Togo : Un mort et 5 blessés dans 2 accidents sur la route Lomé-Kpalimé

Togo : Un mort et 5 blessés dans 2 accidents sur la route Lomé-Kpalimé

Deux graves accidents ont été signalés sur la Nationale numéro 5 dans la matinée de ce jeudi 29 septembre 2022. L’information a été rapportée par nos confrères d’AfreePress.

Un mort et cinq blessés, c’est le bilan du drame survenu ce matin. Aux alentours de huit heures, un premier accident dans le secteur d’Avenou, causé un camion lourd a tué un conducteur de moto. D’après notre source, les deux engins roulaient en direction de Lomé quand le malheur s’est produit.

À quelques mètres du drame, plus précisément au niveau du carrefour Franciscain (Adidogomé) un second accident a été signalé. Selon les informations, un véhicule roulant à vive allure également en direction de Lomé serait la cause du drame. Le conducteur de la voiture personnelle a quitté sa trajectoire pour malheureusement, renversé cinq personnes. Il finit sa course dans une boutique. Les sapeurs sont rapidement descendus sur les lieux pour évacuer les blessés.

« Nous étions en train de traverser la route. Un conducteur de taxi moto s’est arrêté pour nous faire signe de passer. À peine arrivés au milieu de la route, nous avons vu le conducteur arrivé à vive allure. En voulant nous éviter, il a dû dévier de l’autre côté de la route. Il a malheureusement ramassé quatre motos qui venaient de Lomé avant d’atterrir dans une boutique », a confié un témoin du drame.

Lire aussi : Bénin : 2 voitures percutent la clôture de la présidence

Au micro de nos confrères, les usagers de la route Lome-Kpalimé ont invité les autorités communales à accélérer l’installation des deux tricolores sur cette voie, afin de réduire les accidents.

C’est l’occasion pour nous également de rappeler à tous les conducteurs d’engins motorisés de faire plus preuve de prudence sur nos routes

Lomé : une nouvelle agression neutralisée par les gendarmes

Lomé : une nouvelle agression neutralisée par les gendarmes

Une nouvelle agression a eu lieu jeudi à Fréau jardin à Lomé. Selon les informations données par le ministre de la sécurité, un malfrat a attaqué une boutique de vente de machines électroniques.

L’agresseur a poignardé un garde privé à l’entrée de la boutique et tentait de dévaliser le commerce. Ainsi, rapidement les gendarmes ont été alerté et se sont dépêché sur les lieux. Malgré les tentatives des forces de l’ordre a stabilisé l’agresseur, ce dernier était de plus en plus violent.

Une situation qui a obligé les gendarmes à le neutraliser par un tir de sommation. « Il a été neutralisé par un tir de sommation après des tentatives pour le maîtriser. L’individu a été mortellement atteint », a expliqué Damehane Yark.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile a invité les forces de défense et de sécurité à poursuivre avec détermination leur mission de protection des personnes et des biens.

Surtout, précise-t-il, dans un contexte sécuritaire préoccupant, marqué par la recrudescence des actes de criminalité et de terrorisme. Il indique par ailleurs qu’une enquête a été ouverte pour clarifier les faits.

Lire aussi : Togo : 2 malfrats neutralisés par les forces de l’ordre ce 28 février à Lomé

Pour rappel, le jeudi 02 juin dernier, un tchadien de 51 ans avait poignardé un gendarme à la poitrine et a blessé grièvement un policier. Il est décédé après suite à des bastonnades de la population. Le policier victime, après évacuation d’urgence à l’hôpital a également succombé.  

« C’est du Génie » : EAMAU-UL / ESIG-IAEC, les scores de la première journée

« C’est du Génie » : EAMAU-UL / ESIG-IAEC, les scores de la première journée

Lancé officiellement le 30 avril dernier pour raviver la culture générale au Togo, « C’est du Génie » a tenu ses promesses. La compétition a rassemblé les férus du jeu ce samedi 14 mai 2022, dans la salle du centre de formation Energy Génération à Lomé.  

Elle est l’initiative du Club Einstein en partenariat avec Kekely Digital, une Agence de communication basée à Lomé.

« C’est du Génie », huit Universités en compétitions

Pour ce premier numéro, quatre (04) Universités se sont affrontées dans une ambiance festive, avec un public enthousiasmé venu pour supporter leurs équipes.

Les matches ont opposé l’Eamau (École africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme) à l’Université de Lomé (UL) et ensuite ESIG Global Success à l’IAEC (Institut africain d’Administration et d’Études Commerciales).

Sous la commande du présentateur Ahlonko Octave, les équipes ont répondu, soit simultanément ou tour à tour dans un temps record aux questions posées. Ainsi, avec des rubriques « Eclairs, Collectives, Cantonnade, Identification, Face à face, Thème, Lettre du match », les équipes ont démontré leur capacité intellectuelle. L’ensemble encadré par un jury expérimenté du domaine.

Des questions de culture générale allant de la politique à la culture en passant par l’art culinaire sans oublier le numérique notamment les réseaux sociaux ont garni la partie.

Les scores

A l’issue, le premier match a été remporté par l’Université de Lomé par un score de 460 contre 120 pour les architectes et urbanistes. Le second duel à l’affiche défiait ESIG Global Success face à l’IAEC. Il a été remporté, à l’issue par ESIG sur un score de 260 contre 90.

