Jeune Afrique dans une affaire de fausse information sur Macky Sall

Jeune Afrique dans une affaire de fausse information sur Macky Sall

Dans l’une de ses publications, le journal Jeune Afrique a annoncé une visite en Ukraine des présidents de l’Union Africaine et de la CEDEAO. Il s’agit de Macky Sall du Sénégal et Umaro Embalo Sissoco de la Guinée Bissau.

En effet, dans un communiqué rendu public par la présidence sénégalaise, il s’agit d’une fausse information. La Présidence de la République a apporté un démenti formel à l’information selon laquelle, le « chef de l’Etat sénégalais Macky Sall et le président de la Guinée et Président en exercice de la Cedeao, Umaro Sissoco Embalo, seraient attendus à Kiev (Ukraine), d’ici à la fin du mois d’août sur invitation du président Volodymyr Zelensky ».

Lire aussi : Concert de casseroles au Sénégal : le geste de ce taxi fait jaser (vidéo)

Concert de casseroles au Sénégal : le geste de ce taxi fait jaser

Concert de casseroles au Sénégal : le geste de ce taxi fait jaser (vidéo)

La capitale sénégalaise a vibré au son d’un concert de casseroles mercredi pour envoyer un message au président de la République Macky Sall. C’est sur l’initiative de l’opposant Ousmane Sonko, leader de Pastef. Un appel que les sénégalais ont répondu en envahissant les rues de la capitale.

Tapant ustensiles de cuisine, klaxons, l’appel a été observé un peu partout en commençant par l’université Cheikh Anta Diop.

Dans la foulée, le geste de manifestation d’un taxi a retenu l’attention et fait jaser sur la toile. En effet, le conducteur de la voiture n’ayant pas le temps de sortir et se manifester en bon et du forme, à attacher le couvercle d’une marmite au derrière de sa voiture. Une vidéo captée et massivement partagée sur la toile.

Lire aussi : Ce footballeur surpris en flagrant délit d’adultère (vidéo)

Ce mouvement de protestation est intervenu après que l’opposant estime que Macky Sall a des intentions de briguer un troisième mandat présidentiel.

« Que tout le Sénégal bruisse et que Macky Sall comprenne que les Sénégalais ne sont pas d’accord avec ses velléités dictatoriales ni avec son projet funeste de troisième mandat », a déclaré Ousmane Sonko lundi.

https://actusalade.com/affaire-gana-gueye-macky-sall-position/

Homosexualité : Macky Sall très catégorique et prévient

Après sa prise de position dans l’affaire Idrissa Gana Gueye, le président sénégalais Macky Sall maintient sa fermeté sur la question d’homosexualité.

A la question posée lors d’une interview accordée à l’insulteur public Khaliphone sur l’homosexualité, le président de la République a opposé son refus catégorique au mouvement et a envoyé un message fort à ses ministres.

Dans son intervention, M. Sall menace de sanctionner ses ambassadeurs, ministres et autres qui signeront un quelconque document visant à légaliser l’homosexualité.

« Quelque soit la position, opposition comme pouvoir les gens doivent parler sur des choses qui reflètent à la vérité. Chacun peut avoir des convictions, mais il ne doit pas inventer.

Car ce dernier ne permet pas d’accéder au pouvoir ni d’atteindre à ses objectifs. Je garde la même posture depuis toujours. Jamais je ne changerai la loi en place malgré les pressions. Que les gens arrêtent donc d’inventer des choses qui n’existent pas.

Car cela ne saurait leur faire accéder au pouvoir ou d’atteindre à ses objectifs. Avant hier, à Genève dans un sommet de l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) le Sénégal et la Lybie sont les deux Etats qui ont refusé de voter le document », a répondu Macky Sall d’un ton ferme à l’activiste Khaliphone.

Lire aussi : Affaire Gana Gueye : Macky Sall prend position

« Ni le pouvoir, ni l’argent ne me feront changer la loi, alors que ce débat soit clos. C’est une chose que personne n’ose légaliser dans ce pays. Parce que les Sénégalais ne vont pas l’accepter », a-t-il ajouté.

CAN 2022 : victoire des Lions, Macky Sall fait une grande annonce

CAN 2022 : victoire des Lions, Macky Sall fait une grande annonce

Le Sénégal de Sadio Mané a remporté pour la première fois dans l’histoire du football du pays, sa première CAN. Un moment d’euphorie, de joie sur l’étendue du territoire national. Même sentiment au palais présidentiel. Le président Macky Sall décrète cette journée de lundi 7 février fériée, chômée et payée ».

