Togo : Un mort et 5 blessés dans 2 accidents sur la route Lomé-Kpalimé

Togo : Un mort et 5 blessés dans 2 accidents sur la route Lomé-Kpalimé

Deux graves accidents ont été signalés sur la Nationale numéro 5 dans la matinée de ce jeudi 29 septembre 2022. L’information a été rapportée par nos confrères d’AfreePress.

Un mort et cinq blessés, c’est le bilan du drame survenu ce matin. Aux alentours de huit heures, un premier accident dans le secteur d’Avenou, causé un camion lourd a tué un conducteur de moto. D’après notre source, les deux engins roulaient en direction de Lomé quand le malheur s’est produit.

À quelques mètres du drame, plus précisément au niveau du carrefour Franciscain (Adidogomé) un second accident a été signalé. Selon les informations, un véhicule roulant à vive allure également en direction de Lomé serait la cause du drame. Le conducteur de la voiture personnelle a quitté sa trajectoire pour malheureusement, renversé cinq personnes. Il finit sa course dans une boutique. Les sapeurs sont rapidement descendus sur les lieux pour évacuer les blessés.

« Nous étions en train de traverser la route. Un conducteur de taxi moto s’est arrêté pour nous faire signe de passer. À peine arrivés au milieu de la route, nous avons vu le conducteur arrivé à vive allure. En voulant nous éviter, il a dû dévier de l’autre côté de la route. Il a malheureusement ramassé quatre motos qui venaient de Lomé avant d’atterrir dans une boutique », a confié un témoin du drame.

Lire aussi : Bénin : 2 voitures percutent la clôture de la présidence

Au micro de nos confrères, les usagers de la route Lome-Kpalimé ont invité les autorités communales à accélérer l’installation des deux tricolores sur cette voie, afin de réduire les accidents.

C’est l’occasion pour nous également de rappeler à tous les conducteurs d’engins motorisés de faire plus preuve de prudence sur nos routes

Togo : baisse des prix aux postes de péage

Togo : baisse des prix aux postes de péage

Les tarifs aux postes de péage connaitront de nouveau, des réajustements à compter de ce jeudi 28 juillet. L’information émane du gouvernement à travers un communiqué interministériel.

Ledit communiqué est signé par le ministre des Transports routiers, aériens et ferroviaires, Affoh Atcha-Dedji, Kodjo Adedze, ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances et Zouréhatou Kassah-Traoré, ministre des Travaux publics.

En effet, le prix des engins à deux roues et tricycles (50 FCFA et 100 FCFA) et de poids légers (500 FCFA) restent inchangés. D’après la nouvelle donne, les minibus de 9 à 15 places qui payaient avant 600 FCFA devront maintenant payer 500 FCFA.

Les autocars bus de 50 à 65 places, les poids lourds à deux (2) essieux, trois (3) essieux, continueront respectivement par payer 1500 FCFA pour la 1ère catégorie, 2500 FCFA pour la 2ème et 3000 FCFA pour la 3ème catégorie.

Lire aussi : Togo : la date du 5è recensement général de la population connue

Cependant, les tarifs des poids lourds à 4 et 5 essieux ainsi que les poids lourds à 6 et 7 essieux ont connu une réduction de 500 FCFA. Dorénavant, le nouveau tarif est de 3000 FCFA pour les 1ères catégories et 3500 pour les 2èmes catégories.

Les poids lourds à huit (8) essieux et plus vont payer 5000 FCFA au lieu de 7000 FCFA. Soit une réduction de 2000 FCFA.

Togo : la voie Togokome Aneho bientôt élargi

La route Togokomé Aného longue de 20 km est en chantier. Cette voie se verra élargie en 2X2 par le géant tunisien SOROUBAT ; la société tunisienne spécialisée dans les bâtiments et travaux publics.


Les pratiquants de cette voie pourront bientôt bénéficier d’une route réparée et bien large beaucoup plus praticable.
La route du développement passe par le développement de la route dit-on. Les premiers signes ont été observés le vendredi dernier avec une équipe de cadres et techniciens à l’œuvre.

Lire aussi : TOGO : une Zone industrielle bientôt à Agbelouvé


Les travaux consistent, à relever, identifier et évaluer tous les obstacles qui existent encore dans le domaine du projet. Ces obstacles seront démolis par l’entreprise chargée de l’exécution afin d’apprêter le site pour les travaux.
Rendez-vous dans peu de temps pour apprécier le fruit des travaux !