Niger : des pluies artificielles pour venir à bout de la sècheresse

Niger : des pluies artificielles pour venir à bout de la sécheresse

Des milliers de personnes meurent d’insécurité alimentaire sévère au Niger, en raison de récoltes insuffisantes engendrée par la sécheresse. Ainsi, pour lutter contre le phénomène, les autorités ont décidé de provoquer des pluies artificielles.

La sécheresse et les violences djihadistes empêchent les paysans de cultiver leurs champs. Ce qui a entraîné une grave crise alimentaire. Selon le gouvernement, plus de 4,4 millions de personnes sont en insécurité alimentaire sévère, soit environ 20 % de la population. Pour faire face à ce problème, le Niger a donc décidé de se lancer la fabrication de pluies artificielles.

Cette nouvelle technologie de pluies provoquées consiste à introduire dans les nuages chimiques, à l’aide d’un avion, des produits chimiques, notamment un mélange d’argent, de sodium et d’acétone.

Lire aussi : CHAN Algérie 2023 : la FTF réagit aux propos « inamical » du Niger

« Il fallait agir sur ce problème de sécheresse » afin d’avoir « beaucoup plus de jours de pluie et augmenter par la même occasion la quantité des pluies », a expliqué Katiellou Gaptia Lawan, directeur de la météorologie nigérienne, qui pilote l’opération.

Début août, l’ouest du pays, dont la région de Niamey, a bénéficié des premières interventions, après plusieurs semaines sans pluies. L’opération se poursuivra jusqu’à fin septembre, période de la fin de la saison pluvieuse au Niger.

Cependant, il faut noter que récemment, le nord désertique a été affecté par des inondations en raison du dérèglement climatique, selon les autorités nigériennes.