Tech / grosse panne mondiale : Instagram, Messenger, Facebook et WhatsApp ne travaillent pas !

Tech / grosse panne mondiale : Instagram, Messenger, Facebook et WhatsApp ne travaillent pas !

Ce 4 octobre 2021, les géants des réseaux sociaux connaissent une panne mondiale. Il s’agit de Instagram, Facebook, Messenger et WhatsApp.

Une panne simultanée qui a bloqué l’accès de tous les sites du groupe Facebbok ainsi que les applications sur smartphone.

La panne concerne des millions d’internautes.

Lire aussi : Togo / Numérique : Mme Kagbara lance officiellement « IYA », une application mobile qui met à disposition des artisans professionnels

Tôt déjà au constat de la panne, Andy Stone, chef de la communication de Facebook, a annoncé que le groupe était «  au courant que certaines personnes ont du mal à accéder à certaines de nos produits et applications ».

« Nous sommes en train de travailler pour revenir à la normale le plus rapidement possible, et nous vous présentons nos excuses pour le désagrément. », a t-il posté sur Twitter, qui lui travaille.

Ogou 1 : Gerry Taama suspend Akpaki Deladem

Togo: le député Gerry Taama réclame le retour des activistes politiques sur les réseaux sociaux

Dans l’une de ses publications sur sa page Facebook, l’honorable et président du parti politique NET (Nouvel Engagement Togolais) Gerry Taama, réclame le retour des activistes politiques sur les réseaux sociaux. Pour l’homme politique, les futures batailles politiques se dérouleront sur les réseaux sociaux.

À l’interrogation où sont passés les Web activistes politiques, découvrez l’analyse du député Gerry Taama.

« Il y’a une évidence, les prochaines batailles politiques se dérouleront sur les réseaux sociaux. Il suffit de regarder le parcours politique du président Trump, qui sans les réseaux sociaux, surtout Twitter, aurait eu du mal à se faire élire président. Le plus curieux, c’est qu’au Togo, on dirait que les partis politiques n’ont aucuns soutiens sur les médias sociaux.

À commencer par le parti Unir, qui est parti majoritaire. Tous les jours, le pays, le président de la République, Unir, se font prendre à partie par des Togolais révoltés et frustrés. Zéro réponse. Même sur la page Facebook du président de la République, la seule riposte, c’est la censure. Le dernier Web activiste réellement pro Faure que j’ai connu était Abdel Kader. C’est à se demander où sont partis tous les cadres et jeunes du parti. Pendant la campagne, ils sont des milliers à crier un coup KO, mais après, on ne trouve personne pour prendre la défense du parti ou du gouvernement. Aujourd’hui, en dehors des ministres Bawara et Trimua, on trouve peu de communicants, réellement politiques dans unir. Or, ces deux-là n’existent pas sur les réseaux sociaux. Même avec les médias traditionnels (radio, télévision,) on ne trouve personne dans unir pour faire des débats contradictoires. Ce qui appauvrit l’offre politique dans notre pays.

Les partis de l’opposition ne font pas mieux. Que ce soit l’ANC, l’Ufc, le Net, le Car où les Fdr, nos partis ont peu d’animateurs sur ces nouveaux médias. Et quand on en trouve, c’est surtout des Togolais de la diaspora. Je dois dire que le seul parti qui avait des activistes proactifs était le Pnp. Mais bon, ça fait un moment qu’on ne les entend pas.

Cette situation fait qu’au Togo, ce sont les journalistes qui font la politique à la place des politiciens. Et la nature des débats en est biaisée.

Il faut que les jeunes assument leur choix politiques et défendent les bannières de leur formation politique. Le débat politique est encore trop pauvre, en qualité et en quantité. »

Lire aussi: Togo : le président Faure Gnassingbé aux côtés des populations d’Agou

Bénin / Présidentielle 2021: « Je resterai insensible aux forfaitures des 250 nouveaux activistes qu’ils viennent de recruter pour me dénigrer », Reckya Madougou

Bénin / Présidentielle 2021: « Je resterai insensible aux forfaitures des 250 nouveaux activistes qu’ils viennent de recruter pour me dénigrer », Reckya Madougou

Ce mardi 9 février 2021 sur sa page Facebook, Reckya Madougou a publié un message poignant concernant la situation des parrainages pour la présidentielle de 2021 au Bénin et celui des attaques verbales et dénigrements qu’elle subit sur la toile.

