Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /home/actusalade/public_html/wp-content/themes/bitz/bitz.template#template on line 43
Insolite : Cet homme fait fortune grâce au commerce des cafards

Insolite : Cet homme fait fortune grâce au commerce des cafards

Un homme d’origine tanzanienne a décidé d’élever des cafards. Alors que certains considèrent ces insectes comme indésirables et ont le réflexe de les éliminer, cet homme en a fait l’essence de son entreprise.

Identifié sous le nom de Lusius Kawogo, l’homme a expliqué au micro de BBC Swahili, comment l’élevage des cafards a fait de lui un homme riche. Il est devenu actuellement l’un des plus grands fournisseurs des cancrelats pour l’étranger.

Insolite : Cet homme fait fortune grâce au commerce des cafards

En effet, Lusius était menuisier et fermier de base avant de se lancer dans l’élevage et des cafards pour nourrir ses animaux. Face à une demande croissante, il a commencé à les vendre et reçoit ainsi des grosses commandes du monde entier.

Il existe 70 espèces de cafards. Ceux que l’on trouve dans les toilettes, dans les maisons ou encore ceux que l’on trouve dans la forêt. Mais il existe des cafards qui sont inoffensifs pour les êtres humains et riches en protéines. Quand j’ai commencé mon élevage, ma communauté pensait que j’étais fou, a déclaré Lusius Kawogo.

D’après ses explications, il vend un cafard à 10 dollars, soit 6560fcfa. Et c’est grâce à cette entreprise que l’homme a pu se créer une grande fortune. Il possède aujourd’hui une maison, un étang à poisson et plusieurs fermes.

Lire aussi : Un Riche Homme Surpris en Train de Coucher Avec Un Cadavre à la Morgue

Des études révèlent que la consommation des cafards et bonne pour la santé. Ces insectes ont des valeurs nutritives, car ils ont une importante teneur en protéines. Ils ont des huiles saines et sont riches en vitamine et minéraux, en particulier la vitamine B12 et en zinc. Ils peuvent également être utilisés pour produire du lait. Cependant, leur consommation devrait être limitée.

Tanzanie : De la connexion Internet haut débit installée sur le Kilimandjaro

Tanzanie : De la connexion Internet haut débit installée sur le Kilimandjaro

Une nouvelle avancée technologique et historique, pas des moindres pour l’Afrique. Il est désormais possible d’accéder à Internet haut débit sur le point culminant du continent, le mont Kilimandjaro.

Le sommet du Kilimandjaro, culminant à 5895 m d’altitude, accueille chaque année des touristes de toutes les nationalités. Afin d’assurer que chacun puisse être joignable, le gouvernement tanzanien a installé à plus 3720 m d’altitude une connexion internet haut débit.

La montagne abrite trois volcans dont deux éteints et un dormant. Il est donc très dangereux pour les grimpeurs de se retrouver aujourd’hui dans ces zones sans Internet. Selon le ministre tanzanien de l’information qui qualifie cet exploit d’historique, il sera possible également d’avoir un accès internet au sommet d’ici la fin de l’année.

Lire aussi : FESMA 2022 : la cuisine africaine célébrée depuis Lomé

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il faut noter que le Kilimandjaro représente une importante source de revenus pour la Tanzanie. Chaque année, environ 35.000 personnes tentent d’atteindre son sommet.

Kizz Daniel : Voici pourquoi le « Buga » a été arrêté en Tanzanie

Kizz Daniel : Voici pourquoi le « Buga » a été arrêté en Tanzanie

L’information avait créé un tollé sur la toile. L’artiste nigérian, Kizz Daniel, a été mis aux arrêts en Tanzanie, pour avoir refusé de prester lors d’un concert payant. La vidéo de son interpellation a fortement circulé sur les réseaux sociaux. Nous savons maintenant, les raisons de son refus de monter sur scène.

Une déception des fans de Kiss Daniel

Les fans de Kizz Daniel sont extrêmement déçus du comportement de leur star ce dimanche à Warehouse Old Nextdoor Arena en Tanzanie. Contraints de l’attendre jusqu’au petit matin, pour un concert live, le chanteur a refusé de prester à son arrivée. La raison : ses accessoires vestimentaires étaient indisponibles.

Effet, le promoteur du concert a affirmé lors d’une entrevue avec Daddy Freeze après l’arrestation, que l’auteur de « Buga » a refusé de se produire sur scène parce que les bagages contenant sa chaîne en or et d’autres accessoires n’ont pas été livrés à temps par la compagnie aérienne. Bien qu’il avait la chaîne au cou dans les loges, le chanteur a refusé de prester insistant sur le fait que tous ses accessoires devraient être disponibles pour le spectacle. Ce qui n’est pas le cas.

Lire aussi : Disparition mystique de Kendrick Lamar en plein concert ? (vidéo choc)

« Il a seulement dit que la compagnie aérienne n’avait pas apporté son sac, c’est pourquoi il ne peut pas jouer, car sa chaîne en or n’est pas là et il avait une bonne chaîne sur son cou, mais il voulait tout. Je lui ai apporté d’autres vêtements différents. Mais il a dit juste parce que la compagnie aérienne n’a pas apporté l’un de ses sacs, il ne peut pas jouer sans son or sur le cou », a-t-il dit.

Par ailleurs, le promoteur de la soirée a également révélé que son manager, Paulo, a supplié toute la nuit Kizz Daniel d’honorer le spectacle premium, mais il a été catégorique.

