• NW TV 23 2
L’ATBEF recrute des Agents de suivi 11/08/2022

Plan International Togo recrute Un/Une Coordinateur/trice de parrainage (09 février 2021)

ONG communautaire engagée en faveur de la sauvegarde de la sécurité et protection des enfants/jeunes et la promotion de l’égalité de genre pour les filles, Plan International Togo, un employeur qui favorise l’égalité des chances et ne fait aucune discrimination basée sur le genre, la race, l’origine sociale, l’opinion politique, le handicap et le statut matrimonial, et applique une politique de tolérance zéro en matière de fraude et/ou de conflit d’intérêt, recherche pour emploi Un/Une Coordinateur/trice de parrainage.

Intitulé du poste : Coordinateur/trice de parrainage

Grade: C2

Département et Localisation : Parrainage PIIA ATAKPAME

Prise de fonction :Immédiate

Superviseur direct: Directeur Régional (PIIA Manager)

Finalité du poste: Sous la supervision du Directeur Régional, le/la Coordinateur/trice de parrainage est chargé d’assurer la coordination de toutes les activités du parrainage au niveau du PIIA afin d’assurer qu’à tous les niveaux, tous les acteurs intervenant dans les processus et activités de parrainage, comprennent l’importance du Parrainage à Plan comme principal et moyen sûr de mobilisation des ressources et qu’ils adhèrent aux politiques et procédures de Plan International en la matière.

Principales attributions:

– Coordination de toutes les activités de parrainage du PIIA en s’assurant que le travail produit par le Sponsorship Assistant, les Prestataires de Services (Traducteurs Externes), les Facilitateurs de Parrainage, les Volontaires et les Clubs d’Enfants/Jeunes de production des communications de parrainage comprennent et produisent des communications de haute qualité dans le respect des politiques et procédures contenues dans le Sponsorship Book ;

– Coordination des activités de ChildData au niveau du PIIA en s’assurant que les données traitées et téléchargées dans ChildData sont de qualité et sont faites dans les délais ;

– Gestion des requêtes des NOs (NOIs) en s’assurant que les réponses fournies sont produites et envoyées dans les délais et qu’elles satisfont aux attentes des NOs/Parrains ;

– Coordination de la visite des parrains/marraines au niveau du PIIA en faisant en sorte que toute visite de parrains/marraines soit un succès de manière à ce que les visites de parrains soient des opportunités de plaidoyer pour le maintien et le recrutement de parrains potentiels ;

– Identification des enfants éligibles au parrainage dans les communautés/cantons du PIIA en collaboration avec le PIIAM et les autres collaborateurs (Facilitateurs de Parrainage, les volontaires et Clubs d’Enfants, les communautés, etc) ;

– Gestion du caseload du PIIA en collaboration avec le PIIAM, le CO et les communautés ;

– Renforcement des capacités du personnel du parrainage du PIIA, des volontaires, clubs de jeunes/d’enfants et communautés pour la maîtrise et l’appropriation des politiques et procédures de production des communications de parrainage de haute qualité ;

– Renforcement des capacités des partenaires (prestataires de service ou traducteurs externes) pour la maîtrise et l’appropriation des politiques et procédures de production des communications de parrainage de haute qualité et leur traitement pour les NOs et les Communautés ;

– Appui aux collègues des autres PIIAs ;

– Suivi de toutes les activités du parrainage du PIIA ;

– Production et soumission des rapports mensuels, trimestriels et annuels ;

– Soumission des rapports de visites de parrains/marraines ;

– Coordination/Facilitation des activités de production et de traduction des SPAR (Sponsorship Program Area Report) ;

Connaissances, aptitudes, attitudes et expérience requises pour atteindre les objectifs du poste

Qualifications et expériences

• Bac + 4 en anglais ou BTS en communication ou en gestion de réseaux ;

• Maîtrise de l’outil informatique surtout ChildData ;

• 3 ans d’expérience dans une fonction similaire dans une ONG de parrainage.

Compétences

• Expérience solide dans l’analyse et la résolution des problèmes ;

• Etre un bon orateur parlant couramment français et anglais ;

• Bonne maîtrise des conventions et traités internationaux dans le domaine de l’éducation ;

• Maitrise des méthodes et outils de planification stratégique et opérationnelle ;

• Bonne maîtrise des méthodes et outils de recherche, suivi et évaluation ;

• Maîtrise de l’outil informatique ;

• Grande capacité de négociation, de facilitation et de formation.

