Togo : des homosexuels expulsés à coup de poing à la plage

Togo : des homosexuels expulsés à coup de poing à la plage

Une scène s’est produite ce dimanche à la plage à Lomé. Des homosexuels ont été expulsés à coup de poing à la plage. En effet, une foule de jeune ont chassé des homosexuels qui pratiquaient des actes obscènes aux yeux du monde.

Arrivé tous pour se divertir, à la plage, rouvert il y’a quelques semaines par les autorités, la population se sentait dérangé par les divers spectacles que livraient ses homosexuels.

Choqué, un groupe s’est levé pour les chasser des lieux par des cris. Ils sont une dizaine de jeunes homosexuels avoir été expulsés avec des cris et insultes.

Lire aussi : Golfe 1 : ce nigérien poignarde mortellement un jeune togolais pour une affaire de portable

Rappelons qu’au Togo, la Loi condamne toutes pratiques homosexuels. Selon la législation togolaise, les actes homosexuels sont passibles de trois ans d’emprisonnement et d’une amende allant d’un million (1.000.000) à trois millions (3.000.000) de francs CFA ou de l’une de ces deux peines.

Togo : vol le long de la plage, bars, gares routières et grand marché de Lomé, la Police a mis la main sur trois individus

Togo : vol le long de la plage, bars, gares routières et grand marché de Lomé, la Police a mis la main sur trois individus

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, la Police Nationale togolaise ne cesse de multiplier des actions de démantèlement. Ainsi, l’institution de protection civile a mis la main sur un groupe de trois voleurs de nationalité togolaise, tous repris de justice.

Ces individus appartiennent à un vaste réseau bien organisé, spécialisé dans les vols et cambriolages le long de la plage, les bars, les gares routières, dans le grand marché d’Adawlato et ses environs. Ils ont l’habitude de squatter certains locaux désaffectés où ils se retranchent après les vols de téléphones portables, de numéraires et les cambriolages de commerces.

Pour les vols de téléphones portables et autres objets de valeur, ils utilisent un mode opératoire communément désigné sous le vocable « deux côtés ». Leurs cibles privilégiées sont les automobilistes à l’arrêt aux feux tricolores ou dans l’embouteillage ou encore des clients de bar, des revendeurs dans leur magasin. Agissant souvent en binôme, l’un de ces bandits aborde la victime pour la distraire avec un prétexte, pendant que l’autre subtilise très habilement les téléphones portables, sac à main et autres objets de valeur à sa portée.

Dans la nuit du 09 au 10 janvier 2021, aux environs de minuit, dans l’enceinte de la gare routière HOLLANDO au grand marché de Lomé, ces délinquants ont arraché le sac d’une commerçante étrangère de passage à Lomé, contenant une somme d’un million trois cent mille (1.300.000) FCFA. Informée, la Police Nationale a réussi à mettre la main sur deux (02) d’entre eux. Interrogés, ils ont reconnu les faits. Au cours des investigations, un troisième membre du même réseau qui avait pris part quelques jours auparavant à un cambriolage d’une boutique d’alimentation générale a été également interpellé.

Tous ces individus seront présentés à monsieur le Procureur de la République près le tribunal de Lomé pour répondre de leurs actes. La police Nationale invite la population à une étroite collaboration avec les forces de sécurité.

A Lire : Togo : arnaque avec un faux programme dénommé « SUPER NOVISSI », la Police a démantelé le réseau