Covid-19 : bientôt un pass vaccinal pour accéder dans les marchés

Togo / Covid-19 : bientôt un pass vaccinal pour accéder aux marchés

Après son instauration dans les lieux de culte, le pass vaccinal pourrait être appliqué dans les marchés. L’accès à ces lieux sera donc conditionné par la présentation d’un pass vaccinal ou d’un test PCR de moins de 72 heures.

Une réunion a été tenue dans ce sens le mardi 18 janvier 2022 avec les acteurs impliqués. La séance s’est déroulée entre le ministre Payadowa Boukpessi et les premiers responsables des différentes entités en charge de la gestion des marchés du Grand Lomé.

Selon Payadowa Boukpessi, cette nouvelle mesure sera prise afin de mieux faire face au variant OMICRON, qui est plus contagieux et qui fait ravage ces derniers jours au Togo.

Lire aussi : Pass vaccinal : rififi entre le gouvernement et les responsables religieux

« On nous a expliqué que le variant OMICRON compte tenu de sa nature, peut facilement se propager dans nos marchés, ce qui sera une catastrophe. C’est un variant du Coronavirus qui circule dans la nature. C’est pourquoi, l’autorité nous a demandé d’aller sensibiliser nos camarades à se faire vacciner pour éviter le pire. Donc, un délai de deux semaines est donné pour la sensibilisation. Après ce délai, on va démarrer le contrôle du pass vaccinal aux entrées des marchés », a rapporté AfreePress.

des cas du variant Omicron détectés au Ghana et au Nigéria

Covid-19 : des cas du variant Omicron détectés au Ghana et au Nigéria

Le nouveau variant omicron a foulé les sols ghanéen et nigérian. L’annonce a été faite par les deux nations qui ont détecté leur premier cas. 

En effet, le Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC), a indiqué, dans un communiqué ce mercredi, que les tests effectués sur trois personnes provenant de l’Afrique du Sud s’étaient « révélés positifs au variant ».

Lire aussi : Variant Omicron : le Togo prend des mesures

Même son d’alarme pour le Ghana, qui a annoncé le même jour, ses premiers cas de variant Omicron, chez des voyageurs en provenance du Nigeria et d’Afrique du Sud, révèlent les autorités sanitaires ghanéennes.

Pour rappel, le gouvernement togolais a pris des mesures en imposant une quarantaine obligatoire de 72h aux passagers en provenance de l’Afrique du Sud.