Comportements

• Etre un bon leader avec une expertise avérée en relations interpersonnelles ;

• Etre ponctuel et orienté vers les résultats ;

• S’engager à respecter et promouvoir les valeurs de Plan International ;

• Etre capable d’observer, d’écouter, de faire l’immersion et de s’adapter à chaque milieu ;

• Avoir les potentialités/habiletés à travailler avec les enfants, les hommes, les femmes ;

• Avoir un sens élevé de la justice sociale, de l’équité du genre ;

• Attachement à des performances élevées et à l’amélioration continue ;

• Avoir le sens des responsabilités et des délais.

Contenu du dossier de candidature

Les dossiers de candidature doivent comporter :

1. Une lettre de motivation de 2 pages au plus

2. Un CV à jour

3. Une copie du dernier diplôme

N.B. : Mettre les trois documents dans un seul fichier Informations complémentaires

1. Seul(e)s les candidat(e)s retenu(e)s après examen des dossiers seront contacté(e)s pour les tests écrits et interview ;

2. Les postulant(e)s sont dans l’obligation de se conformer aux politiques de Sauvegarde et de protection de l’enfant et de l’égalité des genres et l’inclusion appliquées au sein de l’Organisation Plan International ;

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Date de Dépôt des candidatures

Les dossiers de candidature doivent être adressés à la Représentante Résidente, par email à l’adresse recruit.togo@plan-international.org au plus tard le 18 février 2021 à 17 h 00.

Lire aussi: La Banque Atlantique recrute un Chef d’Agence

Consommer local: un Togolais produit du couscous à base des céréales locales

Consommer local: un Togolais produit du couscous à base des céréales locales

« BANZAÏ », c’est le nom que Tinaya Atali, gestionnaire de projet de formation et passionné par le secteur agroalimentaire a donné à son couscous made in Togo. Le nom est tiré de la langue Tèm parlée dans la région centrale du Togo.

En effet, « BANZAÏ », est une innovation qui vient mettre en valeur encore une fois les produits du 228. Il est fait localement à base des céréales locales notamment le maïs jaune, le riz, le haricot et le Voanjo.

« Durant mon séjour au Maroc, j’ai visité les fermes qui fabriquent le couscous traditionnellement à partir du blé et le déclic est venu qu’on peut faire la même chose au Togo », a déclaré le concepteur.

Il précise que l’expérience marocaine a montré qu’à chaque fois que les gens prenaient le couscous, ils l’accompagnaient du thé, car expliquent-ils, le couscous à base du blé, contenait du gluten (graisse), pas très bon pour la santé.

Ainsi, le challenge pour Tinaya était d’arriver à mettre au point un couscous sans gluten et après des travaux de recherches, il a finalement lancé sa marque de couscous sans gluten, sous le label Banzai

« C’est un couscous 100 % togolais et sans gluten fait à partir du maïs jaune, le riz et du voanjou. Le riz donne une bonne texture aux trois autres céréales qui ont permis de mettre en place cet aliment », raconte le promoteur.

BANZAÏ est aujourd’hui disponible sur le marché dans plusieurs supermarchés de Lomé. Tinaya Atali projette fabriquer très prochainement le spaghetti (pâte alimentaire) à partir des mêmes produits agricoles locaux.

Lire aussi: Entrepreneuriat: Zoom sur l’entrepreneur togolais Kangni Kodjo Djiwonou

Togo: le gouvernement crée CERT.tg pour lutter contre les cyberattaques

Togo: le gouvernement crée un organe pour lutter contre les cyberattaques

Le Togo se dote du CERT.tg, un organe de protection du cyberespace togolais. Une information donnée ce mercredi 3 février sur les réseaux sociaux par Cina Lawson, Ministre de l’Économie numérique et de la Transformation Digitale.

Avec pour dénomination sociale Computer Emergency Response Team (CERT.tg), l’institution découle de la collaboration entre l’expert européen de la cybersécurité, Asseco Group et le gouvernement togolais.

 Ce Centre national de réponse aux incidents de cybersécurité au Togo, a pour mission « d’identifier, analyser et mitiger les cyberattaques affectant l’État, les citoyens, les entreprises et organisations togolaises ».

Elle se veut par ailleurs offrir des formations notamment en cybersécurité, investigation numérique et sur les crypto-monnaies.

