Guerre en Ukraine : Amnesty International au cœur d'une grosse polémique

Guerre en Ukraine : Amnesty International au cœur d’une grosse polémique

Amnesty International est dans de beaux draps après la publication d’un rapport publié sur le conflit en Ukraine. Mis en ligne et rendu officiel jeudi dernier, le document a suscité le désarroi et la colère des autorités ukrainiennes.

Dans son rapport au terme d’une enquête de 4 mois, l’ONG britannique accuse l’armée ukrainienne d’avoir établi des bases militaires dans des écoles et des hôpitaux. Elle révèle également que les troupes ukrainiennes ont attaqué des zones peuplées de civils, violant ainsi le droit humanitaire international.

Volodymyr Zelensky, mécontent de cette conclusion, accuse Amnesty International de « tenter d’amnistier l’État terroriste russe » en mettant « la victime et l’agresseur sur un pied d’égalité ». Samedi, la responsable d’Amnesty International en Ukraine, Oksana Pokaltchouk démissionne de ses fonctions reprochant au dossier d’avoir sans le vouloir servi les russes.

Lire aussi : Mathias Gilmann : la RDC demande le départ du porte-parole de la MONUSCO

Le lendemain, l’ONG annonce regretter profondément les troubles causés par le rapport, mais réaffirme maintenir pleinement ses conclusions.

Amnesty International rappelle que sa priorité dans ce conflit tout comme dans d’autres, est de veiller sur les civils.

UN CONSULTANT EN TEAM BUILDING-10/08/2022

L’ONG LA COLOMBE recrute pour ce poste

L’ONG la COLOMBE, est un groupement de femmes pour la mise en œuvre du projet Appui à la Réduction des Violences faites aux Femmes dans la préfecture du Bas Mono.

Pour renforcer son personnel, LA COLOMBE se propose de recruter un (e) Assistant(e). Toute personne de nationalité togolaise, sans distinction de sexe, de religion, ayant des compétences requises est vivement encouragée à présenter sa candidature

Principaux mandats et tâches 

  • Elaborer les termes de références des activités
  • Organiser les activités
  • Préparer et participer à la mise en œuvre des formations
  • Identifier et assister les victimes/survivantes des VBG
  • Appuyer les Agents de Veille
  • Faire le suivi des activités des Agents de Veille
  • Gérer les planifications mensuelles, trimestrielles et annuelles du projet
  • Elaborer les rapports d’activités
  • Développer des stratégies innovantes de Coaching d’amélioration des performances sur le terrain
  • Gérer une base de données mensuelle et le suivi des indicateurs

Profil recherché (ONG LA COLOMBE)

  • Avoir un niveau BAC + 3 dans le domaine des Sciences sociales, du Développement communautaire, de la Gestion ou tout autre domaine pertinent en rapport avec le poste

Expériences professionnelles requises

  • Avoir au moins 3 années d’expériences, en Gestion de projet, en Animation ou Suivi de projet

Compétences professionnelles requises

  • Connaissance des problématiques du genre et des violences basées sur le genre
  • Excellente maîtrise des approches cadre logique et gestion axée sur les résultats de développement
  • Excellentes compétences en conception d’outils, en collecte et analyse des données quantitatives et qualitatives
  • Compétences en animation de groupes
  • Excellentes capacités de rédaction en français
  • Usage courant des outils et applications informatiques (Excel, Word, Powerpoint)
  • Usage courant de Google Meet, Zoom et autres dérivés
  • Excellente maîtrise de la langue locale l’Éwé
  • Être détenteur d’un permis de conduire Catégorie A (Moto)

Pièces à fournir (ONG LA COLOMBE)

  • Une lettre de motivation
  • Un curriculum vitae
  • Les copies des diplômes et attestations de travail

Dépôt de candidature

Tous les candidat(e)s intéressé(e)s par la présente offre d’emploi sont invité(e)s à faire parvenir leur dossier complet à l’adresse électronique suivante avec l’intitulé :

G_LA COLOMBE et Nom Prénoms dans le titre du courriel : onglacolombe3@gmail.com au plus tard le 30 mai 2022 à 23h59mn GMT.

