Mort du fils de Davido : cette prophétie datant de janvier secoue la toile 

Mort du fils de Davido : cette prophétie datant de janvier secoue la toile 

L’annonce de la mort du fils de Davido, artiste chanteur nigérian secoue le monde et le showbiz en général en ce début de semaine. 

Ifeanyi (3 ans), le fils que Davido a eu avec Chioma, est mort noyé dans la piscine dans la résidence de Davido à Banana Island à Lagos. D’après la presse locale, le drame est survenu à l’absence du couple. Ifeanyi aurait été sous l’eau pendant un bon moment avant d’être repéré et transporté d’urgence dans un hôpital.

La prophétie sur la mort du fils de Davido

Dans la journée de ce mercredi, une capture d’écran concernant l’artiste Davido a circulé sur la toile indiquant une prophétie du prophète Samuel King Ministries, datant de janvier, dont l’année n’a pas été précisée.

 » Prions pour David ADELEKE alias Davido. Dans une vision, j’ai vu 2022 avec tant d’opportunités pour lui, de récompense et de récompense ! C’est la plus grande année pour lui-même jusqu’en 2023 ! Mais prions contre toute flèche de mort SURTOUT contre son fils ! N’importe quel proche. Dieu m’a révélé cela que cela arrivera si les prières ne sont pas FAITES. Je vois T et Y comme un indice très important pour cette prophétie également. DES CHOSES SE PASSENT !  », lit-on sur la capture.  

Un post qui fait jaser sur la toile. Pour certains, les prophètes sont des hommes de Dieu qui voient ce que nous on ne voit pas. D’autres estiment que c’est un faux problème mettant en question la prophétie du prophète.

Lire aussi : Drame : Des élèves de primaire victimes d’un empoisonnement collectif

Pour rappel, le fils de la star a célébré le 20 Octobre dernier, son anniversaire. « Je prie de tout mon cœur pour que Dieu t’accorde une santé parfaite et un bonheur pur aussi longtemps qu’il est humainement possible. Tu deviendras plus grand que Moi, Joyeux anniversaire, fils @davidifeanyiadeleke ! !! », a posté Davido témoignant son amour à son fils.

Paris : un artiste haïtien s’écroule et meurt en plein concert

Paris : un artiste haïtien s’écroule et meurt en plein concert

Un drame à la Papa Wemba s’est produit ce Week end à Paris. Il s’agit du décès sur scène de l’artiste haïtien Mikaben.  

En effet, le samedi 15 octobre, Mikaben était en concert à l’Accor Arena à Paris avec le groupe Carimi. Une sacrée performance de l’artiste saluée par ses fans lorsqu’il interprétait les morceaux Ou pati/Hello Baby et Baby I Miss You.

Ce n’est qu’après le show qu’il s’est effondré sur le podium lorsqu’il retrouvait les vestiaires. L’artiste s’est effondré à cause d’une crise cardiaque vers 23h. Il a succombé à l’âge de 41 ans malgré les tentatives de réanimation des secouristes.

« C’est très compliqué. On a besoin de prières. Quelqu’un s’est évanoui », a-t-il dit, sans dévoiler l’identité de la personne en question. Après quelques heures que son nom a été dévoilé. La soirée a pris fin en même temps.

Lire aussi : Concert Tayc à Abidjan : Quand des filles se bagarrent sur la… de l’artiste (vidéo choc)

Une scène similaire à celle de l’artiste congolais, Papa Wemba qui s’est écroulé en plein concert au Festival des Musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) à Abidjan.

Notons que quelques heures avant le concert, Mikaben s’était filmé avec un sourire montrant un peu ce qui va se passer la soirée qu’il a posté sur page Instagram.

Indonésie : Une émeute entre Arema FC et Persebaya fait plusieurs morts

Indonésie : Une émeute entre Arema FC et Persebaya fait plusieurs morts

Une bagarre entre les supporters de l’équipe du Arema FC et de Persebaya Surabaya en Indonésie. Un affrontement qui s’est viré à un drame causant plusieurs morts et blessés au stade Kanjuruhan, dans la ville de Malang (est).

D’après les rapports de la Police locale, au moins 127 personnes sont mortes. Selon les autorités, les supporters de l’équipe du Arema FC ont pénétré le terrain et ont provoqué la réplique du camp adverse causant des décès dont deux policiers.

Ce mouvement d’humeur est intervenu après que l’équipe du Arema FC a été battu (3-2) par son principal challenger Persebaya Surabaya. Une première pendant 20 ans d’affrontement entre les deux équipes.