« Pour profiter sereinement de la digitalisation des services et de l’administration, les Togolais ont besoin d’avoir confiance dans la sécurité du cyberespace. Le CERT-TG renforce cette confiance, en protégeant tous les acteurs du numérique et en participant à la formation d’experts locaux en cybersécurité. Le lancement d’un CERT répond aux meilleurs standards internationaux et prouve notre capacité à réaliser nos ambitions. », a indiqué Cina LAWSON.

Le CERT.tg sera piloté par Cyber Defense Africa (CDA), une Joint-Venture créée par les deux entités partenaires, et sous l’égide de l’Agence nationale de la cybersécurité.

Covid-19 : le gouvernement togolais crée un nouveau groupe de surveillance pour renforcer la lutte

Covid-19: le gouvernement togolais crée un nouveau groupe de surveillance pour renforcer la lutte

Le Togo poursuit ses efforts dans sa bonne gestion de la pandémie de la Covid-19. Ainsi, plusieurs initiatives voient le jour pour renforcer la lutte.

Dans ce sens, un nouveau groupe de surveillance dénommé, Groupe Mixte de Surveillance anti COVID-19 (« GMS anti COVID-19 ») est créé. Une information portée à l’endroit du public d’après un communiqué interministériel. Selon le communiqué, le groupe mixte de surveillance anti COVID-19 est chargé de veiller à la sensibilisation et à l’application, sur toute l’étendue du territoire national, des différentes mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus.

Lire aussi: Bonne gestion de la Covid-19: le Togo occupe le 15ème rang du classement au plan mondial

À ce titre, poursuit ledit communiqué, il déploie en cas de besoin ses personnels en tout point du territoire et prend toutes les mesures pour y maintenir l’ordre public et veiller à l’application des lois, règlements et mesures en vigueur. Le groupe mixte de surveillance anti COVID-19 est placé sous la supervision de la coordination nationale de gestion de la riposte contre la COVID-19.

Pour finir, le communiqué indique que le groupe mixte de surveillance anti COVID-19 est composé des personnels de forces de défense et de sécurité et des personnes issues de la population civile notamment des volontaires.

Pour rappel, le Togo a été classé 15ème au plan mondial parmi les pays qui gère mieux la pandémie selon Lowy Institute.

SOS Villages d’Enfants Togo recherche une (01) aide-soignante

SOS Villages d’Enfants Togo recherche une (01) aide-soignante

Pour l’exercice de ses activités, SOS Villages d’Enfants Togo recherche une (01) aide-soignante à Kara.

Sous la responsabilité de son chef de département, il/elle aura pour tâches :

– d’assister les infirmiers dans les soins aux malades

– d’accueillir, informer et orienter des malades et accompagnants,

– de participer aux séances de vaccination

– d’assurer l’entretien des locaux.

PROFIL :

– Être de nationalité togolaise

– Justifier d’un Diplôme d’Infirmier Auxiliaire d’Etat

– Être âgée de 25 à 35 ans au 31/12/2020

– Être de bonne moralité

– Avoir la capacité à travailler en équipe

– Avoir l’esprit d’initiative et le sens de l’organisation

– Avoir une grande ouverture d’esprit

– Avoir la patience, la persévérance, la discrétion, la courtoisie et l’intégrité

– Être jovial et accueillant

– Être capable de travailler sous pression

– Être dynamique

– Avoir la maîtrise d’une ou de plusieurs langues de la Région des Savanes

– Être immédiatement disponible.

DOSSIER :

Le dossier de candidature doit être constitué des pièces suivantes :

– Une lettre de motivation manuscrite adressée à la directrice nationale de SOS Villages d’Enfants Togo

– Un curriculum vitae

– Une copie du certificat de nationalité togolaise

– Une copie de l’acte de naissance

– Une copie du/des diplôme/s et attestation/s

– Un certificat médical d’aptitude datant de moins de 03 mois.

Le dossier de candidature sous pli fermé et portant la mention «CANDIDATURE AU POSTE DE……………………………» doit être déposé à l’une des adresses suivantes.

DÉLAI :

LUNDI 08 FÉVRIER 2021 À 15H00.

1. Direction Nationale SOS Villages d’Enfants Togo Village d’Enfants SOS, Lomé-Tokoin Wuiti.

B.P. : 1394 Lomé

Tél.: 22260106, 22260421.

