Nous n'élevons que de futures stars du porno », la sortie de ce comédien fait jaser

« Nous n’élevons que de futures stars du porno », la sortie de ce comédien fait jaser

Le phénomène de sextape et de nudité devient de plus en plus récurrent dans le monde du showbiz. Une façon de rehausser sa cote d’influence ? Une erreur de manipulation ? Les avis sont partagés sur la question. Dans ce débat, le comédien nigérien Francis Agoda s’est également prononcé.

Selon la célébrité, lui et ses frères et sœurs vivaient avec ses parents dans un appartement d’une pièce, mais aucun d’entre eux n’a jamais été nu pour une fois et il a exprimé sa crainte que la société ne produise de futures stars du porno.

Sur son compte Instagram, le célèbre comédien a déploré la façon dont les gens montrent expressément leur nudité et leurs sextapes comme une erreur.

Francis Agoda a fait valoir que certaines célébrités ont publié leur sextape et leurs photos nues intentionnellement, notant que ce n’est pas une erreur courante que l’on trouve dans l’ADN d’un parent africain.

Lire aussi : Showbiz : l’artiste nigériane Tiwa Savage se lance dans un nouveau business

« La façon dont nous montrons expressément notre nudité et nos sex tapes comme une erreur, est intentionnelle car ce n’est pas une erreur courante que vous ne pouvez pas trouver dans l’ADN des parents africains, nous suivons notre papa rester pour une pièce, avec 10 enfants, non d’entre nous le voient un jour, j’ai peur parce que nous ne faisons qu’élever de futures stars du porno », a publié Francis Agoda.

La sortie du comédien fait suite à la sextape virale de la chanteuse nigériane, Tiwa Savage sur la toile et la photo nue de la star de Big Brother Naija, Cross diffusée sur Internet.

17 acteurs de la première série porno sénégalaise arrêtés ce lundi

17 acteurs de la première série porno sénégalaise arrêtés ce lundi

Ce lundi 16 août 2021, les acteurs de la série « Cirque noir » ont été arrêtés après avoir publié sur internet une bande annonce à caractère pornographique.

Il s’agit, selon les sources judiciaires, de 17 jeunes, acteurs, producteur et réalisateur, interpellés entre Saly, Mbour et Ngaparou au Sénégal. Une arrestation qui est intervenue suite à la plainte de l’ONG islamique Jamra et ses amis du Comité de défense des valeurs morales (CDVM).

A lire également : Afrique du Sud: des strip-teaseuses twerkent sur des hommes en deuil lors d’un enterrement (vidéo)

Le producteur, les actrices et acteurs (Wizzy, O. G., Kital, Foltz, Lamsa et Diagne Roi) sont accusés d’atteinte à la pudeur, outrage public à la pudeur et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. Ils sont actuellement détenus dans les locaux de la Division spéciale de la cybercriminalité de Dakar, la capitale sénégalaise.