Vie chère au Togo : du transfert d’argent direct aux parents d’élèves

Vie chère au Togo : du transfert d’argent direct aux parents d’élèves

C’est une bonne nouvelle pour la majorité de la population togolaise dans cette vie chère, et dans le lot, les parents d’élèves pour cette rentrée scolaire 2022 – 2023.

En effet, le président de la République Faure Gnassingbé vient de prouver encore une fois son engagement, de ne laisser aucun citoyen de côté dans ce contexte de vie chère. Dans un communiqué lu par le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures socio-économiques afin de protéger les couches vulnérables.

De nouvelles mesures contre la vie chère

Après plusieurs mesures déjà prises par les autorités, la grogne ne cesse de se faire ressentir au sein de la population togolaise. Ce 16 septembre, le président à travers un communiqué, a pris d’importantes décisions. Il est annoncé pour les fonctionnaires, une augmentation de 10 % de la valeur indiciaires des salaires et pensions. La pension retraite se voit également revaloriser d’une addition de 5 %.

Les nouvelles mesures ne s’arrêtent pas là. Le gouvernement annonce une gratification de l’avance sur salaire sur les 8 mois.

À l’approche de la rentrée académique, les parents d’élèves ne sont pas oubliés. Faure Gnassingbé a décidé d’une gratification spéciale de 3 milliards Fcfa par transfert monétaire direct aux parents d’élèves pour l’achat des fournitures scolaires. Tout cela, sans oublier la dotation additionnelle de 7 milliards en faveur du gaz butane.

« J’exhorte nos concitoyens à plus d’ardeur au travail par solidarité et au renforcement de la cohésion sociale par ces temps de crise afin de relever ensemble le défi du développement inclusif de notre pays, a indiqué dans le communiqué, Faure Gnassingbé.

Il faut également noter que le Togo tend vers une valorisation du SMIG dans tous les secteurs. Dans le communique, le chef de l’Etat assure qu’il a instruit le gouvernement à veiller à l’accélération et à l’aboutissement rapide des discussions avec les partenaires sociaux et le secteur privé en vue de sa revalorisation.

Ci-dessous, l’intégralité des nouvelles mesures :

1- Augmentation de 10 % de la valeur indiciaire des salaires et pensions de retraite pour les fonctionnaires civils et militaires et les retraités du secteur public, soit un montant annuel de 22,5 milliards de francs CFA

2- Revalorisation additionnelle de 5 % de la pension de retraite pour tous les retraités du secteur public (civil et militaire) et du secteur privé

Lire aussi : Vie chère au Togo : voici les produits exonérés de la TVA

3- Indemnité mensuelle de transport de 10.000 francs CFA à titre exceptionnelle pour chaque fonctionnaire de l’Etat, payable hors bulletin pour faire face à la hausse des frais de déplacement par ces temps difficiles, soit un coût annuel budgétaire de 8,8 milliards de francs CFA

4- Gratification du reliquat de l’avance sur salaire consentie en janvier 2022 aux fonctionnaires et retraités sur les 8 mois restants à rembourser, soit 7,1 milliards de francs CFA afin de leur permettre de faire face à la rentrée scolaire et à la cherté de la vie

5- Gratification spéciale de 3 milliards francs CFA par transfert monétaire direct au profit des parents d’élèves pour l’achat des fournitures scolaires

6- Subvention de 2,5 milliards de francs CFA pour l’acquisition des manuels d’écriture et de lecture pour les élèves de l’enseignement primaire

7- Augmentation de la subvention pour les engrais de 6 milliards de francs CFA pour la porter à 7,5 milliards de francs CFA afin de permettre de stabiliser les prix tout au long de la campagne 2021-2022 au profit des agriculteurs

8- Dotation additionnelle de la subvention aux produits pétroliers d 30 milliards d francs CFA pour la porter à 37,8 milliards de francs CFA afin de poursuivre le soutien de l’Etat à la flambée des prix des produits pétroliers induits par la situation géopolitique au plan internationale et la hausse du coût du dollar

9- Dotation additionnelle de la subvention au gaz domestique de 7,7 milliards de francs CFA pour la porter à 9,3 milliards de francs CFA afin de continuer à soutenir les ménages

10- poursuite de l’application des mesures fiscales prises en faveur du secteur privé dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Togo : le programme Novissi distingué à l'international

Togo : le programme Novissi distingué à l’international

Lancé au début de la pandémie du COVID-19, le programme Novissi a été distingué à l’international. Le projet mis en place par le gouvernement togolais a reçu un prix spécial au salon des innovations South by Southwest (SXSW) à Austin au Texas (USA).

