Cameroun : Cynthia Atangana devant le procureur après la diffusion de ses se3tapes

Cameroun : Cynthia Atangana devant le procureur après la diffusion de ses se3tapes

Il y’a quelques semaines les se3tapes de la jeune camerounaise, Cynthia Atangana ont ébranlé la toile. Suscitant colère et indignation des internautes, l’acte de la jeune Cynthia risque de lui couter chère.

Selon les informations, elle est actuellement en détention à la cellule du parquet du Centre administratif-palais de justice et vient d’être présentée au procureur. Elle pourrait être déférée à la prison centrale de Kondengui.

La jeune femme a, au début, soutenue ses actes par son amour de devenir influenceuse et actrice de p0rn0.

Lire aussi : Cameroun : voulant devenir une actrice p0rn0, elle publie ses vidéos nµes sur la toile

Urgent : Samuel Eto’o condamné à 1an 10 mois de prison

Urgent : Samuel Eto’o condamné à 1an 10 mois de prison

Annoncé il y’a quelques semaines, la décision vient de tomber pour Samuel Eto’o, le président de la FECAFOOT. L’ancien attaquant du FC Barcelone est condamné à 22 mois de prison avec surcis.

Il est accusé de fraude fiscale entre 2006 et 2009. Il a reconnu coupable d’avoir caché 3,8 millions d’euros entre 2006 et 2009 au Trésor public espagnol quand il était au FC Barcelone. Son ancien représentant José Maria Mesalles, jugé pour le même délit, a quant à lui écopé d’un an de prison, également avec sursis.

« Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père (il considérait Messalles comme tel, ndlr) me demandait de faire », s’est défendu Eto’o, dans des propos rapportés par Mundo Deportivo. L’ancien international camerounais qui se dit dribbler par son ancien agent financier compte porter plainte pour escroquerie et détournement dans la gestion de ses biens.

Lire aussi : Violence sur son chat : Kurt Zouma et son frère condamnés à des travaux d’intérêt général

Samuel versera selon la sentence 1,8 million d’euros au Trésor espagnol et son ancien agent quant à lui versera 900 000 euros d’amende.

Sibonguile Mani reçoit plus de 500 millions par erreur

Une étudiante reçoit plus de 500 millions par erreur, sans déclarer, elle se fait arrêter 4 ans plus tard pour vol

Nous sommes en 2018, Sibonguile Mani, alors qu’elle était étudiante, reçoit par erreur, lors de transfert de sa bourse, 14 millions de rands. Une somme estimée à plus de 500 millions de FCFA au lieu des 1400 rands qu’elle recevait chaque mois.

Sans déclarer, elle s’est fait attraper 4 ans plus tard. Son procès a eu lieu le 1er avril dernier et diffusé en direct à la télévision.

Lire aussi : Cette présentatrice d’ émission islamique perçue dans une vidéo en pleine fe*llation

Selon les informations, Sibonguile a été rattrapée par la justice et le reste de l’argent récupéré depuis son compte. Après calcul, elle a déjà dépensé plus de 30 millions pour des tissages et vêtements et également dans les soirées et les boîtes.

La sentence prononcée, elle a écopé de 5 ans de prison pour vol. La scène se passe en Afrique du Sud

Burkina : Blaise Compaoré et 2 de ses complices condamnés à la prison à vie

Procès Sankara : Blaise Compaoré et 2 de ses complices condamnés à la prison à vie

Le verdict final est tombé ce mercredi par le tribunal militaire de Ouagadougou. L’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré condamné par contumace à la prison à perpétuité.

Le tribunal militaire de Ouagadougou a également condamné à la perpétuité le commandant de sa garde Hyacinthe Kafando et le général Gilbert Diendéré, un des chefs de l’armée lors du putsch de 1987.