2. Village d’Enfants SOS Kara Tomdè.

B.P.: 15 Kara Tél.: 24400240.

3. Village d’Enfants SOS Dapaong

Nassablé.

B.P. : 316 Dapaong Tél.: 27708350.

4. Village d’Enfants SOS Atakpamé.

B.P. : 02 Kamina, Route de Nangbéto,

Atakpamé Tél. : 26606043.

Seuls les candidats dont les dossiers seront présélectionnés seront contactés pour la suite du processus.

Lire aussi: Van Vliet Automotive Togo recrute pour ce poste

Togo/Conseil des ministres : la journée du lundi 03 mai fériée sur toute l’étendue du territoire

Bonne gestion de la Covid-19: le Togo occupe le 15ème rang du classement au plan mondial

La pandémie en lien à la Covid-19 continue de secouer le monde avec la montée des cas de contamination. Une situation qui oblige certaines nations a retombé dans le confinement et le bouclage de villes. Indiquons que pour la gestion de cette crise sanitaire, certains pays n’ont ménagé aucun effort en vue d’endiguer la maladie voire l’éradiquer de leur territoire. 

Le degré de gravité de la pandémie étant observable dans chaque pays, cela est révélateur de la performance de chaque nation en matière de gestion de cette pandémie. Selon le Lowy Institute qui s’est de près intéressé à la question, il semble que la situation par rapport à la gestion et au taux de contamination à la Covid-19 soit appréciable d’un pays à un autre ; d’où l’effectivité d’un classement au plan mondial.

Rappelons que le Lowy Institute est un groupe de réflexion indépendant Australien. Il a donc mené une étude dans 98 pays sur la gestion de la Covid-19.  Les résultats du classement placent le Togo au 15ème rang mondial avec 72 points.

L’institut dans ses études a pris en compte six critères notamment ; les cas confirmés, les décès confirmés, les cas confirmés par million de personnes, les décès confirmés par million de personnes, les cas confirmés en proportion des tests et les tests pour mille personnes.

Au plan africain, le Togo est classé 2ème derrière le Rwanda. Il dépasse ainsi plusieurs pays européens notamment la France (73ème), l’Allemagne (55ème) etc. Une position salutaire grâce aux multiples initiatives prises par les autorités togolaises depuis l’annonce du premier cas détecté.

Même si ce classement salue les efforts entrepris par les autorités togolaises dans la gestion de la Covid-19 à l’échelle pays, l’arme la plus efficace contre la maladie reste le respect des mesures barrières (port systématique du cache-nez, le lavage des mains, l’interdiction de se saluer en se serrant les mains…).

A lire: Togo: 20 nouveaux diplômés vont apporter leur plus-value au PND

Indice de perception de la corruption : le Togo classé en 4ème position

Transparency International vient de publier ce 28 janvier son rapport sur « l’indice de perception de la corruption (IPC) ». Publié chaque année, l’indice classe 180 pays et territoires en mesurant le « degré de corruption perçu dans chaque pays ».

Evaluation des experts

Indiquons que ce classement s’appuie sur les évaluations d’experts et enquêtes auprès des dirigeants d’entreprise, hommes d’affaires, etc. Il est mesuré sur une échelle de 0 (très corrompu) à 100 (très propre).

Rappelons que Transparency International, est une organisation basée en Allemagne. Ayant vocation à lutter contre la corruption dans le monde, elle est connue pour ses publications régulières des indices sur la corruption.

D’après les résultats de l’IPC 2020, dans la région d’Afrique de l’Ouest, la Guinée-Bissau trône au sommet des pays les plus corrompus avec un score de 19/100. Dans le rapport de Transparency International, il est suivi par le Nigeria avec un score de 25/100.

À la 3ème place des mauvaises notes, on trouve la Guinée équatoriale et le Liberia (ex aequo avec des scores de 28/100 chacun).

Le Togo et le Mali bouclent le Top 5 des mauvaises notes. Respectivement classés 4ème et 5ème avec des scores de 29/100 et 30/100, ces pays dressent un bilan moins enviable en matière de perception de la corruption.

L’un dans l’autre, en 8ème place nous retrouvons la Cote d’Ivoire avec un score de 36/100. La Gambie occupe la 9ème place avec un score de 37/100, suivi en 10ème place par le Burkina –Faso avec un score de 40/100, 11ème Bénin avec un score de 41/100 et le Ghana, 12ème avec un score de 43/100.