En effet, l’application GiveDirectly-Novissi, destiné à combattre la pauvreté a reçu un prix spécial du jury. Elle a été conçu avec le soutien d’une Université américaine sur la base de l’imagerie satellitaire et l’intelligence artificielle, nous indique RFI.

Pour rappel, Novissi, est un programme de transferts monétaires mis en place en avril 2020 par l’Etat togolais dans le cadre d’accompagnement de la population prises en cette période de la pandémie du coronavirus.

Lire aussi : Le togolais Gilbert Houngbo, prend la tête de l’OIT

Les personnes bénéficiaires étaient celles ayant perdu leurs revenus en raison des mesures de riposte contre la COVID-19 notamment le couvre-feu et le bouclage des villes.

Togo : arnaque avec un faux programme dénommé « SUPER NOVISSI », la Police a démantelé le réseau

Togo : arnaque avec un faux programme dénommé « SUPER NOVISSI », la Police a démantelé le réseau

Le programme « Novissi » mise en place par le gouvernement togolais afin de venir en aide aux personnes vulnérables en cette période de crise sanitaire devient un outil d’arnaque et d’escroquerie pour certains.

La semaine dernière, la Police Nationale a mis la main sur un escroc au Programme gouvernemental NOVISSI. D’après la Police, l’arnaqueur a mis en place plusieurs systèmes dénommés « DIAMANT BLEU, TACHE JOUVENCE D’OR, TONTINE SOLIDAIRE JEUNE, etc. » pour mieux escroquer ses victimes.

Sa dernière trouvaille a consisté à détourner à des fins malveillantes, le programme gouvernemental d’aide aux personnes dont les revenus ont été impactés par l’adoption des mesures de riposte contre la Covid-19.

En effet, surfant sur le succès du programme gouvernemental NOVISSI auprès des populations et utilisant certains symboles de la République, il a créé un système d’arnaque en ligne qu’il a choisi d’appeler « SUPER NOVISSI », afin de créer la confusion dans la tête des citoyens qui croient qu’il s’agit du programme gouvernemental.

Pour ce faire, il demande aux populations de souscrire à ce qu’il appelle « une aide sociale » en faisant un dépôt compris entre 5.000 et 200.000 F CFA sur une trentaine de comptes T-money et Flooz. En contrepartie, il promet à ses victimes des revenus quotidiens équivalents à 10 % du capital qu’elles ont investi. Ces promesses mirobolantes ont déjà séduit plus d’une cinquantaine de victimes. En réalité, il ne dispose d’aucun moyen pour honorer ses engagements vis-à-vis de ses victimes dont la situation financière était déjà précaire.

Ainsi, une perquisition effectuée à son domicile a permis de découvrir un lot de 37 cartes Sim Moov et Togocom sur lesquels les victimes ont transféré de l’argent. Il sera présenté à monsieur le Procureur de la République près le tribunal de Lomé pour répondre de ses actes.

La Police Nationale invite la population à la vigilance et rappelle que le programme gouvernemental NOVISSI n’a jamais été subordonné à un quelconque dépôt d’argent. Au contraire, dans le programme gouvernemental, l’Etat transfère les fonds aux bénéficiaires sans aucune contrepartie.

Lire aussi : Togo : grosse prise pour la police nationale

Togo/Coronavirus : 12 milliards de francs CFA pour le projet NOVISSI

Le projet NOVISSI institué pour aider les populations vulnérables face aux mesures restrictives liées au coronavirus, devrait couter 12 milliard de francs CFA à l’Etat togolais.

Prévu pour couvrir toute la période d’Etat d’urgence sanitaire (3 mois) ce plan d’allocation de revenu minimum de subsistance permettra aux hommes de bénéficier de 10500 FCFA.  Aux femmes 12500 FCFA et aux zed man 20000 FCFA par mois.

Lire aussi : Togo : la voie Togokome Aneho bientôt élargi

Pour le Ministre des Energies et des Mines, Marc Déderiwè BIDAMON ces prévisions pourraient être extrapolées si les circonstances l’exigent.

Toutes fois le caractère social de la chose devrait être respecté et toute tentative de fraude serait sévèrement punie.