Lire aussi : Burkina Faso : « non à la coopération militaire avec la France, Oui à la Russie », la société civile bouillonne

Blaise Compaoré, en exil depuis 2014 en Côte d’Ivoire, et Hyacinthe Kafando, en fuite depuis 2016, étaient absents de ce procès qui avait débuté il y a six mois.

les mots de Fovi Katakou après sa libération

Togo : les mots de Fovi Katakou après sa libération

Fovi Katakou, activiste togolais a été arrêté le 11 décembre dernier pour plusieurs chefs d’accusations. En effet, ce 20 décembre l’activiste à recouvrir sa liberté mais placé sous contrôle judiciaire par le procureur de la République.

Lire aussi : Presse : le procureur donne les raisons de l’emprisonnement de Ferdinand Ayité et Joël Egah

Dans son quartier à Soviépé Adjidogomé à Lomé, c’est la joie et le soulagement. Fovi Katakou, arrivé à la maison a été saupoudré de talc. Une coutume au Togo à la libération d’un détenu.

Ainsi, pour ses premiers mots, l’activiste a déclaré en substance que la prison est une étape dans la vie de tout combattant, a écrit Togoscoop. Il a ensuite remercié tous ceux qui de loin ou de près ont œuvré pour sa libération.

Covid-19 : un américain condamné à 12 mois de prison

Covid-19 : un américain condamné à 12 mois de prison

Un américain a été arrêté pour fraude et est condamné à douze mois de prison avec sursis et une amende de 2 millions. En effet, alors qu’il devait voyager à partir du Togo, un vieillard de 72 ans de nationalité américaine testé positif a opté pour la fraude en rendant son test négatif. Il a été aidé dans sa sale besogne par deux togolais et un franco-tunisien.

Appréhendé, la justice vient de prononcer sa sentence avec une condamnation selon la loi. Ses complices ont été également condamnés.

« Nous devons évoluer vers certaines règles pour permettre à tout le monde de reprendre les activités. Nous n’allons pas permettre à certains d’empêcher cette reprise. C’est pour cela qu’avec la rigueur dont nous faisons preuve, nous arrivons à mettre la main sur les fraudeurs », a déclaré Colonel Mohaman Djibril.

Lire aussi: Variant Omicron : le Togo prend des mesures

Par ailleurs, les gestionnaires des boîtes de nuit qui menaient clandestinement leurs activités lors du couvre-feu de février 2021 ont aussi été condamnés par la justice togolaise, a informé le colonel Djibril.

Dans les dispositifs de lutte contre la covid-19, les voyageurs sont tenus de présenter un test PCR négatif pour valider les formalités. De ce fait, les cas frauduleux sont punis par la loi.

descente en enfer pour Robert Kelly, plusieurs chefs d’accusation à l’encontre de l’artiste

Stars : descente aux enfers pour Robert Kelly, l’artiste accusé de plusieurs crimes

La descente en enfer se poursuit pour la star américaine Robert Kelly risquant la prison à vie pour l’artiste. En effet, plusieurs chefs d’accusation pèsent sur l’américain.

Lors de son procès qui s’est tenu à̀ Brooklyn, neuf femmes et deux hommes ont déclaré́ à̀ la barre que R. Kelly avait abusé́ d’eux sexuellement, décrivant des viols, des prises de drogues forcées, des emprisonnements et de la pédopornographie.

Selon la sentence prononcée par les juges, le chanteur vient d’être reconnu coupable de l’ensemble de ses chefs d’accusation notamment : extorsion, exploitation sexuelle de mineur, enlèvement, corruption et travail forcé, sur une période allant de 1994 à̀ 2018.

Lire aussi : Bénin : l’artiste Sessimé lynchée en pleine émission par cette animatrice

Après trois semaines de témoignages et trois jours de procès, les jurés ont rendu hier soir leur délibération. R. Kelly est reconnu coupable d’une série de crimes qu’il a commis en toute impunité́, profitant de sa notoriété́.

R. Kelly, qui a dirigé́ pendant des années un « système » d’exploitation sexuelle de jeunes femmes, connaitra sa sentence le 4 mai 2022. Pour l’instant l’opinion estime qu’une condamnation à vie lui sera réservée il sera réservé sauf surprise.

