• NW TV 23 7
Al Nassr : une mauvaise nouvelle tombe pour Cristiano Ronaldo

Al Nassr : très mauvaise nouvelle pour Cristiano Ronaldo

Fin de parcours pour Cristiano Ronaldo en Europe, notamment, a Manchester United. La star portugaise a rejoint ce week-end Al Nassr en Arabie Saoudite. Mais apparemment, le quintuple Ballon d’Or n’est pas encore totalement délié de son ancien club. 

Selon le Daily Mail, Cristiano Ronaldo doit purger une sanction infligée par la Fédération anglaise, pour avoir brisé le téléphone d’un jeune fan de 14 ans. Un incident survenu lors d’un match entre Manchester United et Everton la saison dernière.

En effet, d’après la source, la sanction stipule que Cristiano Ronaldo doit purger deux matchs. Ayant été infligé par la Fédération, après la rupture de son contrat avec le club, il n’avait donc pas pu le purger en Angleterre. C’est donc avec Al Nassr, son nouveau club qu’il est puni. 

Ainsi, CR7 ne jouera donc pas face à Al Ittihad en Supercoupe, ni face à Al Ta’ee ce jeudi, ni contre Al Shabab samedi 14. Il pourrait donc débuter contre Al Ettifaq le 21 janvier prochain.

Engagé jusqu’en 2025 avec le club saoudien, Cristiano Ronaldo va gagner 200 millions d’euros par an dans son nouveau club faisant de lui, le joueur le mieux payé de la planète.

Lire aussi : CDM 2022 : un joueur iranien arrêté pour avoir critiqué le gouvernement

Mobile money : payement de taxes sur les transferts d’argent

Mobile Money : Payement De Taxes Sur Les Transferts d’argent

C’est un nouveau projet que projette les autorités en 2022. Il s’agit du payement des taxes sur les transferts d’argent mobile money. D’une valeur de 0,2%, la nouvelle donne concerne les services Mobile Money et aussi les opérations monétaires traçable.

En effet, d’après le gouvernement, ce taux imposé sera prélevé lors d’envois et de retraits d’argent. Il sera ensuite reversé au trésor national par les entreprises prestataires auprès de leur centre des impôts de rattachement. Ceci, au plus tard le 15 du mois suivant celui où les opérations ont été effectuées.

« La taxe sur les transferts d’argent est collectée par les entreprises prestataires (…) », indique les autorités camerounaises.   

Lire aussi : Ghana : vers un prélèvement de taxes sur les transferts d’argent

 « Sont passibles de la taxe sur les transferts d’argent: Les opérations de transfert d’argent réalisés par tout moyen ou support technique laissant trace, notamment par voie électronique, téléphonie mobile, télégraphique, ou par voie de télex ou télécopie. A l’exception des virements bancaires et des transferts pour le règlement des impôts, droits et taxes. Les retraits en numéraire consécutifs à un transfert d’argent effectué  auprès des établissements financiers ou des entreprises mobiles », peut-on lire dans le document.