Niveau faible

Dans le classement, l’on retrouve le Cap-Vert et le Sénégal avec respectivement des scores de 58/100 et 45/100. Ce qui révèle le niveau moyennement faible de la corruption dans ces pays de la sous-région.

Lire aussi: Togo: 20 nouveaux diplômés vont apporter leur plus-value au PND

Au-delà de ce tableau général qui reflète le degré de corruption perçu par l’ensemble des pays concernés par ce dernier rapport de Transparency International, il faut noter qu’en ce qui concerne le Togo, le gouvernement s’est résolument engagé ces dernières années dans la lutte contre la corruption.

C’est dans ce sens qu’on a assisté à l’effectivité de plusieurs initiatives notamment la mise en place de la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA).

L’ATBEF recrute des Agents de suivi 11/08/2022

L’AMNESTY INTERNATIONAL recrute

TITRE : Coordonnateur/trice Campagnes et Croissance

Lieu d’affectation : Lomé

Type de contrat : Contrat à durée indéterminée

Objectifs du poste : Elaborer et mettre en œuvre des stratégies de recrutement, de formation et de militantisme pour le développement d’Amnesty International au Togo à travers les groupes locaux, les membres individuels et les sympathisants.

Mettre en œuvre la stratégie des campagnes pour permettre le niveau d’engagement des membres et militants d’Amnesty International au Togo à partir des priorités mondiales et régionales. Coordonner les actions de visibilité digitale

RELATIONS DE TRAVAIL

Supérieur hiérarchique : Directeur de la section Togo

Postes subordonnés : Coordinations thématiques et groupes liés

Autres relations importantes : Coordination Education aux droits humains, service comptabilité et logistiques, assistance, chargé des campagnes bureau régional, Chargé de campagne digitale, réseaux thématiques, collègues des sections d’Amnesty International à travers le monde, collecte de fonds

RESPONSABILITÉS PRINCIPALES

Croissance :

Développer et mettre en œuvre des stratégies et des plans pour le recrutement et la rétention des militants.

 Identifier et analyser le potentiel de nouveaux groupes d’action, activistes et alliés.

 Concevoir et mettre en œuvre un programme de renforcement des capacités pour former et habiliter les militants aux campagnes dans leur communauté conformément aux priorités organisationnelles.

 Encadrer les leaders militants pour assurer leur développement en tant que défenseurs des droits humains.

Développer et mettre en œuvre un système de suivi de la croissance pour l’ensemble des supporters d’Amnesty International au Togo

Campagnes :

Développer les compétences des militants en matière de campagne stratégique et d’autres compétences de campagne.

Diriger le développement de stratégies et de techniques de campagne locale conformes aux objectifs organisationnels d’Amnesty International Togo.

 Développer, mettre en œuvre et évaluer des stratégies pour renforcer la participation des militants des campagnes et activités.

 Mobiliser des groupes et les membres sur les campagnes mondiales et régionales.

 Fournir des conseils et un soutien aux activistes organisant des activités de campagne et des événements.

 Travailler avec des militants pour établir des relations avec les parties prenantes externes.

 Visibilité et communication digitale

 Animer les plateformes digitales (Twitter /Facebook/Site web d’Amnesty International au Togo)

 Assurer la visibilité des campagnes en cours

 Animer la plateforme de formation en ligne à destination des membres

 Gestion, coordination et reporting au sein de l’organisation:

 Travailler avec d’autres membres de l’équipe pour assurer la planification et la coordination efficaces des activités d’organisation à travers le pays.

 Travailler avec le personnel d’Amnesty International dans d’autres sections / bureaux nationaux ainsi que le Secrétariat international si nécessaire.

 Diriger et coordonner le travail, des stagiaires et des bénévoles.

 Contribuer au développement des politiques et procédures de la section au besoin.

 Rendre compte et évaluer périodiquement le programme de croissance.

 Représenter l’équipe lors des réunions avec les partenaires, le cas échéant.

COMPÉTENCES ET EXPÉRIENCE

Être titulaire d’un Bac +3 au moins en gestion, marketing, communication, sciences humaines ou juridiques ou tout  autre diplôme équivalent.

 Au moins 4 ans d’expérience dans le domaine de la gestion des membres ou d’un portefeuille de clients ou de marketing social.