Pour l’heure, l’artiste est toujours retenu aux mains de la police tanzanienne. Affaire à suivre…

Le Président D’un Parlement Renvoi une Députée Pour Avoir Porté Un Pantalon Jugé « Trop Serré »

Le Président D’un Parlement Renvoi Une Députée Pour Avoir Porté Un Pantalon Jugé « Trop Serré »

S’il est vrai que des sensibilisations faites sur l’habillement décent en milieu public et surtout des femmes reste une lutte utopique, ceci n’est pas le cas pour le parlement tanzanien. En effet, une députée tanzanienne a été expulsée du parlement pour avoir porté un vêtement jugé trop « sexy ».

Dans une vidéo largement diffusée sur les médias sociaux, on peut entendre un député critiquer la tenue de sa collègue, affirmant que le parlement est le miroir de la société et qu’il doit donc être un bon exemple.

C’est une députée de Momba au nom de Condester Sichwale, elle a été expulsée de la séance parlementaire pour avoir porté un pantalon jugé moulant et séduisant par ses collègues.

Elle a été renvoyée par Job Ndugai, le président du parlement, à la suite d’une plainte concernant sa tenue vestimentaire par un autre législateur, Hussein Amar.

« Le parlement est le miroir de la société et de la Tanzanie, et certaines de nos sœurs portent des vêtements étranges et sont des députées. Que montrent-elles à la société ? a déclaré Amar sous les acclamations des autres députés.

M. Ndugbai a ensuite demandé à la députée vêtue d’un pantalon et un haut jaune de quitter la salle et de s’habiller conformément aux règles du parlement avant de revenir.

Il a en outre demandé au sergent d’armes d’empêcher les législateurs mal vêtus d’entrer dans la chambre.

Lire sur : Zimbabwe : un « projet de loi patriotique » pour punir les citoyens qui critiquent le gouvernement en dehors du pays

Tanzanie: refusant de lutter contre la Covid-19, le Président John Magufuli atteint de la maladie et est dans un état critique

ALERTE : refusant de lutter contre la Covid-19 dans son pays, le Président tanzanien John Magufuli atteint de la maladie et est dans un état critique

Testé positif à la Covid-19 et admis dans un centre hospitalier, John Magufuli se trouve dans un état critique. Il n’a pas été vu en public depuis 11 jours a aussi fait un AVC.  Son pays n’a pas publié ses cas de Covid-19 depuis mai et refuse d’acheter des vaccins

La Tanzanie a ouvertement refusé de prendre part à la lutte contre la Covid-19 avec le vaccin. Les autorités ont plutôt exhorté leurs populations à respecter les mesures d’hygiène et à opter pour la médecine populaire. Une décision prise alors que plusieurs pays dans le monde se mobilisent pour obtenir les vaccins contre la Covid-19.

Son ministre de la Santé, Dorothy Gwajima a annoncé que le pays n’avait pas pour projet de recevoir des vaccins contre la Covid-19. Alors que l’on est dans un contexte de lutte contre le coronavirus, la Tanzanie renforce plutôt sa position anti-vaccin.

« Le ministère n’a pas comme projet de recevoir des vaccins contre le coronavirus », a-t-elle déclaré le 2 février dernier lors d’une conférence de presse dans la capitale Dodoma.

Toutefois, la ministre a invité ses compatriotes à faire de la gymnastique, à se reposer et à utiliser la médecine populaire. Cela dit, de nombreux remèdes traditionnels contre la Covid-19 ont déjà été enregistrés. L’un étant à base de gingembre, d’oignon, de citron et de poivre.

Dorothy Gwajima a toutefois mis en valeur l’importance de respecter l’hygiène, de se laver les mains et de les désinfecter.

John Magufuli a indiqué que les vaccins contre la Covid-19 étaient « inappropriés », alors même que les premières livraisons importantes commencent à arriver sur le continent africain. « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés », a-t-il ajouté.

Au mois d’avril, il avait par ailleurs déclaré que les Tanzaniens étaient épargnés du coronavirus grâce à Dieu.

Lire aussi: Covid-19: « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés » dixit ce Président africain

Covid-19: « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés » dixit ce Président africain

Covid-19: « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés » dixit ce Président africain

La Tanzanie a ouvertement refusé de prendre part à la lutte contre la Covid-19 avec le vaccin. Les autorités ont plutôt exhorté leurs populations à respecter les mesures d’hygiène et à opter pour la médecine populaire. Une décision prise alors que plusieurs pays dans le monde se mobilisent pour obtenir les vaccins contre la Covid-19.

Ainsi, Dorothy Gwajima la ministre de la Santé a annoncé que le pays n’avait pas pour projet de recevoir des vaccins contre la Covid-19. Alors que l’on est dans un contexte de lutte contre le coronavirus, la Tanzanie renforce plutôt sa position anti-vaccin.

« Le ministère n’a pas comme projet de recevoir des vaccins contre le coronavirus », a-t-elle déclaré le 2 février dernier lors d’une conférence de presse dans la capitale Dodoma.

Lire aussi: Covid-19: le gouvernement togolais crée un nouveau groupe de surveillance pour renforcer la lutte

Toutefois, la ministre a invité ses compatriotes à faire de la gymnastique, à se reposer et à utiliser la médecine populaire. Cela dit, de nombreux remèdes traditionnels contre la Covid-19 ont déjà été enregistrés. L’un étant à base de gingembre, d’oignon, de citron et de poivre.

Dorothy Gwajima a toutefois mis en valeur l’importance de respecter l’hygiène, de se laver les mains et de les désinfecter.

La semaine dernière, le Président John Magufuli a indiqué que les vaccins contre la Covid-19 étaient « inappropriés », alors même que les premières livraisons importantes commencent à arriver sur le continent africain. « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés », a-t-il ajouté.

Au mois d’avril, il avait par ailleurs déclaré que les Tanzaniens étaient épargnés du coronavirus grâce à Dieu.