Lire aussi : « C’est du Génie », une compétition inter-universités pour ressusciter la culture générale au Togo

Pour le président d’organisation, c’est le début d’un rêve qui s’est concrétisé. « Nous avons marqué un pas et C’est du Génie marquera le début de la résurrection de la culture générale au Togo », a laissé entendre Elom Ayedji. « Je suis nettement heureux et je remercie Dieu, les partenaires ainsi que tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de ce premier numéro », a-t-il poursuivi.

Le public lors de la première journée de C’est du Génie

Le prochain rendez – vous est donc pris le mercredi 18 mai à Energy Generation avec trois matches au programme. Rappelons que pour cette première édition, huit (08) Universités ont donné leur aval. Il s’agit de ESGIS, l’EAMAU, l’Université de Lomé, ESTABAT, ISLA, IAEC, ESIBA, ESIG.  

Association CADD-Togo, aux côtés des populations vulnérables

Inondation à Lomé : l’Association CADD-Togo, aux côtés des populations vulnérables

L’association dénommée Centre d’Action pour le Développement Durable(CADD-Togo), a procédé au lancement de l’opération de curage des caniveaux à Adéwui-Gakpoto et Doumassesse-Gakpoto, ce samedi 23 avril 2022.

Les dégâts causés par les inondations dans les périmètres d’Adéwui-Gakpoto et Doumassesse-Gakpoto, après les récentes pluies, n’ont pas laissé indifférente l’Association CADD-Togo. Elle est intervenue pour soulager, un tant soi, les populations.

CADD -Togo, engagé contre les inondations à Lomé

Lomé, la capitale togolaise, commence par enregistrer les premières pluies. La crainte des dégâts que peuvent provoquer les inondations, notamment dans les quartiers vulnérables de la commune du Golfe 3, a mis en alerte l’Association CADD-Togo.

Opération de curage des caniveaux à Adéwui-Gakpoto et Doumassesse-Gakpoto

Après la récente pluie, les équipes de cette association s’étaient rendues sur les lieux, pour constater les innombrables immondices dans le périmètre d’Adéwui-Gakpoto et Doumassesse-Gakpoto. Les caniveaux obstrués par les ordures, peinent à jouer leur rôle d’évacuation, avec comme conséquences, des maisons inondées, en état d’insalubrité, etc.

Face à l’inquiétude des populations et dans un élan de solidarité, l’opération curage de caniveaux a été lancé, ce samedi par l’association, dans cette zone.

Pour la Directrice Exécutive de CADD-Togo, Mme Patricia MADJOULBA, cette initiative, qui dans son urgence, améliorera à minima le bien-être des populations de cette bande des rails, est consécutive aux orientations assignées par le président du Conseil d’Administration de l’Association qu’elle dirige.

CADD-Togo, l’urgence du civisme

Elle s’étendra sur plusieurs jours avec l’appui d’une équipe constituée de 20 jeunes, organisés et outillés par l’Association CADD-Togo.

Lire aussi : Togo : après les crampons, Adebayor se lance dans l’agriculture

Tout en constatant la prise en compte d’une partie des doléances tant exprimées par les populations de cette zone inondable, par l’association, c’est le lieu de saluer l’initiative de CADD-Togo et insister sur la nécessité d’une prise en compte réelle de cette question dans ce périmètre et au-delà.

opération de curage des caniveaux à Adéwui-Gakpoto et Doumassesse-Gakpoto

Mais aussi rappeler l’urgence du civisme des populations dans la gestion des déchets, pour éviter à l’avenir les inondations, pour le bonheur de tous.

Togo : un géant baobab chute sur plusieurs voitures à Lomé

Togo : un géant baobab chute sur plusieurs voitures à Lomé

La pluie s’est abattue mercredi à Lomé. A l’issue, un grand baobab est chuté sur des voitures stationnées devant la direction de Sanlaam.  

La grande pluie qui s’est abattue sur la ville de Lomé a fait des dégâts. Un géant baobab s’est écrasé sur plusieurs voitures devant la direction de Sanlaam assurance. Selon les informations, le vent qui a soufflé avant le début de la pluie serait à l’origine du drame.

Lire aussi : Togo : des homosexuels expulsés à coup de poing à la plage

Dans les vidéos qui circulent sur la toile, on peut voir plusieurs voitures sous le baobab qui s’est écroué. D’après les témoins, il s’agit des voitures des employés de la société d’assurance située en face de GTA.

Togo : des homosexuels expulsés à coup de poing à la plage

Togo : des homosexuels expulsés à coup de poing à la plage

Une scène s’est produite ce dimanche à la plage à Lomé. Des homosexuels ont été expulsés à coup de poing à la plage. En effet, une foule de jeune ont chassé des homosexuels qui pratiquaient des actes obscènes aux yeux du monde.

Arrivé tous pour se divertir, à la plage, rouvert il y’a quelques semaines par les autorités, la population se sentait dérangé par les divers spectacles que livraient ses homosexuels.

Choqué, un groupe s’est levé pour les chasser des lieux par des cris. Ils sont une dizaine de jeunes homosexuels avoir été expulsés avec des cris et insultes.

Lire aussi : Golfe 1 : ce nigérien poignarde mortellement un jeune togolais pour une affaire de portable

Rappelons qu’au Togo, la Loi condamne toutes pratiques homosexuels. Selon la législation togolaise, les actes homosexuels sont passibles de trois ans d’emprisonnement et d’une amende allant d’un million (1.000.000) à trois millions (3.000.000) de francs CFA ou de l’une de ces deux peines.