Lire aussi : CAN 2022 : le Sénégal sacré champion de la 33e édition

“Champions d’Afrique !!! Quel match ! Quelle équipe ! Vous l’avez fait ! Grand moment de football, grand échange et fierté nationale. Tellement fier de vous ! Félicitations à notre héros !”, a écrit le président sur son compte twitter.

Le président Macky Sall, par son agenda devait s’absenter du Sénégal jusqu’au 9 février pour différents séjours en Égypte, en Éthiopie et aux Comores. Mais le numéro 1 sénégalais a « annulé » ces voyages pour « accueillir lundi à 13 heures », Aliou Cissé et ses conquérants à l’aéroport militaire de Yoff à Dakar.

la menace de Macky Sall aux lions de la teranga !

CAN 2022 : la menace de Macky Sall aux lions de la teranga !

Les Lions de la teranga devront prendre leur vol ce mardi pour le Cameroun dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations. Avant leur départ, a eu lieu la cérémonie de remise de drapeau en présence du Président de la République, Macky Sall.

Dans son message de soutien et de motivation, Macky Sall a envoyé un message fort à Aliou Cissé et ses poulains. « Cette fois-ci, je ne parle pas de finale mais de coupe. Il faudra vous battre pour nous ramener la coupe », a déclaré le Président.

Et de poursuivre, « vous pouvez le faire. Vous êtes les meilleurs aux plans tactique, technique et qualitatif ». Le reste étant à présent une question de « volonté » et de « combativité », a ajouté le Chef de l’Etat.

Lire aussi : CAN 2022 : un marabout prédit l’équipe qui remportera la coupe

Le Président a remis le drapeau aux joueurs qui ont décollé dans la soirée pour Cameroun. Favori pour cette 33e édition, le Sénégal sera en phase de poules dans le groupe B. Ils seront en duel contre le Zimbabwe, la Guinée et le Malawi.

Pour mémoire, les Lions de teranga n’ont pas gagné une coupe de la CAN dans leur palmarès. Un gros défi pour le pays qui a manqué le trophée deux fois notamment en 2000 contre le Cameroun et en 2019 contre l’Algérie.

Sénégal : les premiers mots de l’opposant Ousmane Sonko après sa libération sous contrôle judiciaire

Sénégal : les premiers mots de l’opposant Ousmane Sonko après sa libération

Le jeune opposant Ousmane Sonko, remis en liberté sous contrôle judiciaire, s’est adressé au peuple sénégalais ce lundi après de rudes manifestations dans le pays. Libéré, le jeune animal politique devenu une icône mondiale et surtout un héros national, s’est adressé tout premièrement aux populations sénégalaises dans les rues avec des mots de reconnaissance. Rappelons tout de même qu’il a été accusé dans une affaire de viol et de menace de mort sur la personne d’Adji Saar.

Quelques-unes de ses déclarations sur son compte twitter :

« Ce n’est pas le combat pour Ousmane Sonko. Nous devons entendre le message et avoir une lecture de ce que le peuple dit. Nous rendons hommage aux jeunes qui ont compris, bien avant nous autres politiques, les enjeux de ce combat ».

« Nous remercions également toutes les personnes qui ont porté ce combat pour la démocratie. En ce 8 mars, je rends hommage aux femmes de tout bord. Que l’on ne s’y trompe pas. Ce combat est celui du peuple, pour le peuple, debout pour les acquis démocratiques », a-t-il posté. Et de poursuivre : « Pour finir, ils parlent de contrôle judiciaire, mais qu’ils se le tiennent pour dit, je suis un acteur politique et personne ne me privera de mon indépendance politique. Et que s’ouvre le procès pour que la vérité éclate ».

Pour mémoire, Ousmane Sonko, le jeune opposant a été arrêté alors qu’il se rendait au tribunal pour répondre des charges retenues contre lui. Depuis lors, des tensions ont éclaté dans le pays faisant des pertes humaines et matérielles. Vivement que le calme regagne le pays suite à sa libération.

Vous pourriez aussi lire : Bénin : Reckya Madougou impliquée dans une affaire de terrorisme