Reckya Madougou monte au créneau. Candidate à l’élection présidentielle du 11 avril 2021 avec le parti Les Démocrates, l’ancienne ministre n’aurait jusqu’à présent pas de parrainages. Elle lance un vibrant appel à l’endroit des responsables concernés via les réseaux sociaux.

«Libérez Les Parrainages ! C’est depuis la place Bio Guerra à Parakou, la terre de mes aïeux, contrée où gît mon père enseveli au milieu des siens sous la latérite de la savane enveloppant la cité des Koborou. C’est depuis cette place emblématique de souvenirs et de symbole que je vous adresse cet appel. Libérez Les Parrainages pour la présidentielle 2021», a-t-elle fulminé avant de réagir contre ses détracteurs qui s’agitent contre sa candidature sur les réseaux sociaux.

Lire aussi: Bénin: Reckya Madougou et Joël Aïvo dans la course présidentielle d’avril 2021

«Je suis sensible à vos peines, j’entends votre rage face à leurs aboiements contre ma candidature à votre service. Je suis imperméable à leurs menaces. Je suis imperméable aux intimidations. Je suis imperméable aux diatribes des activistes qu’ils ont lâchés à mes trousses sur les réseaux sociaux. Je resterai insensible aux forfaitures des 250 nouveaux activistes qu’ils viennent de recruter pour me dénigrer », a-t-elle rassuré.

«Ma candidature leur cause si tant de l’insomnie ? S’ils sont aussi sûrs d’eux-mêmes, alors qu’ils ouvrent le jeu. Qu’ils laissent le peuple nous départager. S’ils ne craignent pas la razzia dans les urnes, qu’ils nous permettent de compétir », a ajouté Reckya Madougou. C’est pour dire que la dame de fer compte sur ses forces de frappe pour renverser les tendances. Et si les parrainages lui sont accordés, elle fera forte au soir du 11 Avril.

Soirée de la baise no limit

Une « Soirée de baise no limit » s’annonce dans la capitale togolaise (Photo)

La dépravation des mœurs prend de plus en plus de l’ampleur. Une affiche fait la une sur la toile. Il s’agit d’un évènement dénommé « la nuit de la baise, une soirée ouuush sans limites. »

 Il s’organise le mercredi 10 février prochain dans la capitale togolaise. Une soirée sextape dont les affiches et vidéos passent en boucle sur les réseaux sociaux.

L’événement qui devra se tenir mercredi, à 21 heures aura comme lieu de rencontre, un endroit situé derrière le marché d’Agbalépédo, dans la von à droite de l’Hôtel Sain Crush. Une « soirée de baise sans limite », nous indique l’affiche conçue pour l’événement.

Les réservations de cet événement inédit à caractère obscène qui se tiendra dans quelques jours, sont fixées à 2500 FCFA avec une participation à 5000 FCFA. Chacun avec sa boîte de préservatif à la main, précise le visuel.

Indignation des internautes sur la toile, l’on se demande à quoi ressemblerait cette impudique soirée. Il faut que déjà les autorités prennent des mesures pour mettre la main sur les organisateurs et empêchent la tenue de l’évènement.

affaire de 2000 frs pour le transport, la réaction de Papa Ado vis-à-vis des hommes 

Côte d’Ivoire : affaire de 2000 frs pour le transport, la réaction de Papa Ado vis-à-vis des hommes 

Bien connu des réseaux sociaux pour son sens de l’humour, le célèbre activiste « Papa Ado » a lâché un post en rapport avec les fêtes de fin d’année qui devrait faire plaisir aux hommes.

Il est devenu très célèbre sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook depuis plusieurs semaines maintenant grâce à ses publications basées généralement sur l’humour.

En effet, ce fameux « papa Ado » n’hésite pas à « tacler » les hommes politiques ivoiriens avec des posts ou à se prononcer sur divers sujets d’actualités le tout, avec une dose d’humour exceptionnelle qui fascine les internautes.

Lire aussi : Divers : 2000 F CFA pour le déplacement, mot d’ordre du mouvement « Syndicat »

Cela dit, avec cette période des fêtes de fin d’année qui profile à l’horizon, «Papa Ado» a bien voulu s’adresser à la gent masculine à qui il a lâché un message assez particulier

«Restons concentrés les gars. On est en Décembre, elles veulent nous marmailler. C’est toujours 2 mille francs transport», a ainsi posté «Papa Ado». Une intervention qui fera à coup sûr beaucoup plaisir aux hommes et qui devrait attiser l’ire des jeunes filles.