillés au vernis de la crédibilité, selon Samuel Eto’o.

Du mysticisme dans le football camerounais

On ne badine pas avec la sorcellerie au sein des Lions indomptables. La plupart des footballeurs camerounais se ruent vers les villages éloignés au fin fond de la forêt équatoriale, à la recherche et à la rencontre des tradipraticiens, rapporte la RFI. Le média a dévoilé dans son récent article avoir participé à un rituel mystique dans un village reculé au cours duquel, deux joueurs des Lions indomptables ont été aperçus. Leurs identités n’ont pas été dévoilées. 

« Comme la Coupe du monde approche, plusieurs joueurs des Lions indomptables ont recours à de la sorcellerie, à la magie, aux marabouts avec but de déstabiliser leurs adversaires. Chacun veut être sélectionné, ou être titulaire. Ainsi, pour les compétitions importantes comme la Coupe du monde ou encore la Coupe d’Afrique des nations, les joueurs font souvent appel à mes services pour invoquer les dieux afin de perturber l’adversaire« , propos d’un marabout qu’on peut lire dans le reportage. 

Après la publication de l’article, la réponse de la Fédération camerounaise de football n’a pas tardé à venir. Dans un droit de réponse adressé à la Présidente Directrice Générale, l’instance faîtière du football camerounais a dénoncé les allégations douteuses et des propos diffamatoires. 

« Le florilège de citations anonymes et d’adjectifs indéfinis ne trompe que les lecteurs de mauvaise foi« , a écrit Samuel Eto’o.

L’ancien capitaine des Lions Indomptables se désole qu’on jette ainsi du discrédit sur les footballeurs camerounais, toutes générations confondues. Démentant ces propos, l’actuel président de la Fecafoot exige que son droit de réponse soit intégralement publié sur le site internet du média français.

Il faut noter que ce n’est pas la première fois qu’une affaire de maraboutage entache l’histoire du football « noir ». L’exemple la plus récente est celle qui ébranle la famille Pogba. 

Togo : en visite à Lomé, Samuel Eto’o rencontre Faure Gnassingbé

Togo : en visite à Lomé, Samuel Eto’o rencontre Faure Gnassingbé

L’ex- attaquant du Fc Barcelone, Samuel Eto’o séjournait ce weekend end à Lomé la capitale togolaise. Au cours de cette visite en terre togolaise, l’ancien coéquipier de Lionel Messi au FC Barcelone a rencontré le président de la République Faure Gnassingbé.

L’information a été donnée par la star camerounaise sur ses comptes sociaux. « Ce fut un privilège de rencontrer le Président Faure Gnassingbé du Togo et de recevoir un accueil chaleureux. Merci ! », a-t-il posté.

En effet, son séjour a été également marqué par sa présence au stade municipal de Lomé dans le cadre d’un match amical qui opposait ASKO de Kara et les Anges FC de Notsè. Et selon les informations, c’est le président du club d’ASKO, Mey Gnassingbé qui aurait invité le 4 fois ballons d’or africain.

Lire aussi: Ligue des champions : Barcelone – PSG, la remontada de l’équipe de Lionel Messi attendue

A son passage au stade, Samuel Eto’o n’a pas manqué de prodiguer des conseils aux joueurs. L’ancien capitaine des Lions Indomptables a rappelé aux joueurs des deux clubs, la nécessité de viser haut, de faire beaucoup de sacrifices, d’efforts afin d’atteindre leurs objectifs. Il n’a pas oublié de préciser qu’ils doivent également avoir beaucoup de chance. « J’ai eu beaucoup de chance ! Parce que je suis arrivé dans de très belles équipes avec de très bons joueurs », débute-t-il avant de peindre les réalités du haut niveau : « … mais ces bons joueurs ne jouaient pas pour moi ; ils étaient là aussi pour jouer. Très souvent, certains d’entre eux devaient s’asseoir sur le banc de touche pour que je joue. Donc il y avait ce respect-là ». Réussir à s’imposer dans un effectif de grands joueurs nécessite beaucoup de travail, de la détermination, de la volonté.

Pour le Camerounais, l’autre facteur qui provoque la réussite, est de croire qu’on est meilleur ou le meilleur et de tout faire pour l’être. « Dans ma tête, je me disais qu’il fallait que je sois le meilleur. Je n’avais jamais pensé en priorité à l’argent. Évidemment, on me payait, mais derrière, je me disais qu’il fallait que je sois le meilleur. Dans notre petite Afrique là, avec toutes les difficultés que nous avons connues, il fallait que je sois le meilleur », rappelle l’ancien coéquipier de Lionel Messi au FC Barcelone.

« Faites donc toujours cette réflexion. Ayez envie de gagner des championnats, ayez surtout envie d’être les meilleurs », a conseillé Eto’o à ses jeunes togolais qui aspirent à une carrière professionnelle.