Lire aussi : L’Office Togolais de Recettes (OTR) recrute des Opérateurs de saisies

Type de contrat

Contrat à Durée Déterminée

Durée du contrat : 1 an

Lieu de travail : Afagnan Gbleta (Togo)

Michel Kodom bientôt acteur du cinéma ? le docteur fait une grande annonce

Togo : Michel Kodom bientôt acteur de cinéma ? le docteur fait une grande annonce

Le fondateur de l’ONG Aimes Afriques, Dr Michel Kodom était en Facebook live, son tout premier sur sa page avec la Coach Hamond Chic. Au cours du direct plusieurs sujets ont été évoqués. Il s’agit du don et de soins bucco-dentaires faite par la Coach aux enfants de l’orphelinat VIO DADA, le passage du Coach sur sa chaine télé SOS DOCTEUR TV et d’autres. 

Lors des échanges, Dr Kodom a annoncé que sa télé aura bientôt un an. Et dans les perspectives, plusieurs évènements vont marquer le premier anniversaire de la télé cent pour cent santé. 

En saluant de passage l’humoriste ivoirienne Prissy La Dégameuse, Dr Kodom a fait une grande annonce.

« Bientôt nous ferons un an d’activité, il y aura une grande activité, nous allons lancer une série humoristique. Ça sera une série africaine où les humoristes africains de la côte d’Ivoire, du Cameroun, du Burkina Faso, et le Togo, sont venus joués ».

« Donc on va lancer cette série et vous aurez l’opportunité de découvrir ces talents, ces maux qui minent nos sociétés. Nos humoristes étalent ces maux et un docteur viendra pour donner les conseils. Je suis dans cette série également », a annoncé le patron de l’ONG Aimes Afrique. 

Lire aussi : Côte d’Ivoire : ce jour-là, elle était habillée comme une pute, elle était en sIip…, la mère de Dj Arafat très remontée contre cette animatrice

Rappelons que la Coach Hamond Chic a fait un spectacle à succès dénommé « Gala Chic Caviar », le vendredi 06 août à l’hôtel 2 Février. Une soirée qui a connu le lancement et la dégustation du « champagne gang ».

Ce Chef de gouvernement crée des indignations après ses propos liant viol et tenue vestimentaire

Ce Chef de gouvernement suscite de l’indignation après ses propos liant viol et tenue vestimentaire

Le phénomène de viol devient de plus en plus récurrent dans nos sociétés. Et pour raison, selon les propos du premier ministre pakistanais Imran Khan, la tenue vestimentaire des femmes.

« Si une femme est très peu vêtue, cela produira un effet sur les hommes à moins qu’ils ne soient des robots. »

En effet, le Premier ministre pakistanais Imran Khan a suscité l’indignation des organisations de défense des droits des femmes après avoir affirmé que les victimes de viols étaient « très peu vêtues ».

C’est au cours d’une interview à l’émission de télévision Axios, que le Chef du gouvernement a établi un lien entre le comportement des hommes et la tenue vestimentaire des femmes. Des propos jugés « dangereusement simplistes » par une dizaine d’ONG qui lui ont demandé de s’excuser.

« Si une femme est très peu vêtue, cela produira un effet sur les hommes à moins qu’ils ne soient des robots. C’est une question de bon sens », a déclaré Imran Khan, interrogé sur l’épidémie de violences sexuelles et de viols qui sévit au Pakistan. Il n’a pas précisé de quels vêtements il parlait, dans un pays où l’immense majorité des femmes porte une tenue traditionnelle très couvrante. Lire aussi : Trop de confort, de cris (…), découvrez ces six choses à ne pas faire pendant les rapports sexuels

Ainsi, suite à ces propos, plus d’une dizaine d’organisations de défense des droits des femmes dont la Commission pakistanaise des droits humains, un organe indépendant, ont demandé au Premier ministre de s’excuser pour ces propos.

Selon ces organisations, les déclarations du Premier ministre « sont dangereusement simplistes et ne font que renforcer l’opinion générale » selon laquelle les femmes sont des victimes « conscientes » et les hommes des agresseurs « démunis ».