Conflit ukrainien : départ immédiat des américains en Russie, la raison

Conflit ukrainien : départ immédiat des américains en Russie, la raison

La tension monte au jour le jour entre l’Ukraine et la Russie et par ricochet aux Etats-Unis, l’un des soutiens de l’Ukraine. L’on se demande à quand la fin de ce conflit ukrainien. Dans son soutien à l’Ukraine, les Etats Unis, dans une sortie par leur ambassade en Russie, demande encore une fois, la sortie immédiate de ses ressortissants.

Sommer de quitter dans les plus brefs délais, l’ambassade évoque une possible conversion de ses ressortissants en soldats russes.

« La Russie peut refuser de reconnaître la citoyenneté américaine des binationaux, leur refuser l’accès à l’assistance consulaire américaine, empêcher leur départ de Russie et enrôler les binationaux pour le service militaire ».

Visiblement, les Etats-Unis craignent la « prise en otage » de ses ressortissants dans l’armée ou encore des américains qui deviennent carrément russe. Pour cette raison, le pays de Joe Biden demande la sortie dans un bref délai de ses ressortissants.

Lire aussi : Conflit en Ukraine : Le Togo cité dans l’affaire des référendums controversés russes 

La diplomatie américaine en Russie a également fait savoir que quitter la Russie est devenu de plus en plus difficile avec le remplissage des vols et la fermeture des frontières par les troupes de l’armée. « Ceux qui résident ou voyagent en Russie doivent quitter la Russie immédiatement tant qu’il reste des options de voyage commercial limitées », a-t-elle ajouté.

Conflit en Ukraine : Poutine accuse de nouveau les Etats-Unis

Conflit en Ukraine : Poutine accuse de nouveau les Etats-Unis

Pour le président russe, ce sont les dirigeants américains qui mettent en danger le monde en faisant traîner le conflit en Ukraine et en tentant de provoquer d’autres.

Ce mardi, lors de la conférence internationale de sécurité, Vladimir Poutine a accusé les États-Unis de chercher à déstabiliser la planète entière avec la récente visite de Nancy Pelosi à Taïwan. Selon lui, la situation actuelle en Ukraine montre que Joe Biden cherche à « faire traîner ce conflit ».

Dans son allocution, Vladimir Poutine affirme que les Américains agissent de la même manière en cultivant la possibilité d’un conflit en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

« L’aventure américaine à l’égard de Taïwan, ce n’est pas simplement un voyage d’une politicienne irresponsable, mais une partie d’une stratégie intentionnelle consciente visant à déstabiliser et à rendre chaotique la situation dans la région et dans le monde », a-t-il affirmé, en réaction à la visite de Nancy Pelosi à Taïwan.

Lire aussi : Guerre en Ukraine : Russie, la France est un « pays inamical »

Une démonstration insolente, provocation soigneusement préparée et un manque de respect envers la souveraineté des autres pays, tels sont les mots du numéro 1 russe à l’égard des actions américaines.

Guerre en Ukraine : Pour Poutine la France est un "pays inamical"

Guerre en Ukraine : Russie, la France est un « pays inamical »

La liste des pays qualifiés d’inamicaux à la Russie s’allonge. Alors que le conflit ukrainien se poursuit, le Kremlin s’est exprimé sur l’absence de communication entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine depuis le 28 mai dernier. Lors de la conférence rapportée par l’AFP, le porte-parole du gouvernement russe a affirmé que les discussions avec la France ne sont plus « nécessaires ».

« Tout d’abord, la France est un État inamical au regard des actions qu’elle prend concernant notre pays », explique Dmitri Peskov. « Ils ne s’appellent pas parce qu’ils estiment que le moment n’est pas venu et qu’actuellement ce n’est simplement pas nécessaire. Si la nécessité se fait sentir, ils peuvent s’appeler dans la minute », a-t-il toutefois ajouté.

Il est important de rappeler qu’Emmanuel Macron et Vladimir avaient échangé à plusieurs reprises au cours du mois de février. C’était avant le début de l’offensive russe sur l’Ukraine. Le président français s’était même rendu à Moscou pour rencontrer son homologue russe. De nouvelles discussions avaient également eu lieu en début mars et mai en plein conflit ukrainien.

Lire aussi : Poutine-Macron : Les raisons de la longue table entre les 2 présidents connues

Ces rapprochements ont valu des critiques à Macron lui reprochant de ne pas parvenir à empêcher l’invasion russe contre l’Ukraine.

Guerre en Ukraine : Amnesty International au cœur d'une grosse polémique

Guerre en Ukraine : Amnesty International au cœur d’une grosse polémique

Amnesty International est dans de beaux draps après la publication d’un rapport publié sur le conflit en Ukraine. Mis en ligne et rendu officiel jeudi dernier, le document a suscité le désarroi et la colère des autorités ukrainiennes.

Dans son rapport au terme d’une enquête de 4 mois, l’ONG britannique accuse l’armée ukrainienne d’avoir établi des bases militaires dans des écoles et des hôpitaux. Elle révèle également que les troupes ukrainiennes ont attaqué des zones peuplées de civils, violant ainsi le droit humanitaire international.