 Expérience de la création et de la fidélisation de groupes d’activistes, y compris des réseaux de groupes d’activistes éloignés.

 Compréhension et engagement en faveur des droits humains et de la vision d’Amnesty International.

 Excellentes compétences en communication, y compris une expérience en rédaction et en formation et parler à de grands groupes

 Aptitude avérée à travailler avec une supervision limitée et à gérer sa propre charge de travail au jour le jour tout en gérant des priorités et des délais concurrents.

 Expérience dans la gestion de la livraison de campagnes et une compréhension de la campagne stratégique.

Capacité de réseauter et de maintenir des relations avec les parties prenantes à un projet.

 Compétences avérées en matière de leadership et de renforcement d’équipe, y compris la capacité d’enthousiasmer, de motiver et de soutenir les autres, de même l’expérience de travail avec des équipes de bénévoles.

 Disponibilité à voyager régulièrement et à travailler en dehors des heures normales de bureau sur une base régulière.

 Qualifications en formation.

 Expérience des technologies de la communication, en particulier des systèmes de messagerie et des bases de données, gestion virtuelle des communautés.

DÉCLARATION D’ÉGALITÉ

L’égalité et la diversité sont au cœur des valeurs d’Amnesty International et l’organisation attend des membres de son personnel qu’ils travaillent à la fois ensemble et individuellement à la promotion d’une approche qui est constructive et attentive envers les personnes d’origines diverses, et où le travail des autres est valorisé et respecté.

CONFLIT D’INTERETS

Les activités publiques ou autres, l’appartenance à un groupe ou une organisation, le soutien d’un groupe ou d’une organisation, les liens personnels et autres facteurs susceptibles de créer un conflit d’intérêts réel ou apparent avec les principes d’Amnesty International (en particulier d’indépendance et d’impartialité) de soulever des préoccupations sur le plan de la sécurité ou de nuire autrement à l’exercice des fonctions principales du poste visé empêcheraient la nomination d’un candidat à ce poste.

Date de publication : 22 Janvier 2021

Date de clôture : 07 Février 2021

Procédures pour postuler : Envoyer votre CV (2 pages maximum) et une lettre de motivation (1 page) par email à planification@amnesty.tg

Amnesty International ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement.

Soirée de la baise no limit

Une « Soirée de baise no limit » s’annonce dans la capitale togolaise (Photo)

La dépravation des mœurs prend de plus en plus de l’ampleur. Une affiche fait la une sur la toile. Il s’agit d’un évènement dénommé « la nuit de la baise, une soirée ouuush sans limites. »

 Il s’organise le mercredi 10 février prochain dans la capitale togolaise. Une soirée sextape dont les affiches et vidéos passent en boucle sur les réseaux sociaux.

L’événement qui devra se tenir mercredi, à 21 heures aura comme lieu de rencontre, un endroit situé derrière le marché d’Agbalépédo, dans la von à droite de l’Hôtel Sain Crush. Une « soirée de baise sans limite », nous indique l’affiche conçue pour l’événement.

Les réservations de cet événement inédit à caractère obscène qui se tiendra dans quelques jours, sont fixées à 2500 FCFA avec une participation à 5000 FCFA. Chacun avec sa boîte de préservatif à la main, précise le visuel.

Indignation des internautes sur la toile, l’on se demande à quoi ressemblerait cette impudique soirée. Il faut que déjà les autorités prennent des mesures pour mettre la main sur les organisateurs et empêchent la tenue de l’évènement.

L’ATBEF recrute des Agents de suivi 11/08/2022

La GIZ recrute

La GIZ, Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit, est une entreprise de la coopération internationale pour le développement durable qui opère sur tous les continents. Elle propose des solutions d’avenir pour le développement politique, économique, écologique et social dans un monde globalisé. Dans des conditions parfois difficiles, la GIZ soutient des processus complexes de changement et de réforme. Son objectif principal est d’améliorer durablement les conditions de vie des populations dans les pays de coopération.

Dans le cadre de ses activités, la GIZ au Togo recrute un/e Expert/e en digitalisation pour le compte du programme Développement Economique Durable (ProDED) afin d’appuyer le programme dans la mise en œuvre de la planification, le pilotage et la coordination opérationnelle des activités au sein du projet Africa Cloud. Sous l’autorité du Chef du programme, la/le titulaire du poste aura pour tâches: (lire ci-dessous)

Aussi : La Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) recrute