Lire aussi : Qatar 2022 : Adebayor, Mbappé …, New World TV dévoile ses consultants à la Coupe du monde

Inconcevable, les supporters d’Arema FC ont envahi l’air de jeu. La tentative de dispersion par les gaz lacrymogènes de la police n’a pas donné grands résultats. « Dans l’incident, 127 personnes sont mortes, parmi lesquelles deux policiers. Trente-quatre personnes sont décédées à l’intérieur du stade et le reste a succombé à l’hôpital », indique le communiqué du chef de la police locale Nico Afinta.

Saisi par l’affaire, le président indonésien a ordonné l’ouverture d’une enquête et « une évaluation complète des matchs de football et des procédures de sécurité », par les acteurs du football et la police.

Drame : bagarre mortelle entre 2 pr0stituées transgenres ; les faits

Drame : bagarre mortelle entre 2 pr0stituées transgenres ; les faits

Dans la nuit du 10 au 11 août, une bagarre mortelle a éclaté entre deux prostituées transgenres dans le quartier de Pigalle à Paris. On signale un mort et l’auteure présumée du meurtre est toujours en fuite.

Une femme transgenre d’origine congolaise a été poignardée à mort dans une rixe mortelle avec sa collègue travailleuse de sexe. Selon les informations qui nous sont parvenues, les faits ont eu lieu vers 3 h du matin. Pour des raisons qui restent inconnues, l’une des prostituées transgenres a poignardé sa seconde et a pris la fuite.

Lire aussi : Drame : elle tue sa voisine lors d’une bagarre diffusée en direct sur Instagram (vidéo)

La victime, âgée de 39 ans, serait décédée 2 heures plus tard malgré les soins des SAMU. Une autopsie de la victime a été annoncé pour déterminer la cause exacte de sa mort. Une enquête pour meurtre a été ouverte.

Afrique du Sud : Frederik Willem de Klerk a tiré est mort

Afrique du Sud : un ancien président du pays a tiré sa révérence

Frederik Willem de Klerk, est mort des suites d’un cancer. Dans la lignée des présidents blancs du pays, il est le dernier président. L’information émane de sa fondation.

De Klerk, né en 1936 à Johannesburg au sein d’une famille d’Afrikaners est décédé le jeudi à son domicile à l’âge de 85 ans. Il a dirigé l’Afrique du Sud de 1989 à 1994.

Lire aussi : La mère d’Ornella Laine raconte les moments tragiques de sa fille

Notons qu’en 2006, lors des célébrations de son 70e anniversaire, Nelson Mandela, lui a rendu des hommages pour son dans l’inconnu politique.

REMY NGONO présente ses excuses pour avoir annoncé la mort de Jacob

Group Kassav’ : REMY NGONO présente ses excuses pour avoir annoncé la mort de Jacob

Testé positif à la Covid-19, la star du zouk guadeloupéen Jacob DESVARIEUX a été hospitalisé et placé dans un coma artificiel. Son état est stable selon les dernières informations données par les médecins.

Cependant, par maladresse et non vérification de l’information, Remy Ngono, journaliste sportif à la Radio France Internationale, a, dans une publication sur sa page Facebook, annoncé la mort de Jacob DESVARIEUX. Dans une récente sortie, il présente ses excuses après constat de l’état de santé du Co-fondateur du groupe Kassav’.

Fake News

 En déplacement pour quelques jours de vacances d’été, j’ai confié la gestion de ma page aux administrateurs. Et quand je me connecte à l’instant, je découvre avec stupéfaction que l’un d’eux a publié que Jacob DESVARIEUX est mort en relayant les sources de plusieurs sites dont Media 2 Africa et de Dominique Sopo ancien responsable de SOS Racisme.

Lire aussi : Group Kassav’ : Jacob Desvarieux est dans un état stable, en coma artificiel

Immédiatement, après avoir vérifié auprès de la famille, des membres de Kassav et de certains collègues, j’ai la certitude que cette information est FAUSSE. En qualité de responsable de la page Remy Ngono, je présente mes excuses à mes followers et prends des sanctions contre mon collaborateur auteur de cette publication qui a été supprimée.

Un état stable

 Cependant, je confirme que Jacob DESVARIEUX a été plongé dans le coma et ne s’est pas encore réveillé. Diabétique et greffé d’un rein en 2008, le chanteur fait partie des personnes les plus à risque. Lorsqu’il a été testé positif au coronavirus lors d’un contrôle périodique pour sa greffe, les médecins l’ont placé en réanimation. « Jacob Desvarieux a reçu les deux doses de vaccin. Cependant, comme il prend des immunosuppresseurs, son immunité est très amoindrie. C’est donc ce qui lui vaut aujourd’hui d’être en réanimation au CHUG », explique La 1ère. L’information a été confirmée par Los Production et Kassav Management dans un communiqué publié dimanche 18 juillet. Ce lundi sa situation est stable, mais il n’est pas encore sorti d’affaire. Je lui souhaite prompt rétablissement. »

J. REMY NGONO