Volodymyr Zelensky, mécontent de cette conclusion, accuse Amnesty International de « tenter d’amnistier l’État terroriste russe » en mettant « la victime et l’agresseur sur un pied d’égalité ». Samedi, la responsable d’Amnesty International en Ukraine, Oksana Pokaltchouk démissionne de ses fonctions reprochant au dossier d’avoir sans le vouloir servi les russes.

Lire aussi : Mathias Gilmann : la RDC demande le départ du porte-parole de la MONUSCO

Le lendemain, l’ONG annonce regretter profondément les troubles causés par le rapport, mais réaffirme maintenir pleinement ses conclusions.

Amnesty International rappelle que sa priorité dans ce conflit tout comme dans d’autres, est de veiller sur les civils.

Guerre en Ukraine : un agriculteur africain offre 100 kg de maïs aux Ukrainiens

Guerre en Ukraine : un agriculteur africain offre 100 kg de maïs aux Ukrainiens

La guerre en Ukraine continue de secouer le monde et fait la Une des médias. Une crise dont les répercussions touchent les populations, les actions pleuvent de partout pour venir en aide aux ukrainiens.

Dans ce sillage, un agriculteur burundais, Adrien Nimpagariste fait parler son cœur. Il offre une partie une partie de sa récolte à l’Ukraine. L’ancien réfugié offre 100 kg de maïs aux ukrainiens.

 « En tant qu’ancien réfugié moi-même, j’ai pensé à offrir un peu d’aide. Je suis un paysan, je n’ai pas grand-chose à donner mais j’ai un cœur aimant », a-t-il déclaré à la BBC.

Lire aussi : Guerre en Ukraine : « je préfère mourir ici que de retourner au Ghana pour souffrir » (vidéo)

Adrien Nimpagaritse dit avoir eu de la compassion en regardant les images de la guerre en Ukraine et en voyant des femmes et des enfants mourir. Il lance un appel à un membre de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés à venir chercher son don de maïs pour l’Ukraine.

Ukraine : des soldats ukrainiens se marient en pleine guerre

Ukraine : des soldats ukrainiens se marient en pleine guerre (vidéo)

Au milieu de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, des soldats ukrainiens se promettent longue vie. Il s’agit de deux membres de la brigade 112 de la défense territoriale du pays qui ont décidé de pousser leur relation un peu plus loin.

Selon un rapport d’ABC News, Lesia Ivashchenko et Valerii Fylymonov, tous membres des Forces de défense, ont échangé leurs vœux de mariage. La scène s’est passé ce dimanche 6 mars à un poste de contrôle à Kiev.

Lire aussi : Crise Ukrainienne : « C’est de l’arrogance », la Corée du nord critique les Etats-Unis

Les forces militaires volontaires se sont mariées lors d’une cérémonie en plein air. Ils étaient vêtues de camouflage et portant des casques.

La mariée, Lesya portant un casque sur son voile, a été aperçue avec un bouquet de roses. Quand elle et le marié ont scellé les noces avec un baiser, elle a troqué le casque contre un voile.

Paul Ronzheimer, un journaliste allemand, a partagé une vidéo du mariage où un groupe de camarades soldats a donné une sérénade au couple.

Guerre en Ukraine: « c’est une faute très grave », la Guinée de Doumbouya mêlée, réagi !

Guerre en Ukraine: « c’est une faute très grave », la Guinée de Doumbouya mêlée, réagit !

Il circule sur la toile, un communiqué signé par l’Ukraine invitant la Guinée de Doumbouya à prendre position dans la guerre en Ukraine. Un appel ukrainien qui n’a pas été apprécié par l’Etat guinéen. En réaction, la Guinée suspend le Consul honoraire de Kiev à Conakry.

 « Je suis obligé de vous suspendre de vos fonctions pour le moment pour être sûr que tout se passe bien. Ça, c’est une faute très grave. Parce que là vous nous mettez dans une situation inconfortable. C’est très grave. C’est une guerre qui a éclaté… Le monde est en guerre. Il ne faut pas s’amuser. On ne peut pas demander à la Guinée de condamner et que vous appelez ça lettre officielle. Elle est nulle et non avenue. Je vous demande de faire une déclaration devant la presse pour dire que c’est nul et non avenu. Nous sommes en transition. On ne badine pas avec ces choses », a lâché, Morissanda Kouyaté, ministre guinéen des Affaires étrangères.

Lire aussi : Guinée : Doumbouya licencie plusieurs hauts cadres pour détournements publics

Les conseils du chef de la diplomatie guinéenne ont été suivis par le Consul honoraire de l’Ukraine à Conakry. « Je démens formellement. Vous pouvez vérifier, vous journalistes, lorsqu’un document est publié sur les réseaux sociaux, on peut naturellement faire la traçabilité, voir qui a publié le document et à partir de là, retrouver l’origine », a déclaré Charles Amara Sossouadouno.

La situation actuelle dans l’attaque russe en Ukraine met le monde dans une impasse où les discussions avancent pour une solution. Les informations étant sensibles, un contrôle de tout ce qui se dit demeure cruciale.