Nigeria : sous prétexte d’une séance de délivrance, un prophète viole une femme enceinte de 8 mois

Un père enceinte sa propre fille et poste les photos

Plusieurs fois incarcéré, Willie Edward Griffin, pourrait être surnommé le ‘maitre des actes abominable’. En effet, l’homme a été en prison pour des actes de violence sexuelle sur une fille d’un âge compris entre 12 et 17 ans.

Willie ne compte pas s’arrêter à ces crimes. S’il a l’habitude de commettre ces crimes à l’extérieur, cette fois-ci c’est dans sa propre maison qu’il a visée.

Il vient de surprendre à nouveau en enceintant sa propre fille. Comme s’il ne suffisait pas, le couple père et fille a organisé une fête prénatale et a posté les photos.

Le site a également rapporté que l’affaire a fait l’objet d’une enquête active dans le comté d’Osceola, en Floride.

Lire aussi : « Si vous voulez survivre, vous devez coucher de droite à gauche », terribles révélations sur la vie de certaines femmes

Une source proche de la famille a révélé à KissyDenise.com que l’adolescente avait déclaré que son père ne l’avait pas forcé et qu’elle a désiré la grossesse.

Nigéria : le plus grand arnaqueur est arrêté à Dubai et risque gros

Nigéria : le plus grand arnaqueur est arrêté à Dubai et risque gros

La Police a mis la main sur le plus grand arnaqueur du Nigéria Hushpuppi à Dubai. Selon les informations, le richissime brouteur risque la peine de mort ou la prison à vie.

Voici son parcours énorme dans le métier :

« Son gang et lui ont anarqué 1.9 Millions de personnes en Europe. En 3 ans, il s’est fait la somme de 400 Millions de Dollar soit 200 Milliards de Fcfa.

Hushpuppi exhibe sa réussite : voitures de sport, montres bling-bling, jets privés, résidence à Dubaï… Rien n’est trop luxueux pour celui qui dit avoir fait fortune dans l’immobilier.

Mais le millionnaire est soupçonné de longue date d’être à la tête d’un réseau de cybercriminels. Pendant la perquisition de sa maison, plus de 40 millions de dollars en liquide sont saisis ainsi que du matériel informatique. Les forces de l’ordre y découvrent les coordonnées de près de deux millions de personnes dont il aurait usurpé les identités.

Lire aussi : Togo : un jeune homme déclare sa flamme à la ministre Mila Aziablé

Hushpuppi est ensuite extradé vers les États-Unis. Là-bas, le FBI le recherche pour blanchiment d’argent. Selon les enquêteurs américains, Ramon Abbas est également derrière une cyberattaque contre une banque de Malte en 2019. Près de 15 millions de dollars avaient alors été détournés. Il aurait aussi tenté d’extorquer une centaine de millions de dollars à un club de football de la Premier League anglaise ».

Sécurité maritime : plusieurs pirates condamnés à Lomé

Sécurité maritime : plusieurs pirates condamnés à Lomé

Dans la nuit du 11 au 12 Mai 2019, le Tanker G-DONA 1 a fait objet d’une attaque perpétrée par des pirates en mer togolaise. L’attaque a rapidement été maitrisée par la marine togolaise, qui a réussi à prendre le contrôle du bateau et à interpeller les pirates.

En effet, ce lundi 05 juin 2021, la Cour d’appel de Lomé a prononcé la sentence pour 9 pirates dont 7 nigérians et 2 togolais. Un autre dénommé Anthony de nationalité ghanéenne, en fuite, a écopé 20 ans de prison. Un mandat d’arrêt a été émis à son encontre.

Selon Gnambi Garba, procureur général près la cour d’appel de Lomé, cette décision est très satisfaisante. Il a indiqué ensuite que le vol à main armée et la piraterie en mer seraient désormais punis et que la loi togolaise serait très rigoureuse. Lire aussi : Un cyber-activiste proche de Laurent Gbagbo convoqué