Covid-19 : bientôt un pass vaccinal pour accéder dans les marchés

Togo / Covid-19 : bientôt un pass vaccinal pour accéder aux marchés

Après son instauration dans les lieux de culte, le pass vaccinal pourrait être appliqué dans les marchés. L’accès à ces lieux sera donc conditionné par la présentation d’un pass vaccinal ou d’un test PCR de moins de 72 heures.

Une réunion a été tenue dans ce sens le mardi 18 janvier 2022 avec les acteurs impliqués. La séance s’est déroulée entre le ministre Payadowa Boukpessi et les premiers responsables des différentes entités en charge de la gestion des marchés du Grand Lomé.

Selon Payadowa Boukpessi, cette nouvelle mesure sera prise afin de mieux faire face au variant OMICRON, qui est plus contagieux et qui fait ravage ces derniers jours au Togo.

Lire aussi : Pass vaccinal : rififi entre le gouvernement et les responsables religieux

« On nous a expliqué que le variant OMICRON compte tenu de sa nature, peut facilement se propager dans nos marchés, ce qui sera une catastrophe. C’est un variant du Coronavirus qui circule dans la nature. C’est pourquoi, l’autorité nous a demandé d’aller sensibiliser nos camarades à se faire vacciner pour éviter le pire. Donc, un délai de deux semaines est donné pour la sensibilisation. Après ce délai, on va démarrer le contrôle du pass vaccinal aux entrées des marchés », a rapporté AfreePress.

Pass vaccinal : rififi entre le gouvernement et les responsables religieux

Pass vaccinal : rififi entre le gouvernement et les responsables religieux

Rendu obligatoire avant d’accéder aux bâtiments administratifs, le Pass vaccinal peine à recevoir son onction dans les lieux de culte. Si la décision de son utilisation dans les lieux de culte a accusé réception par l’Union musulmane, ce n’est pas le cas chez les responsables d’églises.

En effet, lors d’une rencontre avec Payadowa Boukpessi, ministre de l’administration territoriale, les responsables religieux disent avoir notifié à l’autorité qu’il n’est pas question que les lieux de culte soient soumis à la présentation d’un Pass vaccinal. Mais le ministre évoque le délai qui était imparti pour la mise en vigueur de la décision.

C’est ce qui justifie cette nouvelle décision sur la prolongation du délai au 10 décembre. « Cette prorogation permettra aux fidèles des différentes communautés religieuses et aux responsables des lieux de culte de prendre des dispositions pratiques pour se conformer à cette mesure », indique un communiqué du ministre rendu public ce 02 décembre.

Lire aussi : Covid-19 : des cas du variant Omicron détectés au Ghana et au Nigéria

Le gouvernement annonce également le déploiement des agents du Groupe mixte de surveillance (GMS). Ceci, pour répondre aux refus des responsables religieux sur l’envoi de noms des responsables pour le contrôle du pass vaccinal.

Togo / Covid-19 : le pass vaccinal s’invite dans les églises et mosquées

Togo / Covid-19 : le pass vaccinal s’invite dans les églises et mosquées

Dès le 03 décembre prochain, l’accès au lieu de cultes notamment églises et mosquées sera subordonné par un pass vaccinal.

Le Ministre d’Etat, Payadowa Boukpessi, dans un communiqué rendu public ce 15 novembre annonce de nouvelles mesures qui s’invitent dans les lieux de culte. L’autorité fait une précision en ce qui concerne le pas vaccinal dans ces lieux.

« Le gouvernement précise que l’accès au lieu de culte est désormais subordonné à la présentation d’un pass vaccinal ou d’un test PCR négatif datant de moins de 3 jours ». Et de poursuivre, « cette mesure qui deviendra effective à partir du 03 décembre 2021 est indispensable pour poursuivre la lutte contre la Covid-19 notamment en cette période de fête ».

Ainsi, par rapport à l’évolution de la covid-19 qui devient de plus en plus satisfaisante selon le conseil de coordination, certains lieux de culte pourront rouvrir.

« Au regard de l’évolution positive actuelle enregistrée dans la lutte contre la pandémie sur l’ensemble du territoire national, il est décidé de la réouverture à compter du 19 novembre 2021, des lieux de culte restants et légalement reconnus par le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires (MATDDT) », indique le communiqué.

Lire aussi : Togo : l’église du pasteur Adjognon cambriolée

Outre ces mesures, le gouvernement a décidé la reprise de la célébration des mariages civils et des cérémonies funéraires dans le respect des mesures barrières, avec la participation au maximum de 15 personnes ayant reçu leur vaccin anti-Covid-19.